• Accueil
  • > Archives pour janvier 2009

DORMEZ MES COEURS ……..

Posté par eurekasophie le 27 janvier 2009

ligne21perles1.gifligne21perles1.gifligne21perles1.gif

 

 

 

 

 

mardi2.jpg 

ligne21perles1.gifligne21perles1.gifligne21perles1.gif 

Mamie veille sur vous  

 

mardi1.jpg

Et pour toi mon ange……une tendre pensée

Avec toute mon affection

Sophie

ligne21perles1.gifligne21perles1.gifligne21perles1.gif

Publié dans MES IMAGES | 4 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

CHUUUUUUUUUUUUUUTTTTTTTTTT

Posté par eurekasophie le 26 janvier 2009

fe3.gifdimanche31.jpgfe3.gif

 

lignetoiles.giflignetoiles.giflignetoiles.gif

 

dimanche53.jpg

 

 

lignetoiles.giflignetoiles.giflignetoiles.gif

 

 

dimanche201.gif

Je veille sur vous

Publié dans MES IMAGES | 2 Commentaires »

LA SANTE DE VOS PLANTES

Posté par eurekasophie le 26 janvier 2009

planteappatrement4.jpgplanteappartement3.jpgplanteappartement5.jpg

 

Le changement de couleur, la chute des feuilles, autres que celles du bas, des nouvelles feuilles plus petites et plus rapprochées que les anciennes, des taches brunes, des feuilles molles et recroquevillées, l’arrêt de la croissance, sont les symptômes de la plante malheureuse.

Sans être malade, la plante souffre de conditions de vie qui ne lui conviennent pas, ou de négligence. Le plus souvent, il suffit de rectifier l’arrosage ou de changer la plante de place pour qu’elle se porte mieux et soit plus belle.

Si les tiges poussent tout en hauteur, ou si, au contraire les feuilles sont de plus en plus rapprochées et de plus en plus petites. La plante manque de lumière. La mettre dans un endroit plus éclairé.

Des taches brunes apparaissent du côté du feuillage tourné vers la fenêtre: la plante a pris un coup de soleil. L’éloigner de la fenêtre, fermer le rideau, ou baisser un peu le store pour former un écran protecteur.

Les feuilles jaunissent et tombent brusquement, la plante a trop froid, ou trop chaud, ou bien elle est soumise à un courant d’air ou à un vent coulis sous une porte ou une fenêtre. La placer dans un endroit qui ne présente pas ces inconvénients, et régler le chauffage.

Les feuilles autres que celles du bas jaunissent et tombent, et le pot porte des traces de mousse verte. La plante a trop d’eau. Attendre que le compost sèche. Par la suite, donner moins d’eau ou mieux, espacer davantage les arrosages.

Le bas de la tige est recouvert d’un duvet gris. Il y a pourrissement par excès d’eau. Il faut immédiatement dépoter et rempoter. Espacer davantage les arrosages et donner moins d’eau à chaque fois. Si dans le nouveau pot,l’aspect duveteux ne disparaît pas, traiter rapidement avec un fongicide acheté chez un spécialiste, il détruit les champignons.

La plante est flétrie, avec des feuilles pendantes.

  • Le compost est très sec, retracté, laissant un espace entre la motte et les parois du pot. Il faut arroser d’urgence, ou plutôt immerger le pot jusqu’au niveau de la surface du compost, pendant 10 à 15 minutes, puis laisser égoutter avant de remettre en place. Ne plus négliger l’arrosage à l’avenir !

  • Le compost est normalement humide; la plante manque alors de chaleur. La rapprocher d’une source de chaleur en respectant toutefois une distance de 50 cm ou la mettre dans une pièce plus chaude. Arroser d’eau tiède.

En dehors de la période de dormance, d’octobre à avril, la plante ne pousse plus: elle ne trouve plus dans le compost une nourriture suffisante. Lui donner de l’engrais.

La croissance est rapide, mais peu esthétique, et des taches blanchâtres et dures apparaissent à la surface du compost. La plante a reçu trop d’engrais. Retirer la croûte blanchâtre, arroser pour que le reste des sels minéraux soit entraîné hors du pot par le trou de drainage. A la saison suivante, donner moins d’engrais: réduire de moitié la dose d’engrais à diluer dans l’eau, ne mettre qu’un demi-sachet dans le compost, etc. Songer qu’une plante achetée ou empotée depuis moins de 6 mois n’a pas besoin d’engrais, car elle trouve suffisamment de nourriture dans le compost.

Les feuilles semblent comme cassées, en général sur un seul côté du feuillage, et toutes, à peu près au même endroit, avec une trace brune au niveau de la pliure: la plante souffre d’un contact avec un mur ou elle est meurtrie par les personnes qui passent à proximité. Selon le cas, l’éloigner du mur ou l’écarter du passage.

Le pot semble plein à craquer de feuillage, et surtout, des racines sortent par le trou de drainage ou apparaissent enchevêtrées, à la surface du compost: la plante est à l’étroit.

Dépoter et rempoter dans un pot d’un diamètre supérieur de 2 cm à celui du pot précédent.

Pour que la plante soit récupérable, réagir dès qu’un symptôme anormal apparaît: le rétablissement n’en sera que plus rapide. Chaque arrosage doit être l’occasion d’une véritable vérification sur l’état de la plante.

Le moment de l’arrosage est une bonne occasion de vérifier régulièrement l’état de santé de la plante. En effet, elle peut être atteinte par des parasites ou des maladies.

Au cours de l’examen, songer surtout à examiner l’envers des feuilles souvent plus révélateur que la face supérieure.

Lors de l’achat d’un produit insecticide chez un spécialiste en plantes d’appartement, lui préciser le nom de la plante atteinte et les symptômes observés.

Ces produits sont toxiques: mettre des gants avant de les manipuler, ne pas les respirer pendant l’opération. Dans le cas de produits à vaporiser, effectuer le traitement à l’extérieur si possible et à l’abri du vent; sinon, toutes fenêtres ouvertes, loin d’un aquarium, hors de portée des animaux domestiques et des enfants. S’il y a des meubles à proximité, les protéger avec des journaux, avant la vaporisation, afin d’éviter les taches indélébiles. Respecter dans tous les cas, le mode d’emploi et ne jamais dépasser la dose prescrite.

Les feuilles marbrées de traces blanches cernées de noir, indiquent la prolifération de « thrips ». Parfois, en secouant le feuillage de la plante, on voit même tomber ces petits insectes. Recourir à l’insecticide.

maladeplantethrips.jpg Plante atteinte par les thrips.

Des feuilles tachetées ou marbrées de vert pâle, sont le signe d’une maladie à virus incurable. S’en débarrasser immédiatement, surtout si la plante malade risque de contaminer d’autres plantes.

Des traces noires donnent l’alerte à une invasion de pucerons . Recourir à l’insecticide

maladeplantepucerons.jpg Pucerons sur un bouton de rose ……

Les feuilles s’enroulent sur elles-mêmes ou pourrissent, l’extrémité des jeunes pousses et des boutons se flétrit, les parasites sont des acariens, dont les dégâts sont irrémédiables.

Détruire la plante .

maladeplanteacariens.jpg Les acariens attaquent

De minuscules points rouges repérés à la loupe, notamment sur l’envers des feuilles qui pâlissent et tombent, préviennent d’une attaque d’araignées rouges. Recourir à l’insecticide.

maladeplantearaigneesrouges.jpg Feuille atteinte                                        maladeplantearaignerouge.jpg Araignée rouge

 Les feuilles et les tiges portent de petites boules blanchâtres et duveteuses, la plante ne pousse plus. Il s’agit de cochenilles. Passer un coton imbibé d’alcool à 90 ° sur toute la plante, utiliser un coton tige pour les endroits peu accessibles, renouveler l’opération, une fois par semaine pendant 3 semaines.

maladesplantecochenilles.jpg Cochenilles ….

L’insecticide se vaporise tout autour de la plante, à 40 cm environ.

Isoler la plante malade des autres plantes pour éviter le risque de contamination .

Publié dans TOUT EN VERT ...... | 3 Commentaires »

L’ENGRAIS

Posté par eurekasophie le 26 janvier 2009

howeabelmoreanakentia2.jpgtoutvert72.jpgtoutvert9.jpg

 

L’engrais nourrit la plante en période de croissance, au printemps en général. Ne jamais nourrir pendant la période de dormance d’octobre à avril.

Il existe divers type d’engrais vendus sous différentes présentations, les uns ont une action immédiate, les autres une action progressive.

Choisir la formule qui paraît la plus pratique; noter cependant que la formule des comprimés à dissoudre dans l’eau convient le mieux aux bacs à réserve, et que l’action progressive est conseillée pour nourrir la plante pendant un voyage ou une absence prolongée.

Lors de l’achat de l’engrais, préciser au spécialiste quelle est la plante concernée: il conseillera peut-être telle marque plutôt qu’une autre. Lui demander conseil sur la périodicité des opérations, il peut recommander des intervalles de temps plus longs que ceux indiqués sur le produit. Dans le cas d’une petite plante, ne pas hésiter à réduire la dose indiquée dans le mode d’emploi. A cette restriction près, respecter scrupuleusement les indications portées sur le produit. Après utilisation, ranger l’engrais hors de portée des enfants.

Ne jamais nourrir une plante en mauvais état ou malade : il y a un risque de la voir s’épuiser plus rapidement encore.

Tablettes à dissoudre

Prélever à la cuillère la quantité de tablettes ou de cristaux, indiquée sur le mode d’emploi, et mettre dans le bol . Ajouter la quantité d’eau recommandée, et attendre la dissolution complète du produit. Puis verser le tout dans l’arrosoir ou le vaporisateur.

Solution concentrée

Verser dans le bol la quantité de solution nécessaire, selon le mode d’emploi. Ajouter le volume d’eau indiqué. Mélanger à la cuillère et verser dans l’arrosoir ou le vaporisateur.

Vaporiser sur les feuilles tout autour de la plante, comme on le fait avec un parfum ou procéder à l’arrosage normalement.

L’engrais à action progressive est une formule pratique quand la période où il faut nourrir la plante coïncide avec une absence de quelques jours. Comme ces produits ne se diluent pas dans l’eau, atténuer le choc en arrosant la plante avant de donner l’engrais.

Mettre des gants avant de manipuler ces produits.

Granulés à mélanger au compost.

Prélever à la cuillère 2 cm environ de terre de surface. Peser le volume de terre retiré puis jeter.

Prendre à peu près la même quantité de compost frais. Ajouter la quantité de granulés recommandée sur le mode d’emploi. Bien mélanger à la cuillère pour répartir les granulés un peu partout dans le compost et répartir le mélange à la surface du pot, à la place de la terre retirée. Les arrosages habituels vont peu à peu dissoudre les granulés.

Poudre à surfacer

Prélever à la cuillère la quantité de poudre nécessaire, saupoudrer le compost, en évitant la proximité immédiate de la tige. Les arrosages habituels feront pénétrer peu à peu le produit dans le compost.

Comprimé

Enfoncer le comprimé à 2 ou 3 cm dans le compost, près de la paroi du pot et non près des racines. Combler le trou creusé, avec du compost. Au cours des arrosages suivants, le comprimé fondra peu à peu.

Ne pas renouveler l’opération avant 3 semaines.

Publié dans TOUT EN VERT ...... | Pas de Commentaire »

TROIS ESPECES D’OISEAUX DEFINITIVEMENT ETEINTES

Posté par eurekasophie le 26 janvier 2009

ara.bmpIl fut découvert en 1819 par le docteur johann baptist ritter von Spix sur la rivière Sao francisco au Brésil

      Ara Spix

poouli3.jpg Le poo-uli ( photo du dernier mâle restant avant son décès).

Selon les statistiques compilées par Birdlife Internationnal, une espèce d’oiseaux sur huit —- soit plus de 1 000 variétés —- risque de disparaître prochainement. Depuis 2000, trois espèces d’oiseaux ont définitivement disparu : l’ara Spix au Brésil, une espèce de corbeau et le poo-uli à Hawaï. D’après ce rapport, 82 % des albatros, 60 % des grues et 27 % des perroquets sont menacés.

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | Pas de Commentaire »

LE VACCIN DE LA GRIPPE N’A PLUS LA COTE

Posté par eurekasophie le 26 janvier 2009

emoticoneinfirmiere.gif                                                                                                         emoticoneinfirmiere.gif                                                                                        emoticoneinfirmiere.gif

 

gifmalade.gif

Malgré les importantes campagnes médiatiques et les conseils des généralistes, les personnes âgées ne sont plus convaincues par l’utilité du vaccin contre la grippe. Les laboratoires, un peu inquiets, ont donc monté le Geig , Groupe d’expertise et d’information sur la grippe, et ont inventé  » le premier outil de mesure de la couverture vaccinale « , pompeusement baptisé  » Vaccinomètre « . Le Geig espère un taux vaccinal de 75 % et, pour l’instant, le « Vaccinomètre » n’affiche que 38 % . Pour information, les laboratoires du Geig sont GlaxoSmithKline, Novartis Vaccines France, Pierre Fabre Médicament, Sanofi Pasteur MSD et Solvary Pharma.

Il faut dire aussi que ( c’est officiel !), plus on vieillit, moins le vaccin est efficace…………

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | Pas de Commentaire »

LA GROSSESSE

Posté par eurekasophie le 26 janvier 2009

grossesse3.jpg

Surveiller son poids est essentiel pour assurer un bon déroulement de l’accouchement. Les femmes qui ont pris trop de poids durant leur grossesse ou qui sont déjà obèses au moment de la conception s’exposent à des complications. Ce qui est capital, c’est de bien s’alimenter pour apporter au bébé tous les nutriments dont il a besoin pour son édification. Contrairement à ce que l’on peut penser, attendre un bébéne veut pas dire manger pour deux mais manger mieux !!!!

Une femme enceinte doit grossir d’environ 8 à 12 kg. Les besoins énergétiques doivent être calculés en fonction du poids de départ et de l’activité.

Déjà ronde et enceinte …

La grossesse n’est pas contre-indiquée chez une femme obèse, mais nécessite une surveillance accrue avant et après l’accouchement. En effet l’obésité augmente les risques de complications à la fois pour la mère et pour l’enfant. Il faudra surtout surveiller le taux de sucre sanguin et la tension artérielle.

Leur élévation est un facteur de risque d’accouchement prématuré et de complications néonatales. Une femme en surpoids a également plus de risque d’avoir un nouveau-né trop gros dont la tête et les épaules auront du mal à  » passer  » par la voie normale. Le risque de césarienne est alors plus important.

grossesse2.jpg

Retrouver la ligne après bébé…

A l’accouchement, la femme perd 5 à 6 kg (le poids du bébé, le placenta, les annexes….) Elle éliminera 1 à 2 seaines après le retour de clinique, 2 à 3 kg supplémentaires sans rien faire. L’utérus retrouve son poids et sa taille habituels ety les seins diminuent de volume. Il reste 3 à 6 kg excédentaires qui disparaîtront en six mois, avec une hygiène de vie alimentaire simple.

Chez les mamans qui étaient déjà en surpoids avant la conception, la perte de poids sera plus difficile à obtenir. L’idéal est de surveiller son alimentation dès le début de la grossesse.

Mais lorsque le  » mal est fait  » , il ne sert à rien de se culpabiliser. Il faut établir un projet d’amaigrissement avec l’aide d’un médecin ou d’un diététicien.

Publié dans LA GROSSESSE, LES PERIODES CRITIQUES | 6 Commentaires »

LA CONTRACEPTION

Posté par eurekasophie le 26 janvier 2009

contraception.jpgcontraception4.jpgcontraception2.jpg

 

La contraception

La pillule qui apporte des hormones sous forme de médicament,modifie l’équilibre hormonal naturel. Celui-ci est particulier à chaque femme. Bien que les pillules, d’aujourd’hui soient plus faiblement dosées qu’avant, certaines femmes, plus prédisposées que d’autres à la prise de poids, peuvent rencontrer des problèmes de balance. La pillulme peut augmenter l’appétit, ralentir l’activité physique ou encore modifier les dépenses énergétiques.

Si la sensation de faim augmente, on mange alors plus et on grossit: ce phénomème est repérable.

Par contre, il est plus difficile de s’apercevoir d’un petit ralentissement physique, insidieux: le corps s’arrondit bien que l’alimentation ne soit pas modifiée. En cas de problème, il faut le signaler au médecin qui essaiera de trouver une pillule adaptée.

Publié dans LA CONTRACEPTION, LES PERIODES CRITIQUES | 2 Commentaires »

TROP DE SOMNIFERES POUR LES PERSONNES AGEES

Posté par eurekasophie le 26 janvier 2009

Pour pouvoir établir des statistiques,la Haute Autorité de Santé (HAS) a mouliné dans ses ordinateurs les dossiers médicaux de 97 % de la population française de plus de 65 ans, soit près de 10 millions de personnes.

La HAS  a constaté que 32 %  des plus de 65 ans et près de 40 % des plus de 85 ans ont reçu une prescription d’au moins un hypnotique ou un anxiolitique entre septembre et décembre 2007. De plus, 13 % des plus de 65 ans et 18 % des plus de 85 ans se sont vus prescrire régulièrement des antidépresseurs, même s’il n’est pas établi qu’il s’agissait vraiment de  » dépression caractérisée  » . En ce qui concerne les troubles du comportement, 3 % des plus de 65 ans et près de 6 % des plus de 85 ans ont eu « de façon régulière » une prescription de neuroleptiques. Le chiffre atteint même 18 % chez les personnes souffrant de maladie d’Alzheimer. Pourtant, la prescription de neuroleptiques  » n’est pas indiquée dans les troubles du comportements » , affirme la HAS . Les psychotropes produisent des effets secondaires qui augmentent les risques de chute ou d’accidents sur la voie publique. Des expériences visant à limiter leur usage ont été menées avec succès, notamment dans les Ardennes.

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | Pas de Commentaire »

LUNDI …….HE OUI , C’EST LUNDI !

Posté par eurekasophie le 26 janvier 2009

bonlundi.gif

En ce jour, plus qu’un autre, je pense à toi mon cher et tendre ami ….

Mes pensées t’accompagnent

Publié dans MES IMAGES | 2 Commentaires »

1...34567...19
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant