LE CURCUMA

Posté par eurekasophie le 9 février 2009

Comment lire une taxobox Curcuma
Curcuma longa
Curcuma longa
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Liliopsida
Ordre Zingiberales
Famille Zingiberaceae
Genre Curcuma
Nom binominal
Curcuma longa
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Zingiberales
Famille Zingiberaceae
Curcuma réunionnais en fleurCurcuma réunionnais en fleur

CURCUMA
ZEDOAIRE

CURCUMA LONGA
CURCUMA ZEDOARIA

ZINGIBERACEAE

Les plantes de la famille des zingiberaceae sont utilisées sur tous les continents, et principalement dans les régions tropico-équatoriales, pour leurs propriétés odoriférantes, culinaires (épices) et médicinales , qui sont partagées à des degrés divers par tous les genres.Les plus connus, Zingiber, Curcuma, Hydechium, proviennent de l’Eurasie mais sont cultivés ou subspontanés dans l’ensemble du monde de même pour des genres purement américains (Costus, Renealmia).
On citera aussi les genres Kaemferia, Alpinia, Ammomum, Boesenbergia.
Ce sont en général de grandes herbes sauvages, vivaces par un rhizome et préférant les lieux humides
On les cultive pour leur rhizome (curcuma, gingembre) ou comme plantes décoratives pour leurs épis floraux colorés et leurs grandes feuilles (rose de porcelaine, iris de Florence). En médecine traditionnelle on les utilise pour traiter de nombreuses affections:

  • comme « régulateurs » des troubles génitaux féminins: antiabortif, emménagogue(voir lexique), régulateur de la menstruation,
  • comme anti-inflammatoires, antipyrétiques(voir lexique), antirhumatismaux,
  • dans les affections broncho-pulmonaires: antiasthmatiques, antitussifs et expectorants (voir lexique),
  • enfin pour traiter des troubles digestifs variés: antiémétiques, antiulcéreux, antispasmodiques et antidyspeptiques(voir lexique).

.
Le CURCUMA fait l’objet de culture importantes aux Indes, au Sri Lanka, en Indonésie, en Chine mais aussi en Caraïbe et dans certaines îles du Pacifique.
Vivace par son rhizome, le curcuma a de grandes feuilles engainantes et un épi de fleurs jaunâtres avec des bractées teintées de rose ou de pourpre.
On récolte le rhizome après dessèchement des parties aériennes, il est séché, débarrassé de ses racines et téguments écailleux.
La cassure montre l’intérieur jaune à rouge-orangé d’odeur aromatique

COMPOSITION CHIMIQUE ET PROPRIETES

costus.jpg Riche en amidon (45 à 55%), le curcuma renferme 2 à 6% d’huile essentielle (voir lexique) et des colorants, les curcuminoïdes (jusqu’à 8%), dont le composé majoritaire est la curcumine (50 à 60%).L’huile essentielle du jus de rhizome est antiseptique, antimicrobienne et répulsive pour les insectes.
L’activité anti-inflammatoire de la curcumine est mal expliquée: inhibition de certains enzymes, action sur la synthèse des prostaglandines ou action directe sur les granulocytes. Elle est assez nette aussi bien sur l’inflammation aiguë que chronique.
La curcumine montre un activité anti ulcérogène sur l’estomac: protection contre l’ulcère par stress ou par toxique et aussi restauration de la muqueuse gastrique sur l’ulcère provoqué.
Enfin l’extrait hydroalcoolique de rhizome est un protecteur du parenchyme hépatique (toxicité induite par le tétrachlorure de carbone).
Certains auteurs pensent que l’activité anti-inflammatoire et antihépatotoxique est due à des propriétés antyoxydantes, antiradicaux libres (voir lexique).

 Le rhizome de curcuma en poudre est le constituant principal du « curry » alimentaire.
Frais, le rhizome exsude un jus réputé antiscorbutique, colorant en jaune les tissus (tissu de Madras) ou servant de peinture corporelle (mélangé à de l’huile de coco), enfin c’est un bon répulsif pour les moustiques.
 

curcumacarrecomp.jpg La curcumine (poudre de rhizome ou extrait hydroalcoolique) est un colorant alimentaire atoxique et particulièrement stable (chaleur et Ph).En Inde et en Chine on l’utilise comme anti-inflammatoire dans le traitement des rhumatismes.On peut penser que dans le « curry », le curcuma compense en partie les effets irritants sur la muqueuse digestive des autres composants (surtout le piment).Le curcuma entre dans la composition de nombreux phytomédicaments utilisés comme cholérétiques et cholagogues(voir lexique), dans les troubles dyspeptiques d’origine hépatique. On peut raisonnablement l’employer comme antiulcérogène et protecteur de la muqueuse gastrique.

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

9 Réponses à “LE CURCUMA”

  1. MAFATY dit :

    bonjour,
    je suis originaire de l’île de la Réunion et le curcuma est quotidiennement usité par une majeur partie de la population, tant pour ses propriété gustative que médicinale.
    il y a peu, j’ai eu entendu de la bouche d’une Tisaneuse reconnu, de l’existence d’une racine appelée « Missié Safran », ou « safran marron », dont la couleur au final serai verte dans le rhizome et de l’apparence générale du curcuma longa.
    cette plante aurai quasi disparue du sol réunionnais car la tisaneuse m’a fait promettre de lui montrer cette racine miraculeuse en cas de recherche fructueuse, avant qu’elle « ferm’ son zié ».
    par ailleurs, après sondage auprès des réunionnais et particulièrement des agriculteurs et tisaneurs que je connaissait,cette plante aurai été fortement utilisé en qualité de panacée (pour la fièvre, la digestion et toute sorte de problèmes dermiques de cicatrisation des zones tropicales humides, associé ou nom avec d’autres « z’erbaz’ »), dans la période des 2 guerres mondiale et l’isolation de l’île durant ces période (pour qui réalise le bouleversement de ne plus voir le bateau arriver pour nourrir ou soigner la population livrée à elle même et ce , sans informations ni moyens de prévoir quand la guerre pouvait se terminer).
    auriez vous des informations à me communiquer sur le sujet, pour le respect de la mémoire empirique de nos ancêtre et pour cette tisaneuse qui fait tellement de bien à la population de l’île de la Réunion.
    D’avance, merci.
    Jérôme

  2. jean dit :

    j’ai trouvé un lien intéressant pour profiter des bienfaits du curcuma sans rajouter poivre et garantir la biodisponibilité des curcumines. Il existe le jus de curcuma, curm’active. obtenu à partir de curcuma frais, c’est la forme pratique et efficace pour profiter des bienfaits du curcuma.

    voir http://www.jusdecurcuma.com

  3. eurekasophie dit :

    Bonjour Jean et merci pour le lien qui intéressera certainement les internautes
    Cordialement
    Sophie

  4. naima dit :

    Merci de cette page

  5. Diasoluka dit :

    Curcuma : est-ce du gingembre ?

    Merci

  6. Hélène dit :

    Bonjour à toutes et tous,
    Convaincue par les bienfaits depuis près de 6 ans, je viens de lancer une petite gamme autour du rhyzome. Un apport de 800gr d’extrait sec de curcuma par jour lié à un bienfait général.
    Toute petite dans ma campagne tarnaise, j’espère pouvoir répondre à une attente des connaisseurs des bienfaits de cette magnifique plante. Alors, merci de votre visite sur mon site « artisanal » et bien à vous.
    Hélène
    http://www.curcumaxx.com

  7. Hélène dit :

    Notre gamme est maintenant préconisée par 2 cancérologues, rhumatologues qui après avoir testé notre solution CURCUMAXX Extra fort, titré à près d’1 gramme de curcumine, le principe actif et utile au corps, ceux ci parlent de notre société dans divers débats, le préconise dans leur hôpitaux. 99,99% des connaisseurs préconisent l’ajout de pipérine sauf….Comme dit gardons nous 100% des bienfaits d’une carotte fraîche après 5 semaines dans un cageot sans oxygène? Dans notre solution, de l’extrait sec labélisé et fortement dosé. Nos doses sont bien affichées sur nos flacons et la dose conseillée de curcumine nécessaire varie de 600mg à 1000mg/jour de curcumine et non de curcuma. Attention au dilemme entre les 2 termes.

  8. Elisabeth Burki dit :

    Bonjour Hélène,
    La curcumine bien dosée a vraiment des qualités extraordinaires pour aider nos organes à bien fonctionner.
    Tout l’organisme est concerné par son action. Que l’on soit malade ou bien portant.
    J’en fait l’expérience depuis 3 mois maintenant et je le recommande.

  9. net dit :

    So I kinda wanna get into blogging. I was wondering where can I make a blog where people might actually read it?.
    net http://sjlkdfjsdklj.net

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant