DIVISER LES PLANTES

Posté par eurekasophie le 12 février 2009

chloro31.jpgsanseviera.jpgspatiphyllum3gd1.jpg

 

TOUFFES

Il est possible, à partir d’une plante touffue, un peu trop à l’étroit dans son récipient, d’obtenir deux nouvelles plantes.

Il faut pour cela procéder au dépotage, puis diviser les racines.

Cette méthode ne peut s’appliquer qu’aux plantes se présentant par touffes: les Asparagus, les Aspidistra, le Chlorophytum, le Saintpaulia, le Sanseviera trifasciata.

Faire tremper le pot neuf pendant deux bonnes heures avant l’utilisation, puis le laisser égoutter 1/4 d’heure.

Préparer le pot neuf à recevoir la plantation: poser sur le fond un morceau de pot cassé, face convexe vers le haut. Remplir à moitié de compost.

Dépoter la grande plante. Heurter doucement le rebord du pot contre la table, tourner, heurter à nouveau, jusqu’à ce que la motte sorte doucement du pot.

Poser la motte sur la table, la végétation vers soi, et essayer des deux mains de séparer doucement les racines.

Séparer doucement les touffes de végétation. Recommencer éventuellement avec les racines, puis les touffes.

Si vraiment les deux touffes sont trop mêlées, les séparer d’un coup de couteau bien net.

Débarrasser les deux touffes des racines trop vieilles, sèches et beaucoup plus grosses que les autres, avec les ciseaux.

Planter une des deux touffes dans le pot préparé: placer la touffe au milieu, ajouter du compost jusqu’à 2 cm du haut du pot, tasser la terre.

Faire exactement la même chose avec la 2ème touffe dans l’ancien pot. Arroser les deux plantes. Au début un peu dégarnies, elles vont toutes deux devenir touffues.

BULBES ET REJETONS

Certaines plantes à fleurs possèdent, à la place des racines, un oignon ou bulbe, quelque fois, apparent d’un tiers environ, au-dessus du compost.

Dans cet oignon sont entreposées les réserves nutritives, qui permettent aux plantes d’hiberner.

Sur le bulbe, apparaissent souvent des mini-bulbes, ressemblant à des caïeux d’ail: à partir de ces oeilletons ou bulbilles, il est possible d’obtenir de nouvelles plantes.

On peut parfois séparer les bulbilles sans dépoter.

Plantes à bulbes

Tulipes, narcisses, jonquilles, jacinthes, crocus, amaryllis.

A la fin de la floraison, seules les feuilles restent. Laisser sécher la plante puis couper les feuilles sèches. Conserver, 2 à 3 mois dans un endroit sombre, aéré et à l’abri du froid. Au printemps, ressortir, arroser, et attendre que les feuilles apparaissent. Il faut attendre 1 à 2 ans une nouvelle floraison.

Creuser légèrement le compost au niveau du ou des oeilletons, afin de le ou les dégager plus facilement.

Détacher les oeilletons du bulbe principal à l’aide du couteau, puis rabattre la terre autour du bulbe principal.

Planter le ou les oeilletons dans un pot contenant du compost. S’il y a plusieurs oeilletons, les espacer légèrement de manière à ce qu’ils ne soient pas en contact entre eux. Si le bulbe-mère dépassait d’1/3 la surface du compost, faire de même pour les oeilletons. Arroser.

Des plantes telles que le Platycerium ,

voient de jeunes pousses naître à leur base. Elles possèdent leurs propres racines. En les sortant du pot et en les replantant, on obtient une autre plante.

On peut séparer ces rejets ou rejetons lors du dépotage, mais aussi sans dépoter la plante principale.

Creuser le compost pour dégager le rejeton, et vérifier qu’il a bien des racines à lui.

Séparer le rejeton de la plante principale, puis rabattre le compost autour d’elle.

Planter le rejeton dans un compost lui convenant, arroser, couvrir de plastique et conserver quelques jours dans un endroit chaud et semi-ombragé.

Retirer le plastique et traiter comme la plante principale après lui avoir trouvé un emplacement définitif.

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant