ARROSER

Posté par eurekasophie le 22 janvier 2009

hederahelix1.jpgpoinsettia.jpgchlorophytumcomosumchlorophyte1.jpg

 

Il est important de savoir doser un arrosage. Insuffisant, il provoque l’étiolement de la plante; excessif, il a des conséquences plus graves et difficilement réparables: les racines sont noyées, les feuilles jaunissent et tombent, la tige pourrit.

La terre du compost, doit être humide sans être mouillée; cela se vérifie facilement en mettant l’index dans le compost jusqu’à 3 cm de profondeur.

Arroser avec de l’eau à la température de la pièce, légèrement tiède s’il fait froid. Bannir l’eau appauvrie en sels minéraux, par un adoucisseur.

Placer la pomme d’arrosoir au ras de la terre, sans mouiller les feuilles basses. Verser l’eau en une seule fois, tout doucement.

S’arrêter dès qu’un excédent d’eau s’écoule dans la coupelle. Attendre 15 mn environ. Jeter l’excédent d’eau recueilli dans la coupelle; les racines ne doivent pas tremper directement dans l’eau.

Laisser la terre sécher complètement entre 2 arrosages, pour les Asparagus, Monstera deliciosa et Sanseviera trifasciata. Pour vérifier que la terre est sèche en profondeur, planter le doigt à 2 ou 3 cm.

Si des traînées blanchâtres apparaissent sur la surface de la terre ou sur le pot, l’eau est trop calcaire. Utiliser dorénavant de l’eau bouillie refroidie, ou l’eau de dégivrage du réfrigérateur.

Quand l’eau traverse immédiatement le pot, comme une passoire, la plante est à l’étroit ou a épuisé les ressources de la terre; il faut songer alors à rempoter.

Rythme d’arrosage, l’été. 2 à 3 fois par semaine:

Fatsia japonica, les Asparagus, les Aspidistra, Impatiens, Chlorophitum, les Ficus, Howeia, Tradescantia, les Philodendron, Sinningia speciosa, Yucca.

1 fois par semaine:

Les Begonia, les Cactées, Hoya Carnosa, les Kalanchoe, les lierres, Monstera deliciosa.

Tous les 7 à 10 jours :

sinnigia1.jpg                                              dimanche131.gif

Sanseviera trifasciata.

Cette périodicité est à moduler, selon le comportement de la plante, en fonction de la température et de l’exposition de l’appartement.

En hiver, doubler le temps qui sépare 2 arrosages.

Pour le Sinningia speciosa, réduire dès l’automne et quand la plante est fanée, ne plus arroser.

Cactées: ne pas arroser d’octobre à mars, sauf si l’intérieur est très chauffé, 1 fois par mois.

Certaines plantes préfèrent l’immersion à l’arrosage. On ne peut vraiment effectuer l’immersion que si le pot est en terre cuite non vernie, donc perméable. Il existe divers procédés pour contrôler l’excédent d’eau, qui ne doit en aucun cas stagner en permanence dans la coupelle ou le cache-pot.

IMMERSION

Emplir l’évier ou une cuvette d’eau. Le niveau d’eau doit parvenir à la hauteur du terreau, lorsqu’on plonge doucement la plante. Le fond du pot doit reposer au fond de l’évier ou de la cuvette. Veiller à ne pas laisser tremper dans l’eau les feuilles basses, et encore moins les fleurs qui risqueraient de pourrir.

Très vite, des bulles apparaissent à la surface de l’eau; l’air contenu dans le terreau est expulsé tandis que l’eau, à travers les parois du pot, pénètre dans le terreau.

Après 5 à 10 mn, selon la taille du pot, lorsque les bulles ont disparu, sortir le pot de la cuvette ou vider l’évier. Laisser égoutter encore 15 mn avant de remettre la plante à sa place.

Dans le cas d’un arrosage excessif, il est prudent d’isoler le fond du pot de celui de la coupelle ou du cache-pot, en le posant sur 2 petites cales en bois.

Avec une coupelle de plantes sans trou de drainage, arroser par le haut en plaçant la pomme de l’arrosoir au niveau du terreau. Incliner la coupelle sur le côté en la calant, afin de permettre l’écoulement de l’excédent d’eau. Attendre une dizaine de minutes, avant de redresser la coupelle et de la remettre à sa place.

Rythme d’immersion

Yucca: 1 fois par semaine.

Saintpaulia : 2 fois par semaine, toute l’année dans de l’eau légèrement tiède.

Sinningia speciosa: 2 à 3 fois par semaine; reduire dès l’automne et arrêter dès que la plante se fane.

Platycerium: 1 fois par semaine l’été, tous les 10 jours l’hiver dans de l’eau légèrement tiède; le compost doit sécher entre 2 immersions.

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant