L’ANEMIE

Posté par eurekasophie le 2 février 2009

MIEUX COMPRENDRE SON BILAN D’ANEMIE

Pâleur, essouflement, fatigue…..

trois signes qui caractérisent l’anémie

Si le diagnostic de l’anémie ne pose aucun problème avec une simple prise de sang, déterminer sa cause est plus délicat. Il est essentiel en effet d’en connaître l’origine afin de mettre en route le traitement adapté. C’est tout l’intérêt de l’analyse des différents paramètres sanguins.

QU’EST-CE QUE L’ANEMIE ?

L’anémie, c’est un manque de fer. Bon, d’accord. Mais concrètement, il se passe quoi dans l’organisme ? Et puis le fer, ça sert à quoi finalement ?

anmie.jpg

Le fer assimilé entre dans la composition des hématies. C’est lui qui leur donne leur couleur rouge.

Petit retour sur vos cours de biologie du collège. Le sang sert, entre autres, à transporter l’oxygène dans tout le corps : cerveau, muscles, etc.  Dans le sang, ce qui permet de transporter l’oxygène, ce sont les hématies, plus connues sous le nom de globules rouges. Et dans les globules rouges, l’hémoglobine joue un rôle particulièrement important dans le transport de l’oxygène. C’est également elle qui donne sa couleur rouge au sang. Elle est notamment composée de fer.

Durée de vie  : 120 jours

Par conséquent, lorsque le fer vient à manquer, l’hémoglobine aussi. L’oxygénation de l’organisme est donc moins bien assurée, ce qui provoque les symptômes déjà cités : fatigue, pâleur, essoufflement… La production des globules rouges est normalement bien rodée : ils se construisent en 5 jours au cœur de la mœlle osseuse. Leur durée de vie est de 120 jours. Tous les jours, des globules rouges meurent tandis que d’autres naissent. Lorsque la machine est bien réglée, les morts et les naissances s’équilibrent, pour que le nombre de globules rouges reste le même en permanence. Mais s’il y a perte de sang, à cause d’une hémorragie ou d’une maladie qui détruit les hématies, et que cette perte n’est pas compensée, la quantité d’hémoglobine diminue : si ce phénomène n’est pas enrayé, c’est l’anémie. 

ASTERISQUES

Pas assez de globules rouges

Il est important de mentionner que le nombre de globules rouges et le taux d’hémoglobine sont plus bas chez la femme et l’enfant que chez l’homme (à cause de son imprégnation androgénique).

1) Le nombre d’hématies est normalement de :

  • 5 (4,5 à 5,5) millions / mm³ chez l’homme adulte ;
  • 4,5 (3,9 à 5,0) millions / mm³ chez la femme adulte et l’enfant.

2) Le taux d’hémoglobine (Hb) du sang est normalement de :

  • 15 (13,5 à 16) g/100 mL chez l’homme adulte ;
  • 13,5 (11,5 à 15) g/100 mL chez la femme adulte et l’enfant.

On parle d’anémie si le taux d’hémoglobine est inférieure à 13 g/dL chez l’homme adulte et inférieur à 12 g/dL chez la femme.

Chez la femme enceinte, il y a une hémodilution physiologique, on place alors le taux minimal à 11 g/dL.

bouton0051.gifLES CAUSES

  • Hémorragies, internes (saignement digestif….) ou externes (saignement de nez, plaie du cuir chevelu….).
  • Destruction des globules rouges, ou hémolyse, par des anomalies des membranes globulaires, en cas d’anomalie de la stucture de l’hémoglobine , d’un déficit en une enzyme, après un traitement médicamenteux, après une infection, à la suite d’une agression par anticorps (transfusions sanguines, allergies, maladie immunitaire….), par des agressions mécaniques (course à pied, lorsque les globules rouges sont détruits au niveau du talon, port d’une prothèse cardiaque….).

 ILS NE SONT PAS ASSEZ GROS …..

bouton0051.gifParamètres à consulter: VGM, ou Volume Globulaire Moyen. Le VGM est inférieur à µm3 (ou 85 « femtolitres »). On parle alors d’anémie « microcytaire ».

bouton0051.gifLES CAUSES

  • Carence en fer
  • Grossesse
  • Allaitement
  • Maladies de l’hémoglobine (thalassémies, drépanocytose).
  • Intoxication par le plomb (saturnisme).

…..OU TROP VOLUMINEUX !

bouton0051.gifParamètre à consulter: VGM, ou Volume Globulaire Moyen. Dans cette anémie dite  » macrocytaire », le phénomène initial est une perturbation lors de la production des globules rouges qui ne se divisent pas assez. Il y a donc moins de globules rouges mais chacun contient suffisamment d’hémoglobine. Le taux de réticulocytes permet d’afficher le diagnostic.

bouton0051.gifLES CAUSES

  • Carence en vitamine B12 ou en acide folique.
  • Hémorragie aiguë.
  • Hémolyse.
  • Anomalie de la moelle osseuse.

PAS ASSEZ RICHES EN HEMOGLOBINE

bouton0051.gifParamètre à consulter: La CCMH , ou Concentration Corpusculaire Moyenne en Hémoglobine. Chaque globule rouge comporte entre 32 à 36% d’hémoglobine (ou 32 à 36 g/dl). On parle d’anémie « hypochrome » lorsque la CCMH  est inférieure à la normale et d’anémie normochrome, lorsque la CCMH est normale.

bouton0051.gifLES CAUSES

  • Carence en fer.
  • Maladies de l’hémoglobine (thalassémies, drépanocytose).

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant