LE MELILOT

Posté par eurekasophie le 6 février 2009

melilot.jpgmlilot2.jpg                  

Herbacée annuelle ou bisanuelle; à tige ramifiée (long. 1 à 3 m); feuilles à trois folioles (12 à 30 mm); inflorescence en grappe semblable à un épi, fleurs très petites (4 à 6 mm) de couleur blanche ou jaune selon l’espèce, qui tendent à se tourner vers le soleil.Pousse dans les lieux ouverts sous forme de grandes haies. Très fréquent le long des autoroutes.

Indigène d’Eurasie, elle s’est répandue en Amérique du Nord à partir de cultures fourragères.L’odeur du mélilot se dégage surtout lorsqu’il sèche. Comme pour la lavande, les anciens en faisaient des sachets pour protéger les vêtements des mites.C’est une plante mellifère et son odeur attire les abeilles et les papillons.

Usage médical:

Le mélilot, et surtout le mélilot blanc, possède des propriétés antispasmodiques, diuritiques, et antiseptiques. Ces propriétés, de même que l’odeur du mélilot, proviennent de la coumarine, une substance qu’on retrouve aussi dans l’aspérule odorante.
On a utilisé le mélilot pour soigner plusieurs formes de tension nerveuse comme les migraines, pour certains troubles de digestion et pour diminuer la douleur des menstruations.

Boire en infusion pour calmer la nervosité et pour dormir. 

Essentiel
if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant