• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 24 janvier 2009

SAMEDI SOIR …. TENDRES BAISERS

Posté par eurekasophie le 24 janvier 2009

 

 

 

fe42.gifdimanche44.gif fe42.gif

 

Et la magie opère …..

 

 

Publié dans MES IMAGES | 2 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

LE RUTABAGA

Posté par eurekasophie le 24 janvier 2009

rutabaga.jpg

 Un sympathique revenant

 

 rutabaga1.jpg

                  Le chou rutabaga apparaît pour la première fois en 1620 dans l’ouvrage d’un botaniste suisse et le nom qui lui est donné (swede turnip) semble vouloir lui attribuer une origine suédoise. En France », nos grands-parents et leurs parents n’en ont pas gardé un excellent souvenir ! Légume très consommé (avec le topinambour) pendant la deuxième guerre mondiale, il a sans aucun doute un peu  » lassé  » les nombreuses familles qui n’avaient pas les moyens de se nourrir autrement et il est resté, pour beaucoup, synonyme de famine et d’ersatz. Mais grâce à quelques grands chefs qui ont décidé de les mettree au menu, cette mauvaise réputation est en train de disparaître petit à petit.

Navet ou rutabaga ?

Le rutabaga résulte du croisement entre un navet et un chou frisé, mais le rutabaga tient plutôt du navet. La chair du navet est généralement plus blanche que celle du rutabaga et, pourtant, on les confond souvent. Seules leurs feuilles permettent de vraiment les différencier: celles du rutabaga sont entièrement lisses, alors que celles du navet sont rugueuses et velues.

Source de nutriments et de bienfaits

 Le rutabaga est riche en potassium, qui facilite la digestion, en calcium et en phosphore, qui jouent un rôle essentiel dans la santé des os et des dents. Bouilli, il est une source non négligeable de magnésium, important dans la transmission de l’influx nerveux, et le bon fonctionnement du système immunitaire. Source de vitamines B1, B2, B6, B9, et de provitamine A , il est surtout très riche en vitamine C .

Désinfectant intestinal, reminéralisant, laxatif et diurétique, le rutabaga, comme tous les crucifères, est riche en antioxydants et, à ce titre, recommandé pour prévenir les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Les personnes souffrant du syndrome du colon irritable doivent toutefois ne pas en abuser.

Et on le prépare comment ?

Cru, le rutabaga peut se manger râpé, comme les carottes, avec lesquelles on peut le mélanger. Cuit, il se prépare comme les pommes de terre, à l’eau, ou mieux, à la vapeur, pour en conserver toutes les vitamines. Vous pouvez aussi le déguster en purée, en soupe, seul ou mélangé à d’autres légumes. Certains en font même des frites ! Mais là, ses 34 kcalories aux 100 g ne sont plus qu’un souvenir .

Ravioles de rutabaga fourrées de champignons

 

Convertir en PDF Version imprimable Dites le a un(e) amie(e)
Ravioles de rutabaga

Retour

 

 

Ingrédients pour 4 personnes

Panier
  • 400 g de rutabaga (2 fois 200 g de préférence)
  • 120 g de champignons de Paris
  • 100 g d’échalotes
  • 1/4 l de bouillon de volaille
  • sel, poivre
  • huile d’olive

Casserole

Préparation
  1. Épluchez puis coupez les 2 rutabagas en fines rondelles.
  2. Placez les lamelles de légumes dans une casserole plus large que haute.
  3. Couvrez de bouillon à hauteur et laissez cuire 10 minutes maximum sans remuer. Retirez et couvrez.
  4. Pendant ce temps, faites revenir les échalotes puis les champignons dans un peu d’huile. Recouvrez de bouillon et laissez réduire avant de mixer grossièrement.
  5. - Dressage- Dans le fond d’un plat allant au four, posez les grosses lamelles puis 1/2 cuillérée de duxelles de champignons au milieu de chacune d’elles. Recouvrez par une autre rondelle même plus petite. Arrosez d’un peu de jus restant. Enfournez le plat durant 4 minutes à 200° puis dressez sur l’assiette.

Publié dans RECETTES SPECIALES | Pas de Commentaire »

RECETTE DU  » VIN  » DE BOULEAU

Posté par eurekasophie le 24 janvier 2009

tonneau2.jpg 

Récolte de la sève de bouleau:

Toujours récolter pendant les 2e et 3e semaines de mars. Toujours saigner un bouleau pendant la montée de la sève. Au plus l’hiver aura été rigoureux

et l’arbre haut, meilleur sera la sève.

Récolter la sève de bouleau sur des arbres adultes d’un diamètre de 40 cm et plus. Ne jamais dépasser 4 à 5 litres de sève par arbres. Cette dernière se récolte soit par une saignée de 3 cm de profondeur dans le tronc de l’arbre à 80 cm du sol (figure 1), soit par l’arcure d’une branche taillée en biais (figure 2). Il faut compter 1 litre par arbre par jour pendant une durée maximum de 4 à 5 jours. Refermer les plaies après récolte de la sève avec un produit ad-hoc contre les chancre. Conditionner la sève en frigo. Ne pas oublier de désinfecter avec 1 gramme de métabisulfite de potassium pour 10 litres de sève.

RECETTE

Mettre la sève de bouleau dans un petit tonneau de 10 litres bien propre. Ajouter du miel: 400 à 500 g pour 10 litres, des raisins secs et quelques plantes séchées du genre sauge, thym, cannelle, fleurs de sureau, si vous préférerez un petit goût d’amertume.

Laisser fermenter pendant un bon mois jusqu’à cessation du bouillonnement. La fermentation achevée, soutirer et mettre en bouteilles capsulées. On obtient une boisson pétillante qui évoque le champagne. Je précise que le bouleau peut donner entre 1/4 et un bon litre de sève par jour.

Publié dans RECETTES SPECIALES | 6 Commentaires »

Lignes HT et Alzheimer

Posté par eurekasophie le 24 janvier 2009

hautetension.jpg                                   » Qui suis-je, Où vais-je ? «                                       papypourdicton.gif

Selon une étude portant sur 9 200 cas, l’exposition aux lignes haute tension, à moins de 50 mètres et pendant 15 ans ou plus, double le risque d’apparition de la maladie  d’Alzheimer. Pour l’université de Berne, il s’agit de la première étude au monde à se pencher sur une possible relation de cause à effet entre les champs magnétiques de ces lignes et des maladies comme celle d’Alzheimer. Selon les scientifiques, les champs électromagnétiques perturbent les contacts entre les cellules nerveuses et d’autres cellules.

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | Pas de Commentaire »

COMMENT SEDUIRE LES HOMMES ??

Posté par eurekasophie le 24 janvier 2009

Je crois mesdames et mesdemoiselles

que vous allez être étonnées …….

Les femmes en rouge attirent les  » mâles « . Selon une enquête, publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology, les hommes trouvent les femment plus désirables si elles sont vêtues de rouge ou si elles se trouvent dans un environnement où apparaît la couleur rouge. Pour ses expériences, le professeur Elliot a présenté des photos de femmes à des étudiants. Une même jeune femme, si sa photo était bordée de rouge, apparaît plus attirante que si le cliché est bordé d’une autre couleur. Même résultat si cette jeune femme est vêtue d’un chemisier rouge plutôt que bleu. Les hommes seraient disposés à dépenser plus pour une femme en rouge ……..

Pas étonnant que le petit chaperon ROUGE ait failli se faire croquer par le méchant grand loup !!!!

Va falloir repenser notre garde-robe mesdames et faire une rasia sur les teintures rouges en supermarché !!  LOL!

gifbonnemine.gifEt moi qui croyais que c’était pour la profondeur de mon âme …..

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | Pas de Commentaire »

ATTENTION AU TEL…PORTABLE !!

Posté par eurekasophie le 24 janvier 2009

tlphoneportable2.gifLes effets des téléphones portables amplifiés en voiture

Réalisée par le Criirem ( Centre de recherche et d’information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques), une étude a mesuré la puissance du champ électromagnétique des téléphones portables dans des voitures à l’arrêt. Cette puissance est doublée (passant de 5,6  v/m à 10  v/m ) au niveau de l’oreille. L’effet  » cage de Faraday « , qui rend la voiture étanche aux champs électromagnétiques, impose une forte montée en puissance des ondes qui doivent traverser l’habitacle. Dans les zones mal desservies et sur autoroute, les champs électromagnétiques atteignent des niveaux records. Cette étude révèle aussi que les bébés, lorsqu’ils sont installés à l’avant, dos à la route, sont encore plus exposés à ces radiations. Rappelons qu’utiliser le téléphone portable quand on conduit est interdit par la loi. Si on téléphone malgré l’interdiction, ( on risque de se faire supprimer le tél…..portable par la force publique ….Mais noooooonnnnnnn je blague !) telephonemobile000151.gifles radiations augmentent de façon exponentielle puisque l’appareil est en constante recherche de relais.

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | Pas de Commentaire »

LES TISANES DIGESTIVES

Posté par eurekasophie le 24 janvier 2009

nourriture8.gifQuoique pas très attrayantes, les tisanes facilent la digestion et le sommeil de façon étonnante.

Les thés d’accompagnement

Quand vous mangez chez vous avec l’intention d’être sobre, remplacez l’eau javellisée du robinet par un thé digestif chaud ou glacé. Cela se pratique souvent dans les pays froids et c’est très agréable. Buvez-le de préférence sans sucre et additionné d’un peu de citron.

Vous pouvez utiliser:

  • de la sauge: 2 ou 3 feuilles par tasse en infusion; cela ressemble un peu au thé au jasmin, c’est légèrement amer et stimulant; à boire avec des plats lourds et gras.

  • du fenouil: 1 pincée par tasse en infusion; c’est très rafraîchissant et souverain contre l’aérophagie.

  • du basilic: 1 pincée par tasse en infusion; idéal contre les crampes et les spasmes de l’estomac.

  • du carvi (ou du cumin): 1 pincée par tasse en infusion; très bon pour les estomacs paresseux.

Les tisanes sucrées

Buvez-les après le repas, additionnées d’un peu de sucre ou de miel.

  • Tisane aux écorces de citron (non traités): 1/2 citron par tasse en décoction, ou en macération (12 heures environ). Elle réveille et stimule l’estomac.

  • Tisane au jus de citron: 1 citron pas tasse.

  • Tisane à l’anis vert: 1 pincée par tasse en infusion. C’est très bon pour les estomacs torturés, gonflés, agités.

  • Tisane à la cannelle: 1/2 bâton ou 1 petite cuillerée à café de poudre en infusion. Contre les fermentations intestinales.

  • Tisane à la marjolaine: 1 pincée par tasse en infusion. Idéal pour les digestions difficiles.

  • Camomille romaine: cinq têtes de camomille pour une tasse à thé d’eau bouillante. Couvrez et laissez infuser.

  • Camomille allemande: Dans 1/4 de litre d’eau bouillante, jetez une cuillerée à soupe de fleurs. Couvrez, laissez reposer 15 minutes et buvez une petite tasse plusieurs fois par jour.

  • Angélique: Dans 1/4 de litre d’eau bouillante, versez une cuillerée à café de semences. Couvrez, laissez reposer 15 minutes et buvez-en une petite tasse plusieurs fois dans la journée, surtout si vous avez des crampes d’estomac.

 

Liqueurs

Eau de mélisse

Dans un 1/2 litre d’eau-de-vie, incorporez 50 g de feuilles de mélisse, 15 g de zeste de citron, 10 g de racine d’angélique, 10 g de clous de girofle, 15 g de graines de coriandre et 5 g de cannelle.

Laissez reposer pendant 15 jours dans un lieu sec et à l’abri de la lumière. Remuez régulièrement puis filtrez. Prenez une cuillerée à café de cette eau dès les premiers symptômes de digestion contrariée.

Le vespétro

Une délicieuse liqueur, le « vespétro », ou encore ratafia d’angélique et de coriandre composée qui aide à la fois à mieux digérer et à « chasser les vents ».

Dans 2 litres d’eau-de-vie, ajoutez 60 g de semences d’angélique, 60 g de semences de coriandre, 8 g de semences d’anis et 8 g de semences de fenouil.

Laissez macérer 8 jours à l’abri de la lumière et de l’humidité. Au terme de la semaine, ajoutez 500 g de sucre dissous dans un peu d’eau et laissez de nouveau macérer pendant 2 jours.

Filtrez, conservez dans de petites bouteilles de verre opaque et prenez une cuillerée à soupe de cette liqueur trois fois par jour.

Publié dans LES ENNUIS DIGESTIFS | 3 Commentaires »

LA VINAIGRETTE DIGESTIVE

Posté par eurekasophie le 24 janvier 2009

huile.jpg

Pour aller plus vite, préparez à l’avance huile et vinaigre aromatiques, avec les stimulants digestifs que vous préférez et utilisez-les pour vos salades et vos plats chauds.

Huile provençale

Faites macérer pendant un mois au moins dans 1 litre d’huile d’olive:

1 tige de thym, 1 tige de romarin, 1 tige de laurier, 1 pincée de sariette, 2 clous de girofle et 4 gousses d’ail.

Ensuite, filtrez ou laissez mariner si la bouteille est transparente.

Vinaigre aux herbes

Versez dans 1 litre de vinaigre bouillant:

4 tiges d’estragon, 2 feuilles de laurier et 4 branches de thym.

Ajoutez éventuellement 2 grains de genièvre, quelques grains de poivre et 1 pincée de noix de muscade.

Puis laissez mariner 15 jours environ. Vous pouvez ajouter des cornichons ou des petits oignons.

Publié dans SANTE AU QUOTIDIEN | Pas de Commentaire »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant