P’TITES CARTES EN TOUT GENRE POUR L’OCCASION

Posté par eurekasophie le 31 mars 2009

premieravril10.jpgpremieravril3.jpg

premieravril81.gifpremieravril81.gifpremieravril81.gifpremieravril81.gifpremieravril81.gif

premieravril9.jpgpremieravril10.jpg

 

 

premieravril81.gifpremieravril81.gifpremieravril81.gifpremieravril81.gifpremieravril81.gifpremieravril81.gif 

 

Publié dans MES IMAGES | 8 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

ENCORE ?

Posté par eurekasophie le 31 mars 2009

premieravril12.jpg

 

 premieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gif

premieravril13.jpg 

premieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gif

 

premieravril11.jpg

premieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gifpremieravril15.gif

 

Recette de Truite meunière

vache21.gifQu’est-ce-que je suis vache alors  ! vache21.gif

Ingrédients

- 6 Truites de 200 g chacune

- 100 g de farine

- 1 dl d’huile

- 150 g de beurre

- 2 citrons

- un petit bouquet de persil finement ciselé

  1. ébarber les truites; les vider par la tête en évitant de les éventrer;
  2. gratter l’intérieur avec le manche d’une cuillère, le long de l’arête, pour éliminer le sang qui s’y trouve;
  3. laver à l’eau claire; déposer sur un papier absorbant;
  4. saler et poivrer les truites; fariner légèrement;
  5. chauffer une poêle large sur feu vif; verser l’huile et 50 grammes de beurre; dès l’apparition d’une petite mousse, déposer la truite et laisser blondir 6 minutes sur le premier côté; retourner à l’aide d’une spatule et continuer la cuisson 6 minutes de l’autre côté;
  6. transférer sur le plat de service ou dans l’assiette; arroser avec le jus d’un citron;
  7. faire mousser le reste du beurre dans une petite poêle; dès qu’il est blond, napper les truites;
  8. disposer une rondelle de citron sur la tête de chaque truite; saupoudrer de persil haché; et servir aussitôt.

Publié dans MES IMAGES | 2 Commentaires »

PETIT MOMENT DE FOLIE ….MAIS C’EST LE JOUR NON ?

Posté par eurekasophie le 31 mars 2009

ligne2.gif

Où vais-je ? L’élan rend-il vain ?

Disait Jean-Louis Varin d’Ainvelle

ligne21perles.gif

Acre sot. Sot réac. Ta Corse. Toc rasé. Trac osé. Rate soc. Soc raté. Tas ôcre. Or ce tas . Oscar et …. En latin: Es actor

Disait Socrate

ligne21perles.gif

Ton pal

Disait Platon

ligne21perles.gif

Il givre

Disait Virgile

ligne21perles.gif

Cire, con !

Disait Ciceron

ligne21perles.gif

Posée

Disait Esope

ligne21perles.gif

Amères. Sa mère. A semer

Disait Erasme mon illustre ancêtre

ligne21perles.gif

Lis, franc violon

Disait François Villon

ligne21perles.gif

Car le mot ment

Disait Clément Marot

ligne21perles.gif

Déniche-t-il mon mage ?

Disait Michel de Montaigne

ligne21perles.gif

Le rabais. Lis arabe

Disait Rabelais

ligne21perles.gif

Lais capables. Las! Si capable…Scalp balaise. Balise à scalp.

Disait Blaise Pascal

ligne21perles.gif

Cendres tarées

Disait René Descartes

ligne21perles.gif

Pire, il le recorne !

Disait Pierre Corneille

ligne21perles.gif

Rôtis de dinde

Disait Denis Diderot

ligne21perles.gif

L’art m’a nié. Art nie mal ! . L’art animé. L’âne trima. Net amiral. L’antre ami. L’anti rame . Ni ta larme. Ni rat mâle!

