LES ENNUIS DIGESTIFS

Posté par eurekasophie le 23 janvier 2009

 

 

 

 

digestion8.jpg 

 

APERITIFS ET LIQUEURS ALCOOLISES

Apéritifs légers

Apéritif rouge au noyer

Ramassez au printemps ou au début de l’été des feuilles de noyer (à défaut, vous pouvez utiliser des noix décortiquées). Faites macérer 1 poignée de feuilles pendant quelques jours dans 1 litre de vin rouge en ajoutant aussi: 10 baies de genièvre, le zeste de 2 oranges non traitées et 100 g de sucre.

Laissez reposer, en remuant régulièrement, puis filtrez et gardez au frais. Corsé, fruité, cet apéritif rouge a une fabuleuse odeur de noix fraîche et ne surcharge pas l’estomac. (Consommez-le dans les 8 jours car il se conserve mal ).

Apéritif blanc au carvi

Dans 1 litre de vin blanc sec, faites macérer: 4 pincées de carvi (ou de cumin) , 4 pincées de graines de fenouil, le zeste de 2 citrons non traités; ajoutez 50 g de sucre et 1 verre d’eau-de-vie. Laissez reposer quelques jours en remuant régulièrement, puis filtrez. Servez bien frais avec des glaçons. Cet apéritif très rafraîchissant est tonique pour l’estomac et un peu diurétique.

Liqueurs digestives

 Liqueur de menthe

C’est un peu le principe de l’alcool de menthe mais en plus parfumé.

Faites macérer pendant 15 jours dans 1 litre d’eau-de-vie 4 poignées de feuilles de menthe sèches, 1 bâton de cannelle, 1 gousse de vanille, 1 pincée de gingembre, 2 clous de girofle, 1/4 de noix de muscade et quelques grains de poivre. Ajoutez 350 g de sucre, laissez reposer, filtrez et savourez…..

Liqueur de cassis

Celle-ci aussi est très bonne, en particulier pour les douleurs d’estomac et les problèmes de régulation intestinale.

Ecrasez 1 kg de baies de cassis dans 1 litre d’eau-de-vie. Ajoutez 300 ou 400 g de sucre selon les goûts, épicez avec un peu de cannelle, de grirofle ou de gingembre. Puis laissez macérer 2 mois environ, en remuant cette mixture violette assez souvent. Filtrez et dégustez.

Anisette

Versez 1/2 verre de graines d’anis vert (herboristeries ou plantez-en dans votre jardin, cela pousse très bien) dans 1 litre d’eau-de-vie en ajoutant 400 g de sucre, quelques grains de genièvre et un peu de cannelle (facultatif). Laissez macérer 1 mois au moins en remuant de temps en temps, puis filtrez et consommez lorsque vous êtes nerveux, quand votre estomac se contracte, ou si vous prévoyez un repas un peu trop copieux.

Bonbons à l’anis

Mélangez dans une poêle 100 g de sucre avec le jus d’1 citron et 1 cuillerée de beurre. Laissez le sirop frémir doucement sur le feu jusqu’à ce qu’il soit sur le point de trourner au jaune clair. A ce moment, ôtez du feu, jetez dedans une bonne poignée de graines d’anis; mélangez, puis versez sur une assiette huilée et découpez en morceaux dès que c’est dur. Pour éviter les découpages difficiles, utilisez des moules à escargots ou à caramel.

Vous pouvez de la même façon faire des bonbons au zeste d’orange et de citron, au miel, à la menthe …

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant