• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 15 février 2009

Dimanche soir……Ne pensons pas à demain, profitons de cette soirée .

Posté par eurekasophie le 15 février 2009

dco6.jpgsamedisoir7.jpgzoyaenpeinture1.jpg

Publié dans MES IMAGES | 4 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

CURE XANTIS

Posté par eurekasophie le 15 février 2009

xantis.jpg  

  

  Une méthode unique d’hygiène intestinale

Pour retrouver forme et beauté

  

Poids, cellulite, problèmes de peau, circulation difficile, vieillissement, douleurs, fatigue…..

La plupart de nos problèmes ont un dénominateur commun:

L’intoxication du gros intestin.

Depuis 80 ans la cure Xantis est une solution naturelle efficace pour rénover en profondeur le milieu intestinal et agir ainsi à la source de nos problèmes.

Le gros intestin,ou côlon, est l’éboueur de notre organisme. Avec ses 100 000 milliards de bactéries, il constitue une véritable fosse septique qui métabolise les déchets, produit des nutriments essentiels et protège l’organisme des microbes. Mais les excès alimentaires, les repas pris dans la précipitation,la mastication insuffisante, les aliments mots, cuits, raffinés, les molécules chimiques, l’insuffisance d’eau pure mais aussi le manque d’exercice, les stress répétés, les souffrances et les interdits font du gros intestin le plus malmené de nos organes ! Intoxiqué, agressé, fatigué, il devient le siège d’un empoisonnement sournois de l’organisme qui met en péril notre santé. Les fonctions de défenses et d’élimination doivent alors se mobiliser pour lutter contre l’intoxication intestinale chronique. Le système immunitaire et les émonctoires ( foie, reins, peau, poumons) seront très sollicités pour rétablir les équilibres physiologiques, la plupart de nos troubles témoignant de ce travail de lutte et de réparation.

La cure Xantis est une méthode d’hygiène intestinale très facile à faire chez soi et particulièrement efficace grâce à son mode d’action réflexe.

Sur une durée de 1 à 9 semaines les séances quotidiennes de Cure Xantis (6 par semaine) nettoient le gros intestin, le libèrent de ses tensions et le tonifient progressivement. Chaque jour le côlon se libère en 15 minutes à peine et, au fil des séances, se régénère et retrouve sa jeunesse. Ce faisant on perd ses kilos, sa cellulite et son ventre. On se sent léger, comme libéré d’un poids. Plus de vitalité, meilleur sommeil, articulations souples, jambes légères, idées claires…… les bienfaits de cette technique sont nombreux et se manifestent rapidement. On pourra également accompagner et individualiser les bienfaits de cette cure extraordinaire avec les compléments alimentaires Xantis en fonction de ses besoins (minceur, digestion, transit, protection….)

La Cure Xantis en pratique

La séance de Douche rectale Xantis se réalise soit le matin au réveil, soit en fin de journée. Il faut simplement ne pas avoir mangé depuis au moins 5 h pour pratiquer la séance qui dure en moyenne ½ h. Compter 1 heure pour la première séance. Et il vaut mieux annuler une séance que la faire dans la précipitation. Une fois la douche rectale prise, aller immédiatement aux toilettes. Laisser l’évacuation se faire au rythme du corps, sans chercher à retenir le liquide ni à forcer son élimination qui est abondante et totale (10 à 30 mn). Après la séance aucun dérangement n’est plus à craindre dans la journée. La Cure Xantis est déconseillée aux femmes enceintes ou aux personnes ayant subi une opération récente du côlon (<12 mois).

bien-etre, sante, viltalité, naturopathie... bien-etre, sante, viltalité, naturopathie...
1 – Préparation du liquide dans le kit 2 – Prévoir une fixation du kit à proximité des toilettes
 
bien-etre, sante, viltalité, naturopathie...
3 – Choisir la position dans laquelle on se trouve le plus à l’aise : à « 4 pattes », sur le dos jambes fléchies ou sur le coté gauche en « chien de fusil ».
 
bien-etre, sante, viltalité, naturopathie... bien-etre, sante, viltalité, naturopathie...
4 – Après l’introduction de la canule, l’ouverture du robinet permet l’admission d’un litre de liquide dans la fin du gros intestin.
 
bien-etre, sante, viltalité, naturopathie... bien-etre, sante, viltalité, naturopathie...
5 – L’évacuation se fait immédiatement après la prise du liquide et dure en moyenne 20 minutes. 6 – S’accorder un moment de détente après la séance la rendra encore plus bénéfique.
 

Si la prise de la totalité du liquide s’avère impossible ou si la séance est éprouvante (spasmes, coliques), réduire de moitié les quantités indiquées et pratiquer les exercices de respiration et de détente conseillés ci-après. Parfois des crises d’élimination ou la remontée d’anciens symptômes surviennent au cours de la cure. Des expressions émotionnelles peuvent aussi avoir lieu (rêves, cauchemars, crises de larme ou au contraire joie intense…). Ne pas chercher à les masquer, rester le plus possible à l’écoute de soi-même et s’en libérer par la parole, l’écriture, le dessin ou bien par un accompagnement psychologique si nécessaire. Beaucoup d’émotions jusqu’alors inexprimées trouveront ainsi la voie de leur libération.

Par internet flche13.gifwww.xantis.fr

Publié dans PRENDRE SOIN DE SOI | Pas de Commentaire »

LES Français et la sécu……

Posté par eurekasophie le 15 février 2009

mdic1.jpg

                                                     Les Français toujours accros aux médicaments

La Sécurité Sociale a déboursé 21 milliards d’euros en 2007 en remboursement de médicaments, soit 4,6 % de plus qu’en 2006

Selon la Sécurité Sociale elle-même, cette augmentation serait due à l’attrait des consommateurs pour les nouveaux médicaments, pas plus efficaces, mais bien plus chers.

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | Pas de Commentaire »

ACUPUNCTURE ET CHIMIOTHERAPIE

Posté par eurekasophie le 15 février 2009

acupuncteuracupunctureimages.jpgacupuncturechinoisechineacupuncteur.jpgacupuncteuracupunctureimages.jpg

 

Dans 80% des cas, la chimiothérapie du cancer du sein déclenche de très fortes et très fréquentes bouffées de chaleur. Pour soulager ces symptômes, on prescrit habituellement un antidépresseur, la venlafaxine.

Les chercheurs du Henry Ford Hospital de Détroit ont mené un essai clinique auprès de femmes qui souffraient d’au moins 14 fortes bouffées de chaleur par semaine à cause de la chimiothérapie. Ils ont prescrit de la venlafaxine à la moitié des participantes. Les autres femmes ont eu droit à deux séances d’acupuncture par seamine, durant 3 mois.

Un an après le traitement, les chercheurs ont constaté que les deux thérapies avaient été aussi efficaces pour soulager les bouffées de chaleur.

L’acupuncture était plus efficace pour limiter les autres effets secondaires de la chimiothérapie: nausées, sécheresse de la bouche, maux de tête, insomnie, étourdissements, hypertension, constipation ou anxiété.

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | 4 Commentaires »

ET SI ON JOUAIT UN PEU ?

Posté par eurekasophie le 15 février 2009

couple001bonjour.gif

Connais-tu le jeu du Sudoku ? 

  1 5
8    
  4 2
6    
  3 4
8 5  
  8 7
    5
  6  
2 8  
     
  5  
9   6
5 8  
     
    1
    6
8    
1    
     
5 2  
    7
2 9  
4 1  
     
  7 8
6    

 

 

Comment jouer au sudoku
Une grille de Sudoku se compose de neuf carrés de 3×3 cases. Au sudoku, ces carrés sont appelés « régions ».
Le but du jeu est de compléter la grille afin que chaque ligne, chaque colonne et chaque région contienne tous les chiffres de 1 à 9 une seule fois.

rcapitulation2.gif

 

 Tu as trouvé ?

 

betty005bravo.gif

 

Publié dans JEUX A PIEGES | 4 Commentaires »

MESSAGE D’AMITIE

Posté par eurekasophie le 15 février 2009

 

 

 

coeuramiti.gif

 

Merci à toi Tritriva . http://tritriva.unblog.fr/

Publié dans MELI-MELO | 5 Commentaires »

LE MARCOTTAGE AERIEN

Posté par eurekasophie le 15 février 2009

GUIDE DE BOUTURAGE VERSION PAPILLOTE
(marcottage aérien)


Durée de l’opération 15 jours pour être sur d’avoir un taux de 100% de réussite si les opérations sont faites convenablement.
 Ses avantages:- moins de stress pour la bouture
- taux de réussite
- gain de place
- un développement racinaire plus élevé qu’en bouturage classique (sur une même période de 15 jours)
- la bouture continue à pousser grâce à la sève du pied mère
- en cas d’ erreur la branche n’ est pas perdue
- possibilité de le faire indoor ou outdoor
- économie d’une serre chauffante
- pas d’ hygrométrie à surveiller
Ses inconvénients
- plus long à faire que des boutures classiques
- manipulation moins facile à faire qu’en bouturage classique si vous devez prendre des boutures au centre de la plante
-vous aurez besoin d’un pied mère en bonne santé.
marco1.jpg

voici le matériel requis

marco2.jpg

- pinceau
- ciseaux
- cutter ou couteau aiguisé
- collier de serrage (appelé rizlan ou colson)
- papier d’aluminium
- hormone de bouturage (liquide c’est plus simple a utiliser)
- long tuteur
- cube de laine de roche
- testeur de ph et les solutions de calibrage ph+,ph-
- une bassine (assez grande pour pouvoir y mettre a tremper tout vos cube le laine de roche)
- une seringue de 10ml
ajustez un bac d’eau avec un ph de 5 et laissez vos cubes de roche y tremper pendant 24hrepérez une branche à bouturer assez tendre d’au moins 10cm , préparez la en enlevant les feuilles de la tige en dessous des trois premières paires de feuilles sur 5 ou 6 cm.marco3.jpggrattez au cutter les 5 ou 6 cm que vous avez effeuillés afin d’enlever quelques fils de la fine écorce de la branche.

marco4.jpg

enduisez d’hormone de bouturage la partie que vous avez grattée

marco5.jpg

 

 prenez un cube de laine de roche que vous tranchez jusqu’au centre pour qu’il s’ouvre comme un livre dans votre mainmarco7.jpg

placez le cube autour de la partie enduite d’hormone puis attachez le avec un collier et serrez le assez pour qu’il reste en place.
/!\attention tenez bien la branche par le cube car le poids pourrait la casser si elle est trop mince/!\

Image sans texte alternatif.

 

prenez un bout de papier d’aluminium et entourez votre cube de laine de roche pincez bien le bas de la papillote pour limiter l’écoulement de l’eau qui ressortira de celle ci à chaque arrosage des cubes.
/!\attention tenez bien la branche par le cube car le poids pourrait la casser si elle est trop mince/!\
Image sans texte alternatif.fixez votre papillote à un tuteur avec un collier.Image sans texte alternatif.

Voilà  vous avez fini.
arrosez doucement vos papillotes par le haut dés qu’elles se dessèchent, avec une seringue de 10ml (environ tout les 3/4 jours, avec ou sans stimulateur racinaire. ). L’excédant s’écoulera le long de la branche.
Si vous êtes pressé, vous pouvez regarder au bout d’une semaine où en est le développement racinaire et le cas échéant si cela vous semble assez coupez la branche et enlevez l’alu et les colliers.Voilà le résultat au bout de 15 jours. sur cette photo on a placé deux cubes l’un contre l’autre dans la papillote pour augmenter la production des racines.http://www.cannaweed.com/upload/server8/d44041.jpgImage sans texte alternatif.pour cloturer ce petit guide voila la preuve en image de la pousse qui continue à s ‘effectuer en même temps que les racines poussent.la bouture temoin le jour de la mise en place de la papillote.Image sans texte alternatif.
voilà après 20 jours LE MARCOTTAGE AERIEN dans TOUT EN VERT ...... icon_biggrin http://www.cannaweed.com/upload/server8/f7a2a.jpgpratique comme technique quand on a pas encore fini la culture précédente on peut stocker les boutures sans problème. vive le gain de place pour les petits placos
j’espère que ce petit guide vous aura plu….
bonne pousse a tous!!!

Publié dans TOUT EN VERT ...... | 7 Commentaires »

JE VOUS LES AVAIS PROMISES ….ces recettes

Posté par eurekasophie le 15 février 2009

bonapptit1.gif

 

 

Millefeuille de rouget, purée d’olives noires

 

Facile

Préparation : 15 mn
Cuisson : 10 mn
Repos : 0 mn
Temps total : 25 mn

Pour 4 personnes :

  •   12 petits filets de rouget (ou 8 moyens)
  •   4 belles tomates
  •   1 boîte d’olives noires dénoyautées
  •   1 cuillère à café de concentré de tomates
  •   1/2 citron
  •   huile d’olive
  •   1 cube de court bouillon
  •   fleur de sel, poivre
  •   moules rectangulaires en silicone ou en aluminium (10,5 x 6,5 cm environ)
  • PREPARATION

    1. 1     Faire bouillir de l’eau avec un cube de court-bouillon. Pocher les filets 2 minutes et réserver.
    2. 2     Dans le même temps, couper les tomates en deux et enlever les pépins. Puis recouper en petits morceaux et faire revenir dans un peu d’huile d’olive. Remuer jusqu’à obtenir une purée (5 minutes environ sur feu fort) et y incorporer le concentré de tomates. Mélanger, saler et poivrer puis laisser cuire 2 minutes. Réserver.
    3. 3     Enlever l’eau des olives et en faire une purée avec un petit robot hachoir. Incorporer une belle cuillère d’huile d’olive et assaisonner si nécessaire.
    4. 4     Monter les millefeuilles :
      Huiler les
      moules à l’aide d’un pinceau ou d’un papier absorbant. Poser un filet de rouget, côté peau en dessous, au fond du moule et l’écraser un petit peu pour recouvrir toute la surface du moule. Etaler une couche assez épaisse de purée d’olives, puis un autre filet de rouget par dessus. Pour finir, étaler une couche de purée de tomates. Tasser l’ensemble avec le dos d’une cuillère. Démouler sur assiette et ajouter quelques gouttes de citron sur le millefeuille.
    Pour finir… Pour les moules en aluminium, passer la lame d’un couteau sur les bords du millefeuille, il se démoulera ainsi très facilement.

    bonapptit1.gifbonapptit1.gifbonapptit1.gifbonapptit1.gifbonapptit1.gifbonapptit1.gif

     

    Canette farcie au flan d’olives

    recetteduree.gif Préparation : 10 min. – Cuisson : 1 h 10 min.

    Pour 5 personnes :
    - 1 canette de 1,8 kg (label rouge)
    - 250 g de ricotta
    - 3 cuil. à café bombées de tapenade noire
    - 500 g de rates
    - 200 g d’olives vertes (dénoyautées)
    - 1 brin de romarin
    - 2 œufs
    - Tabasco
    - 3 décilitres de vin blanc sec

    Matériel : 1 saladier, 1 grand plat à four profond, 1 fouet à main, 1 grosse aiguille + ficelle de cuisine

    1. 1 h 20 min. avant de servir :
    Préchauffez le four à 210°C (Th.7).
    Mélangez au fouet ricotta, tapenade, oeufs et 2-3 traits (à votre goût) de Tabasco (si vous ne connaissez pas, n’en mettez pas trop, c’est fort).
    Emplissez-en la canette à la cuillère. Cousez pour bien fermer.
    Posez-la dans le plat, enfournez 20 min.
    Baissez à 180°C (Th.6) et cuisez pendant encore 25 min.

    2. Pendant ce temps :
    Cuisez les rattes en robe des champs, égouttez.
    Trente minutes avant de servir, chauffez le vin.
    3. 25 min. avant de servir :
    Jetez le gras perdu par la canette dans le plat, en l’inclinant. Ajoutez autour de la canette le romarin tronçonné, les olives, les rattes et versez le vin chaud.
    Réenfournez 25 min., toujours à 180°C. 

    à la place d’olives vertes, vous pouvez utiliser des olives noires (de Nyons par exemple).

    Et le vin blanc peut être remplacé par du vin rouge.

    Et au printemps, les rattes peuvent être remplacées par de jeunes navets bien tendres.

    bonapptit1.gifbonapptit1.gifbonapptit1.gifbonapptit1.gifbonapptit1.gifbonapptit1.gif

    Tapenade d’olives noires (pour 4 pers)

    Spécialité provençale, la tapenade est une pâte à tartiner faite en partie d’olives, d’anchois et de câpres (tapena en occitan), le tout mixé. A essayer simplement en apéritif sur une fine tranche de pain de mie…

     

    • 200 g d’olives noires dénoyautées
    • 1 cuillère à soupe de jus de citron
    • 1 cuillère à soupe de câpres
    • 1 grosse gousse d’ail
    • 15 g de filets d’anchois
    • 2 c à s d’huile d’olive
    1. Eplucher la gousse d’ail.
    2. Mettre tous les ingrédients dans le bol du mixeur et mixer jusqu’à obtenir une belle pâte homogène.
    3. Placer au frais jusqu’au moment de servir.

    tapenadeolivesm.jpg

    bonapptit1.gif

    Publié dans RECETTES SPECIALES | 2 Commentaires »

    L’ail: beau , bon …et utile !

    Posté par eurekasophie le 15 février 2009

    ail.gifail.gifJe viens de m’apercevoir que je ne vous ai pas parlé de l’ail dans mon « répertoire des plantes les moins usitées » …c’est peut-être tout simplement parce que je soupçonne que cette plante fait partie de votre cuisine, au même titre que le sel ou bien l’huile..

    C’est une plante qui à mes yeux est synonyme de vitalité et je suis sûre que vous n’en connaissez pas toutes les vertus,même si vous en consommez régulièrement, ce dont je vous félicite .

    l’ail: beau , bon …et utile !

    Je ne suis pas superstitieuse, mais l’ail a sa réputation, il faut la conserver , ne serait-ce que pour le folklore .
    Cet aliment auquel on prête mille vertus a été mis à toutes les sauces. Il protégerait du mauvais oeil, des serpents, des malheurs, des vampires……..

     sorcire1.gif                                 sorcire3.gifsorcire2.gif

     et permettrait de guérir bien des maux, comme la fièvre, les insomnies, les verrues ou les hémorragies. Et quand la science vient confirmer ses vertus médicinales avec ses effets positifs sur l’appareil digestif et le système cardio-vasculaire, on peut parler de l’ail comme d’un remède par excellence de tous nos petits bobos, du corps et de l’âme. Grecs et Romains l’utilisaient pour combattre ou pratiquer un sport. En Babylonie, il était censé chasser les mauvais esprits. Les Egyptiens le pendaient au cou des enfants pour purger leurs intestins. 

    Je développe

    ail2.bmp

    Comment lire une taxoboxAllium sativum
    Deux têtes et une gousse d'ailainsi qu'une autre découpée en morceaux
    Deux têtes et une gousse d’ail
    ainsi qu’une autre découpée en morceaux
    Classification classique
    Règne Plantae
    Sous-règne Tracheobionta
    Division Magnoliophyta
    Classe Liliopsida
    Sous-classe Liliidae
    Ordre Liliales
    Famille Liliaceae
    Genre Allium
    Nom binominal
    Allium sativum
    L., 1753
    Classification phylogénétique
    Ordre Asparagales
    Famille Alliaceae

    D’hier.

    L’ail est une panacée reconnue depuis l’antiquité. Sa renommée a défiée les temps, l’évolution de la médecine. Elle est à la fois curative et préventive. En effet, riche en éléments soufrés, iode, silice, ajoène, etc. l’ail contient aussi de l’allicine qui stimule la circulation sanguine et tue les bactéries. I1 est riche en acides animiques, germanium, calcium, cuivre, zinc, potassium, magnésium, sélénium, zinc, vitamines A, B 1 et C, des acides gras essentiels (Vitamine F) et des douzaines de composés antioxydants qui le rend indispensable dans la cuisine de tous les jours.

    Au temps de Pline l’Ancien (23-79 av. J.C.) il existait même trois aires de grande culture car ses propriétés sont incontestables, affirme-t-il dans son traité d’histoire naturelle. « L’ail a des propriétés puissantes et peut devenir d’un grand appui contre les changements d’eau et de résidence . C’est un antidote contre les piqûres de musaraignes, les morsures de chiens et de serpents. I1 neutralise les effets nocifs de certaines plantes vénéneuses ». Pline le recommande pour le traitement de l’asthme, la suppression de la toux, et contre les parasites intestinaux. C’est un remède efficace et sans contre effet pour soulager les maux de dents en décoction, placé directement sur la dent malade ou macéré dans le vinaigre. Lorsque mélangé à de la coriandre fraîche dans un verre de vin, l’ail se comporte comme un aphrodisiaque. Mais, dit-il, il faut se méfier car l’ail ingurgité à 1′ excès provoque des brûlements d’estomac, des flatulences et porte l’homme à boire.

    En Chine, l’ail est appelé Da-suan. On le retrouve pour la première fois dans le livre Notes diverses des physiciens célèbres, publié sous le règne de la Dynastie du Nord et de la Dynastie du Sud 510 ans av. J.-C.

    Durant les Grandes épidémies du Moyen-Âge, les médecins se protégeaient contre toute maladie infectieuse en portant un masque avec un long nez de cuir badigeonné d’ un mélange à base d’ail et d’herbes aromatiques.

    Dans les campagnes québécoises, et jusqu’à peu de temps encore, l’ail avait toutes les vertus. Après avoir fait le train (tiré les vaches), le cultivateur revenait à la ferme pour un copieux petit déjeûner arrosé d’un petit verre de whisky dans lequel on avait fait tremper des gousses d’ail. Puant mais revigoré, il était prêt à attaquer sa journée.

    À l’automne, il suffisait de boire une seule fois un verre de lait chaud qui avait mijoté pendant 30 min. avec des gousses d’ail pour immuniser le système contre les rigueurs de l’hiver. « Çà se sentait dans tout le voisinage à tel point qu’il suffisait qu’une bonne ménagère décide de préparer son infusion pour que le village se mette à l’unisson ».



    Vinaigre des quatre voleurs

    Quatre voleurs célèbres purgeaient leur peine en travaillant au charnier. Condamnés à mort à plus ou moins brève échéance, ils échappèrent pourtant au terrible fléau de l’épidémie en découvrant une réserve de vinaigre de vin où avaient macéré des gousses d’ail, réserve qu’ils vidèrent pour se désaltérer entre deux cadavres.



    Vieille recette contre les fièvres

     Efficace . mais pour trouver une place assise dans les transports en commun, génial!

    1. Piler au mortier:
      • 5 gousses d’ail
      • 5 racines de persil
      • une grosse pincée de gros sel
      • 1 c. à soupe de suie
    2. Appliquer cette pâte sur vos deux poignets;
    3. Recouvrir d’une gaze ou d’une toile et laisser agir pendant neuf jours.



    A aujourd’hui . L’ail nettoie les boyaux
    dicton des campagnes

    Une caresse d’ail revigore,
    un excès d’ail endort
    Curnonsky

    Antibiotique (Nature)

    • La médecine actuelle admet que l’ail est un antibiotique naturel qui peut jouer un rôle déterminant comme médecine préventive et comme agent thérapeutique.

    Anti-inflammatoire (Nature)

    L’allicine est un puissant anti-bactérie.

    Anti-poison et répulsif contre les serpents (Nature / Jus)

      Durant les périodes de moissons, alors que les herbes sont hautes et que le serpent sommeille, les paysans romains consommaient à chaque repas une double ration d’ail pour se protéger contre une morsure mortelle. Les bergers des montagnes dans l’est de l’Europe avaient l’habitude de se frotter les mains avec des gousses d’ail avant d’aller traire leur troupeau pour éloigner les serpents. Au Québec, le dr Rainville, co-fondateur de l’ École de médecine vétérinaire de St-Hyacinthe allait soigner les vaches et autres animaux chez les fermiers et il emportait toujours un petit flacon de jus d’ail pour s’en frotter les mains avant de toucher aux animaux malades. Par analogie, en Chine, la gousse d’ail est un talisman contre le poison. Les Arabes l’utilisent encore comme contre-poison ainsi que les habitants de plusieurs pays du Tiers Monde, surtout contre l’empoisonnement par le plomb.

    Anthelmintique (Décoction)

      L’ail, en décoction (25 g dans 1 litre d’eau bouilli) combat les vers intestinaux . Dans le comté de Lancaster en Penn sylvanie , les Amish prônent les vertus de l’ail nature et continue à combattre les vers intestinaux tant chez l’homme que chez l’animal avec de simples caieux.

    Anticancérigène (Nature)

      C’est dans le domaine du cancer que l’ail semble remporter ses plus grandes victoires. Selon plusieurs revues médicales (American Chinese Medecine, Science, Journal of Urology)l’ail peut réduire les tumeurs même malignes. L’ail augmente le taux de combativité du système immunitaire pour protéger notre système, notamment dans certains types de cancer comme celui du sein, de l’estomac, du côlon et de la peau. Le dr Benjamin Law, professeur au département de microbiologie de l’Université de Loma Linda, école de médecine de Californie, affirme que l’ail diminue la progression de champignons parasites – maladie qui est associée à de nombreuses victimes du SIDA. Sans entrer dans les détails, cette maladie se traduit par de la fièvre, des symptômes de pneumonie et des lésions cutanées et l’ail aide à détruire les cellules cancérigènes.

    Augmente la longévité (Nature)

      Un sociologue américain de l’Institut national de géontologie a étudié, au siècle dernier, la courbe de mortalité chez les personnes de 65 ans et plus. I1 a remarqué un fait troublant sur plus de 8500 centenaires: ils étaient, pour la plupart, de grands consommateurs d’ail.

    Antiseptique – Antibactéricide

      Ses propriétés bactéricides contre les infections bactériennes, fongiques et virales ont été reconnues (pour la première fois par Louis Pasteur en 1858. A cause de sa haute teneur en sulfure d’allyle, l’ail remplace de plus en plus les antibiotiques dans la médecine vétérinaire. L’ail, en infusion pour nettoyer la plaie, traite aussi les coupures, les brûlures et les blessures mineures.

    Béchique (Nature)

    Cardiovasculaire et Hypertensive (Nature)

      Les chercheurs ont récemment prouvé que l’ail contient de l’ajoène qui, tout comme l’aspirine, empêche la coagulation du sang et, de ce fait, apporte une meilleure fluiditée et protège le système contre les risques cardiovasculaires. I1 diminue la tension artérielle et le taux de cholestérol. Des études cliniques effectuées dans 15 pays ont démontré que l’ail pourrait freiner l’obstruction artérielle et même faire régresser ce processus selon le cardiologue Arun Bordia, du Tagore Medical College en Inde, proriétés attribuables à la présence d’antioxydants capables de neutraliser les agents responsables de la destruction artérielle. On lui attribue la capacité de réduire les plaques d’athéromes et à prévenir la formation de nouvelles lésions.

    Carminative (Nature)

    Combat la grippe, I’angine et la bronchite (Nature)

      Il régularise les sécrétions bronchites et antirhumatismales

    Contre la diarrhée (Nature)

      Il n’y a rien de plus désagréable que d’avoir la diarrhée en voyage’ Malheureusement, c’est un fait qui arrive très souvent dans certains pays du monde. Afin de combattre les bactéries contenues dans la nourriture et les conséquences désagréables qui s’en suivent, on n’a qu’à croquer un ou deux caieux d’ail avant le repas ou émincés natures sur les aliments. L’ail cuit n’a, dans ce cas, aucun effet bénéfique.

    Dépurative (Nature)

    Purifie le sang

    Désinfectante (Cataplasme)

    Digestive (Nature)

      Paradoxalement, même si l’ail est parfois indigeste, il active la sécrétion gastrique et stimule l’intestin.

    Diurétique (Nature)

    Diminue les infestions vaginales (Douche)

    Diminue le taux de cholestérol (Nature)

      L’ail apporte des effets sur le taux de cholestérol sérique, propriété contenue dans l’allicine.
      L’allicine est formé de l’acide aminé « alliin » converti en allicine par une enzyme « alliinase » lorsque l’ail est coupé mastiqué et ingéré.

    Expectorante (Vapeur)

    Fortifiante (Nature)

      Reconnu depuis l’Antiquité, l’ail redonnait des forces aux plus démunis cf. la construction des pyramides. Chez les Grecs et les Romains, les militaires de carrière faisaient prendre de l’ail à leurs soldats avant l’attaque . pour en doubler l’impact! car l’ail est la plante privilégiée de Mars, le dieu de la guerre par laquelle il devient combatif et invincible. Cette force mystérieuse qu’on attribuait à l’ail a permis à Ulysse d’éviter que Circé le change en porc. En Provence, l’expression Vait’en manja d’aiet! Littéralement Pars en mangeant de l’ail! signifie en réalité: Pars et fais-toi soldat!. On n’a qu’à se rappeler la légende de la Toison d’Or où Médée enduit d’ail tout le corps de Jason afin qu’il détourne l’odorat de son père et évite les taureaux. C’était aussi les stéroides de l’époque, faciles à déceler chez tous les athlètes présents aux Jeux Olympiques.

    Hypoglycémique (Nature)

      L’ail est indiqué pour les personnes souffrant de diabète à cause de ses propriétés hypoglycémiques: il réduit le taux de sucre dans le sang lorsqu’il est consommé de façon régulière. Attention: en contre-partie, ceux qui souffrent d’un faible de taux de sucre dans le sang doivent s’abstenir de consommer l’ail de façon régulière.

    Hypotensive (Nature)

      L’iode et la silice contenus dans l’ail ont la propriété de dilater les capillaires, ce qui facilite la respiration et diminue les troubles respiratoires

    Protège contre les maux d’oreille

    Renforcit le système immunitaire

    Sanguine

      Cf. propriétés cardiovasculaires

    Stomachique (Nature)

    Tonique (Nature)

    Vermifuge (Nature)



     N.B.

    SOPHIE a colligé pour votre information et votre divertissement ces informations qui sont tirées de la tradition populaire de nombreux pays, de la médecine préventive et de la médecine douce mais SOPHIE décline toute responsabilité quant à leurs usages et n’entend pas se substituer à la médecine conventionnelle. Attention! Les mères qui allaitent leur bébé ne doivent pas consommer une trop forte quantité d’ail durant cette période car l’ail peut modifier le goût du lait maternel et le bébé risque de ne pas être un grand amateur de cette épice qui a un peu trop de caractère



    Recettes

    Cataplasme

    1. Version 1: éplucher quelques caieux; les placer sur une gaze ou un coton stérélisé et les aplatir avec le plat d’un couteau à large lame pour en extraire le plus de jus possible ou utiliser un extracteur à jus. Déposer la gaze sur la partie infectée et maintenir une dizaine de minutes.
    2. Version 2: réduire quelques gousses d’ail en pommade et l’appliquer sur une peau irritée.



    Douche vaginale

    1. Faire infuser 4 caieux d’ail émincés dans 3 t. d’eau bouillante pendant 30 minutes sur feu doux.
    2. Filtrer, laisser tiédir et utiliser comme n’importe quelle douche vaginale.



    Vapeur

    1. jeter quelques gousses d’ail écrasées dans une casserole d’eau chaude;
    2. respirer cette vapeur pendant cinq minutes en n’oubliant pas de vous couvrir la tête avec une grande serviette de bain.

    Publié dans "A**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 11 Commentaires »

    SOUPE A L’AIL …chaud devant !

    Posté par eurekasophie le 15 février 2009

    Soupe à l’ail SOUPE A L'AIL ...chaud devant !  dans RECETTES SPECIALES pix

                                                                    Connaissez-vous la soupe à l’ail ? la fameuse « soupe aux enfants  » dans le Midi de la France est à base d’ail …..En voici la recette pour ceux qui voudrait découvrir une autre façon d’apprécier cette plante cousine du lis et du muguet.

     Pour préparer la soupe à l’ail

    Ingrédients

    Pour : 5 personnes

    Pour préparer la soupe à l’ail

    Les proportions d’ail, de lait et de semoule peuvent varier selon les goûts.
    « Écraser l’ail et non le hacher, car on perd un peu de son précieux jus ».
    Ne pas laisser l’ail dorer, le fricasser un instant.
    En ce qui concerne les oeufs, habituellement on ne doit pas faire bouillir, lorsqu’on ajoute les oeufs, mais je n’hésite pas à faire bouillir un peu, tout en fouettant fort, afin que des filaments donnent une consistance originale et « bonne » à la soupe. Mais il faut avoir déjà bien dilué les oeufs dans de la soupe moins chaude dans un récipient avant de la verser dans le reste de la soupe en ébullition.

    2 Soupe à l'ail - 2.1

    Préparons l’ail… Appuyer sur la racine de chaque gousse sur la planche, avant d’éplucher.
    La tige intérieure doit être enlevée appelée germe, elle est indigeste
    . Soupe à l'ail - 2.2

    3 Soupe à l'ail - 3.1

    Dans une casserole, mettre l’huile… Dès qu’elle est chaude dans la casserole, « j’écrase l’ail, directement au-dessus de l’huile ». Soupe à l'ail - 3.2

    4 Soupe à l'ail - 4.1

    Prenons un fouet et d’une cuillère… Je mélange un peu et je laisse fricasser quelques instants sans laisser dorer.
    Verser l’eau, sel, poivre, muscade, mélanger. Soupe à l'ail - 4.2

    5 Soupe à l'ail - 5.1

    30 Minutes avant le repas… Ajouter le lait.
    Dès que l’ensemble bout, je vous conseille de surveiller cette phase attentivement, car alors le lait peut déborder !
    Ajouter la semoule en mélangeant aussitôt pour bien la répartir dans la casserole.
    Rectifier l’assaisonnement. Soupe à l'ail - 5.2

    6 Soupe à l'ail - 6.1

    Prenons les oeufs… Battre les oeufs entiers, ajouter peu à peu de la soupe en fouettant bien.
    Verser l’ensemble par petites quantités à la fois, dans la soupe qui bout.
    Mélanger l’ensemble. Soupe à l'ail - 6.2

    Le conseil de Sophie

    Enfin ! bien sûr lorsque vous regarderez le consommé à l’ail, je fais exactement comme vous : je bats directement mes œufs au-dessus et je les fais couler en un filet tout en remuant, j’obtiens ainsi cette décoration naturelle qui rend le consommé ou la soupe « délicieux » on se rejoint !

    On pourrait dire que cette soupe est à la carte et on ne peut pas la rater, car on obtiendra selon les doses une soupe épaisse, très épaisse, liquide.

    Si vous la trouvez trop épaisse, ajouter du lait ou du bouillon fait avec un cube de volaille ou de bœuf etc…

    Le lait peut être remplacé par de la crème.

    Accord des vins : Avec les potages, on ne boit pas généralement,
    cependant : un vin rouge léger ou un rosé…

     

    bonappetit21.gif

    Publié dans RECETTES SPECIALES | Pas de Commentaire »

    12
     

    Quantum SCIO |
    Le Mangoustan |
    actumed |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
    | Psychothérapeute PAU
    | Soleil levant