Disait Lamartine

ligne2.gif

Publié dans HISTOIRE D'EN RIRE | 3 Commentaires »

SOYONS SUR NOS GARDES

Posté par eurekasophie le 31 mars 2009

premieravril2.gif 

 

premieravril8.gif    

Que nous raconte donc Arsène Grisali ?

JE VOUS INVITE À ALLER LIRE …Là en dessous, c’est son blog

 

http://gressieralain.unblog.fr/

 

 

premieravril6.gif

 

premieravril.png

Publié dans MES IMAGES | 6 Commentaires »

LA GASTROPARESIE

Posté par eurekasophie le 31 mars 2009

estomac.jpg 

 

 

  LA GASTROPARESIE

On l’appelle aussi syndrome de  » l’estomac paresseux « .

estomacsurpatte.bmp

estomac-sur-patte

« L\’estomac sur pattes\ » 50 x 50 x 24 cm (Novembre 2004). Sculpture qui à l\’air abstraite.

Et pourtant non, lorsque l\’on connait son nom. Plus que de l\’abstraction, c\’est de la \ »figuration d\’expression\ ».

 

Les difficultés à digérer sont normales après un repas copieux. Dans la gastroparésie, en revanche, un repas normal devient une épreuve. La gastroparésie fait partie de la famille des dyspepsies fonctionnelles, un ensemble de pathologies de l’appareil digestif caractérisées par des troubles de la motricité gastro-duodénale et de la sensibilité de l’estomac et qui concernent la partie haute de l’abdomen (estomac, pylore, duodénum). Elles se manifestent par de nombreux symptômes dominés par des douleurs lors de la digestion, un retard de la vidange de l’estomac — l’estomac se vide mal ou trop lentement— et une sensation d’inconfort due à la distension gastrique. Cette maladie est encore assez mal connue (encore une !!) Dans les dyspepsies fonctionnelles comme la gastroparésie, il n’y a pas de lésion anatomique, d’ulcère de l’estomac ni de reflux gastro-œsophagien ( pas de brûlures ascendantes derrière le sternum ou de goût acide dans la bouche). Du fait de la stagnation des aliments dans l’estomac, une gastroparésie peut donner lieu à une fermentation alimentaire, désagréable, et à un déséquilibre responsable de diabète. Un cercle vicieux s’engage, car le diabète entraîne parfois une gastroparésie !

DES CAUSES DIVERSES

La gastroparésie peut avoir plusieurs origines, comme l’atteinte du nerf 10 ( nerf vague ou pneumogastrique) qui innerve l’estomac et qui peut avoir été sectionné malencontreusement lors d’une opération chirurgicale. Elle peut être liée également à un déficit musculaire de la paroi de l’estomac, à un diabète (le diabète atteint tous les nerfs), à une maladie rare (sclérodermie, amylose) ou à un trouble hormonal (hypothyroïdie). Dans certains cas, ce sont des traitements qui causent le ralentissement de la motricité de l’estomac, comme la digitaline, les anti-inflammatoires ou les antibiotiques.

L’INCONFORT GASTRIQUE AU PREMIER PLAN

La gastroparésie se manifeste par un cortège de signes dominés par l’inconfort pendant la digestion. DE nombreux autres symptômes doivent attirer l’attention:

♦ des éructations

des difficultés à terminer les repas (satiété précoce)

une impression de digestion difficile

des douleurs à types de crampes ou de brûlures

une sensation de distension ou de plénitude gastrique (pesanteur ou ballonnement)

une somnolence

des nausées

des vomissements parfois.

FIBROSCOPIE GASTRIQUE DANS UN PREMIER TEMPS….

Il n’y a pas d’examen spécifique qui permette de diagnostiquer avec certitude l’existence d’une gastroparésie. Certains examens vont éliminer les pathologies qui s’accompagnent de symptômes identiques à la dyspepsie ou à la gastroparésie. L’examen le plus utile étant la fibroscopie gastrique. Pour autant, elle n’est pas systématiquement pratiquée. Tout dépend de l’âge du patient. Schématiquement, une fibroscopie s’avère nécessaire au-delà de 40 ans, s’il existe une altération de l’état général, une anémie ou un amaigrissement. Elle permet essentiellement d’éliminer la présence d’une œsophagite, d’une gastrite, d’un ulcère ou d’un cancer de l’estomac. D’autres examens peuvent être pratiqués dans le même esprit, comme l’échographie abdominale (visualisation du fonctionnement pancréatique ou biliaire) ou le scanner.

…..PUIS EXAMEN DE CONTRASTE OU SCINTIGRAPHIE

Des examens peuvent mettre en évidence le ralentissement de la motricité gastrique. Il est possible en effet de visualiser le retard de vidange gastrique à l’aide d’un examen de contraste qui consiste à ingérer un produit de contraste opaque baryté. Des radiographies de l’estomac pratiquées à des intervalles réguliers permettent alors de montrer le ralentissement. La scintigraphie peut le confirmer après une absorption d’aliments marqués par des isotopes radioactifs (sans danger !). Reste également la manométrie gastrique, qui consiste à enregistrer les pressions dans l’estomac au cours de la digestion.

MODIFIER SON ALIMENTATION

À défaut d’un traitement curatif, la prise en charge d’une gastroparésie comporte essentiellement la modification des habitudes alimentaires afin de diminuer les symptômes de cette dyspepsie fonctionnelle. Il va falloir éviter les gros repas, les boissons gazeuses et les chewing-gums ( en mâcher s’accompagne d’une ingestion d’air). Attention également aux aliments trop gras et à l’alcool qui vont ralentir la vidange gastrique. Il faut réduire la consommation des aliments riches en fibres ( fruits, légumes, pain complet…) du fait des ballonnements qu’ils induisent. Fractionnez les prises alimentaires et mâchez bien les aliments afin d’éviter l’intrusion des aliments « bruts » dans l’estomac qui ont tendance à ralentir le transit. Attention aux vêtements trop serrés (ceinture de pantalon) et à perdre du poids en cas de surcharge pondérale abdominale. Dans le même ordre d’idée, faites du sport ou pratiquez une activité sportive régulière. Reste les traitements qui favorisent la motricité intestinale et la vidange de l’estomac (métoclopramide, dompéridone, trimébutine…). Les médicaments antisécrétoires et anti-acides peuvent être prescrits également selon les cas.

Publié dans PRENDRE SOIN DE SOI | 21 Commentaires »

DANS LES COULISSES……………

Posté par eurekasophie le 31 mars 2009

heordonnancier.jpg  

DANS LES COULISSES D’UNE OFFICINE : FABRICATION DES GELULES AUX HUILES

ESSENTIELLES

Des gélules aux huiles essentielles, puissamment efficaces, naturelles, dures avec les microbes, mais douces envers l’estomac ?Vous souhaitez faire réaliser une formule de gélules aux huiles essentielles à l’officine ? Deux possibilités :

- Vous indiquez au pharmacien celle que vous désirez :
«Je voudrais cette formule de gélules contre la grippe»

- Vous êtes muni de l’ordonnance de votre médecin, sur laquelle il a indiqué la préparation magistrale adaptée à votre cas.

Et après, que se passe-t-il au préparatoire, en officine ? Comment sont préparées vos gélules ?

Aller, suivez moi….

1) On inscrit à l’ordonnancier le numéro et la teneur exacte de la préparation. On calcule la quantité exacte nécessaire d’huile essentielle, qui déterminera la taille finale des gélules (il en existe des plus ou moins grosses). Puis on établit une fiche de préparation.

2) On sort le matériel: un pilon, un mortier pour mélanger l’huile essentielle à la poudre absorbante, une petite carte plastifiée pour remplir les gélules, et bien sûr, des gélules vides. La poudre, c’est l’excipient, qui « remplit » la gélule et nous permet d’avaler les HE sans aucun risque.


hemortier.jpgheflaconetgelules.jpghebalance.jpg

3) On pèse au milligramme près les huiles essentielles nécessaires à la préparation. Une machine spéciale contrôle la pesée et délivre un ticket, qu’il faut agrafer sur la fiche de préparation

4) On verse les les huiles essentielles dans le mortier, on recouvre de poudre absorbante, on mélange intimement. Puis on transvase le tout dans l’éprouvette pour mesurer le volume et vérifier que la quantité correspond bien à la demande du médecin.

hepreparation.jpghepilonetmortier.jpgheeprouvette.jpg

5) On répartit les gélules vides dans le gélulier. On les ouvre, on les garnit de la préparation, on les referme

hegelulier.jpg

6) On remplit le flacon de la patiente. On colle l’étiquette correspond à la préparation.

C’est fini.

heboite.jpg

Une formule de gélules anti-grippe aux huiles essentielles

25 mg de HE thymus thymoliferum (thym à thymol)

25 mg de HE cinnamomum verum (cannelle de Ceylan)

25 mg de HE origanum compactum (origan compact)

Avalez 2 gélules 3 fois par jour

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | 2 Commentaires »

L’IMPERATOIRE

Posté par eurekasophie le 31 mars 2009

impratoire1.jpg

IMPÉRATOIRE, s. f. imperatoria, (Hist. nat. Bot.) genre de plante à fleur en rose & en umbelle, composée de plusieurs pétales entiers ou échancrés en forme de coeur, disposés en rond, & soûtenus par un calice qui devient un fruit composé de deux semences plates, presqu’ovales, legerement cannelées & bordées; la plûpart de ces semences quittent leurs enveloppes: ajoûtez à ces caracteres que les feuilles de la plante sont aîlées & assez grandes. 

L’impératoire commune, qui est une des sept especes de genre de plante, se nomme simplement imperatoria, ou imperatoria major, & par Dodonée astrantia.

Sa racine qui serpente obliquement, est de la grosseur du pouce, & très – garnie de fibres: les feuilles sont composées de trois côtes arrondies, d’un vert agréable, de la longueur d’une palme, partagées en trois, & découpées à leurs bords. La tige s’éleve jusqu’à une coudée, ou une coudée & demie: elle est cannelée, creuse, & porte des fleurs en rose, disposées en parasol: les fleurs sont à cinq pétales blancs, échancrés en maniere de coeur, placés en rond à l’extrémité d’un calice, qui devient un fruit formé de deux graines applaties, presque ovales, rayées légerement sur le dos, & bordées d’une aîle très – mince.

Les anciens Grecs n’ont pas connu l’impératoire, ou du – moins ils l’ont décrite avec tant d’obscurité, qu’on ne peut la retrouver dans leurs écrits. Lorsqu’on fait une incision dans sa racine, ses feuilles, & sa tige, il en découle une liqueur huileuse, d’un goût très – âcre, qui ne le cede guere en acrimonie au lait du tithymale: si l’on coupe en particulier la racine par tranches, on y découvre une infinité de vésicules, qui sont remplies d’une substance oléagineuse, d’une qualité chaude & active.

Cette plante fleurit en Juillet, & se plaît dans les montagnes d’Autriche, de Stirie, d’Auvergne, de plusieurs endroits des Alpes & des Pyrénées: c’est de – là qu’on nous apporte la racine seche, dont on fait avec raison un grand usage en Medecine: celle qu’on cultive dans les jardins & dans les plaines, est fort inférieure à la montagneuse.

La racine d’impératoire est genouillée, de la grosseur du pouce, ridée, comme sillonnée, d’une odeur pénétrante, d’un goût très – âcre, aromatique, & qui pique fortement la langue. (D. J.)

Impératoire

Impératoire, (Mat. med.) la racine que l’on trouve dans les boutiques sous le nom d’impératoire, est d’une odeur vive & aromatique, & d’une saveur âcre & brûlante: elle donne par la distillation une grande quantité d’huile essencielle, selon Geoffroy. On nous l’apporte des Alpes & des Pyrénées.

Entre plusieurs excellentes propriétés que lui accordent divers auteurs, son efficacité contre la froideur & l’impuissance est sur – tout remarquable.

Cette racine est presque absolument inusitée dans les prescriptions magistrales; elle entre dans les préparations suivantes de la pharmacopée de Paris, savoir, l’eau thériacale, l’eau impériale, l’eau générale, l’esprit carminatif de Sylvius, & l’orviétan commun.

Préparez-la en décoction pendant 5 minutes en mettant 1 cuillerée à soupe de plante par tasse , à raison de 3 tasses par jour.

Publié dans Imperatoire, Mon repertoire des plantes les moins usitees | 2 Commentaires »

TIS ‘ANNE

Posté par eurekasophie le 31 mars 2009

allaitement.jpg

phytotherapieplantesmedicinales2.jpgDans votre tasse…..phytotherapieplantesmedicinales2.jpg

POUR ALLAITER

Vous venez d’avoir un enfant et vous désirez l’allaiter. Il se peut que la fatigue, le stress ou l’anxiété vous donnent l’impression de ne pas avoir suffisamment de lait. Surtout ne vous découragez pas, un temps d’adaptation plus ou moins long est parfois nécessaire selon les mamans. Votre lait est le meilleur aliment que puisse trouver votre bébé et, de plus, il est chargé de vos propres anticorps qui aideront l’enfant à se défendre devant les multiples agressions auxquelles il devra être confronté. Alors, persévérez, votre corps va s’habituer au fil du temps et les petits désagréments du début vont disparaître. Mais quelques principes de bon sens sont à appliquer. Sachez que votre alimentation se doit d’être assez riche. Vous devez aussi boire abondamment, alors n’hésitez pas et profitez de ces quelques tisanes galactogènes.

LA CAROTTE SAUVAGE :D aucus carota

Plante sauvage de la famille des ombellifères, la carotte sauvage s’apparente à la carotte cultivée, la racine s’en distinguant par sa taille plus mince et sa couleur blanche. Ses feuilles sont velues et finement découpées et ses fleurs se réunissent en ombelles blanches au centre desquelles se distingue une fleur pourpre ou noire. Elle pousse dans les fossés, terrains incultes, prairies sauvages. Les fruits sont riches en flavonoïdes et en essence aromatique. Ils ont des propriétés digestives, carminatives et galactogènes.

Θ Infusion: dans une tasse d’eau bouillante, ajoutez une cuillerée à café de semences. Couvrez, laissez infuser 15 à 20 minutes et prenez-en 3 fois par jour.

LA PIMPRENELLE : Poterium sanguisorba

pimprenelle.jpg

Plante vivace des prairies humides, elle porte de longues feuilles dentées vert-gris qui encadrent une longue tige au sommet de laquelle trônent des pompons de minuscules fleurs pourpres. Elle referme une essence aromatique et des tanins. Les Anciens lui reconnaissaient une action favorisant la lactation.

Θ Décoction: dans un litre d’eau froide, jetez 30 g de plante fraîche et portez à ébullition. Diminuez la cuisson et laissez mijoter une quinzaine de minutes. Buvez le liquide obtenu dans la journée.

FENOUIL, CUMIN, ANIS ET ANETH

Ces quatre plantes font partie de la famille des Apiacées. Leurs fruits possèdent des propriétés communes. Outre leur action digestive reconnue, ils favorisent la montée de lait.

Le fenouil, Foeniculum officinale, est une plante vivace bien connue, aux tiges dressées d’un à deux mètres. Ses fleurs jaunes en ombelles fleurissent de juillet à septembre.

Le cumin, Cuminium cyminum, plante herbacée originaire d’Egypte, a une taille plus réduite, 50 cm, et ses fleurs en bouquets sont blanches ou rosées. Elle est abondamment cultivée en Allemagne et aux Pays-Bas.

L’anis, Pimpinella anisum, est familière de la région méditerranéenne. Ses tiges creuses ne dépassent pas 50 cm et ses feuilles sont constituées de trois folioles en dentelle.

Quant à l’aneth, Anethum graveolens, originaire des régions du Proche-Orient, elle ressemble beaucoup au fenouil, mais avec une stature moins imposante et une odeur anisée absente.

Θ Tisane:dans une tasse d’eau bouillante, ajoutez une cuillerée à café d’une semence de votre choix, couvrez, laissez reposer 10 minutes et buvez après les repas.

Θ Tisane (variante ): versez 15à 30 g de semences d’une des quatre plantes dans 1 litre d’eau bouillante. Couvrez, laissez infuser 15 minutes et prenez une tasse après chaque repas.

Θ Tisane de semences variées: mélangez en quantité égale des graines de cumin, des graines de fenouil et d’anis. Versez en une cuillerée à cafédans une tasse d’eau bouillante. Couvrez, laissez infuser 10 minutes et prenez-en 3 fois par jour après les repas.

Θ Décoction agrémentée par l’apport d’autres plantes: jetez dans 250 ml d’eau froide une cuillerée à soupe d’un mélange constitué de 25 g de semences de fenouil, 25 g de semences de cumin, 25 g de cônes de houblon, 25 g d’orties blanches et 50 g de galéga. Portez à ébullition et laissez cuire 2 minutes en couvrant. Stoppez votre gaz et laissez reposer encore 10 minutes. Buvez dans la journée.

Θ Tisane des 4 semences chaudes: préparez un mélange à parties égales de semence d’anis, de fenouil, d’aneth et de cumin. Dans un litre d’eau bouillant, versez 10 g de ce mélange, couvrez et laissez infuser 10 minutes. Buvez dans la journée, de préférence après les repas ou avant chaque tétée.

LE GALEGA: Galéga officinalis

galga1.jpg                                                  galga2.jpg

Plante vivace d’un mètre de haut, le galéga, aussi appelé faux indigo, se plaît dans les lieux frais, marais ou le long des fossés. Originaire d’Asie occidentale et du centre et sud de l’Europe, on peut le rencontrer dans les potagers où il est cultivé. De la famille des Fabacées ou légumineuses, il se caractérise par des feuilles composées aux nombreuses folioles, de couleur verte bleutée. Sa silhouette dense laisse apparaître des grappes de fleurs bleues de juin à septembre. Cette herbe était précieuse chez les nourrices, car elle augmentait leur production de prolactine et, à l’époque de la Renaissance, elle fut étudiée par un Allemand, Camerarius, qui devint célèbre après avoir prouvé ses propriétés galactogènes. Le galéga doit être utilisé avec précaution, les dosages ne doivent pas être augmentés sans un risque de toxicité.

Θ TISANE : jetez 20 g de fleurs séchées dans un litre d’eau bouillante. Couvrez, laissez infuser 10 minutes et prenez 3 tasses dans la journée.

Publié dans SANTE AU QUOTIDIEN | 1 Commentaire »

L’AVOINE

Posté par eurekasophie le 31 mars 2009

avoine.jpg

L’AVOINE,

amie de vos artères

En Finlande, c’est un produit à base d’avoine qui a reçu, le premier, le statut « d’aliment fonctionnel », le nouveau terme pour dire « alicament ». Car l’avoine a de telles propriétés qu’elle pourrait presque figurer dans le Vidal !

Non seulement la richesse en fibres de l’avoine en fait un aliment exceptionnel pour passer au travers des ennuis cardiovasculaires, mais l’extrait d’avoine peut aider les fumeurs à laisser tomber la cigarette ! Bref, cette céréales vous aide à vivre mieux et plus vieux !

Demain j’arrête !

Plus facile à dire qu’à faire…..j’en connais des fumeurs qui rêvent de laisser tomber une fois pour toute leur habitude tabagique ! Et ils vivent une période difficile: on les culpabilise plus que jamais…..Là n’est pas le lieu pour écrire un plaidoyer et prendre la défense des accros à la cigarette, je me contenterai donc de leur donner un « truc » pour un sevrage plus facile: la teinture mère d’avoine (Avena sativa, en pharmacie). Vous en prenez 50 gouttes matin et soir. Avec ça, vous êtes beaucoup moins énervé et vous avez donc plus de chances de résister à l’appel de la cigarette !

Si vous n’êtes pas fumeur, c’est dans votre assiette que je vous propose de mettre l’avoine (et si vous êtes fumeur aussi !).

Une céréale très nutritive

L’avoine est composé d’amidon, de lipides, de cellulose, d’oligo-éléments (silice et calcium), de vitamines A, PP, D, B1, B2.

Mais plus intéressant encore, l’avoine contient une hormone naturelle proche de la folliculine (hormone féminine), des flavonoïdes et des alcaloïdes comme l’avénine, un stimulant du système nerveux. L’avoine est aussi riche en lysine, un acide aminé que l’on trouve rarement dans les autres céréales. Cette composition complexe en fait un aliment à la fois sédatif et stimulant. Elle est recommandée pour lutter contre la fatigue physique, sexuelle ou intellectuelle, elle a des propriétés digestives et permet de lutter contre la constipation. Elle est conseillée en cas de rhumatismes, de problèmes urinaire, de fatigue bien sûr, mais aussi de stress, d’insomnies, de difficultés de concentration, de troubles digestifs et, en usage externe, si vous avez des problèmes de peau ( eczéma, psoriasis, etc.).

Une excellente fibre !

Grâce au bêta-glucane, une fibre soluble qu’elle contient en grande quantité, l’avoine contribue à normaliser les taux de cholestérol, de glucose et d’insuline ( elle est donc conseillée en cas de diabète de type 2). C’est une alliée du système cardiovasculaire et du transit intestinal !

Comment ?

Aujourd’hui, on consomme principalement l’avoine sous formes de flocons pour le petit déjeuner. Choisissez-la avec un label AB et complète pour bénéficier de tous ses nutriments. Il existe aussi une boisson au « lait d’avoine » vendue en boutiques diététiques.

Les bains à l’avoine

Non seulement les bains à l’avoine adoucissent la peau, mais ils permettent de lutter contre l’eczéma ou le psoriasis; ils éloignent aussi les douleurs rhumatismales, les affections de la vessie, les problèmes rénaux et certaines affections urinaires.

Laissez macérer 150 g d’avoine dans 3 litres d’eau durant 1 heure, faites bouillir, versez directement dans votre baignoire si vous ne craignez pas de boucher l’évacuation, sinon filtrez auparavant.

Publié dans LA PLANTE DU MOIS | 7 Commentaires »

JE PENSE A TOI…..LA PREUVE …

Posté par eurekasophie le 30 mars 2009

Pour toi ma chère Tritriva,

(Je tiens toujours mes promesses )

voilà ce que j’ai trouvé ..

humour.jpg

Mais non, je blague voyons …

Tu as ce modèle là .

 

tritriva.gif

Puis celui-ci  … pas mal non ?

tritriva4.png

Là , tu choisis sur photo et je commande sur le Net  (j’ai l’adresse  de tous ces beaux gars)

tritriva2.gif

Ou alors vraiment, si tu as une âme de bon samaritain

 

tritriva3.gif

Un petit clin d’oeil à mon amie Tritriva

Avec toute mon amitié .

sophiebettyboop3.gif

Publié dans MES IMAGES | 9 Commentaires »

12345...19
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant