• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 20 janvier 2009

POUR TOI MON AMI

Posté par eurekasophie le 20 janvier 2009

 

 

 

francis3.jpgfrancis.jpgfrancis3.jpg

 

Par la pensée, par la prière, nous sommes avec toi mon cher ami .

 

 

Publié dans MES IMAGES | 4 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

BIEN MANGER (3)

Posté par eurekasophie le 20 janvier 2009

bien10.jpgbien6.jpgbien7.jpg

 

Les lois de l’équilibre alimentaire

L’alimentation équilibrée est un concept basé sur nos connaissances actuelles en diététique.

Elle se reconnaît à une grande variété d’aliments mais aussu au respect des proportions entre les différentes catégories d’aliments. C’est une base alimentaire qui est indispensable au maintien de la santé et du poids.

Si on décide defaire un régime dissocié à une certaine période, on doit s’efforcer de retourner à une alimentation équilibrée par la suite pour stabiliser son poids.

Le but de l’équilibre alimentaire est de maintenir un état de santé satisfaisant en couvrant les besoins de l’organisme: croissance et réparation, énergie, élimination des déchets…. Il passe par la régularité dans la prise des repas : 3 par jour avec une collation vers 17 heures.

UN PEU DE TOUT PLUS OU MOINS

Toutefois, s’il existe des principes de base, ils sont à adapter en fonction de l’âge et des situations médicales. Nourrissons, enfants, ado…, adultes, femmes enceintes ou allaitantes, seniors, sportifs…. à chacune de ces périodes, l’alimentation équilibrée a pour but de couvrir les besoins nutritionnels de chacun. De même, une personne souffrant de diabète, d’allergie alimentaire, de maigreur ou encore de sur-poids devra adapter son alimentation aux besoins qui sont les siens. Pour perdre du poids, il faut évaluer son budget calorique de façon à emmagasiner moins d’énergie qu’on n’en dépense. L’idéal est de suivre un régime basses calories qui reste équilibré. Si on suit un régime déséquilibré pour accélerer la perte de poids, le retour à l’équilibre alimentaire est indispensable pour stabiliser son poids par la suite.

Ainsi l’alimentation équilibrée correspond à un guide souple à adapter au gré de sa faim, de ses envies, de ses goûts et de son mode de vie. Tout en sachant que cet équilibre se mesure non pas sur une seule journée mais sur une semaine voire sur un mois. Elle tient compte également de l’irrégularité de l’appétit. On peut manger plus ou moins à un repas, et compenser au repas suivant en mangeant moins ou plus.

LES LIPIDES ET LES ACIDES GRAS

1 Gramme de lipide = 9 calories

* Beurre * Crème  *Produits laitiers *Huiles végétales

*Margarines *Fruits oléagineux  *oeufs  *viandes *Charcuteries *Poissons.

Les graisses alimentaires (lipides) sont des constituants indispensables du corps, cependant nos besoins ne sont pas élevés. Notre cerveau est constitué pour moitié de matières grasses. Les lipides nous servent également de réserve énergétique en cas de carence prolongée. Ils sont les seuls à nous apporter les vitamines A, E et K. Il existe des lipides d’origine animale (produits laitiers, oeufs, viandes, poissons…..) et d’origine végétale (huiles, margarines, fruits oléagineux…) Les préparations industrielles contiennent des  » graisses cachées  » dont il faut tenir compte (viennoiseries, pâtisseries).

Les lipides sont formés par des acides gras. On distingue les acides gras saturés (AGS) et les acides gras insaturés (AGI) .Les AGS sont présents en plus grande quantité dans les matières grasses animales et les AGI dans les végétales.

Certains AGI sont indispensables car l’organisme ne peut pas les synthétiser. On les trouve dans les huiles végétales et dans les poissons. Ils ont pour propriété d’être  » hypocholestérolémiants  » : ils diminuent le taux de mauvais cholestérol et protègent notre système cardio-vasculaire.

LES GLUCIDES OU HYDRATES DE CARBONE

1 Gramme de glucides = 4 calories

*Légumineuses *Céréales *Féculents *Fruits *Légumes « sucrés »

*Laitage *Fruits *Sucres et produits sucrés.

Les glucides ont surtout un rôle énergétique. Ils constituent notre principale source d’énergie en nous fournissant du glucose, le combustible de toutes les cellules de notre corps. Ainsi, pour le cerveau, le glucose est la seule source d’énergie utilisable.

Les sources alimentaires sont d’origine végétale: légumineuses, céréales, pâtes, pommes de terre (sous forme d’amidon), mais aussi fruits, légumes (betterave, pois….), canne à sucre. Une petite partie des glucides est apportée par le monde animal sous forme de glycogène: produits laitiers et foie.

Les sucres rapides et sucres lents. Il existe deux sortes de glucides:

Les sucres rapides sont rapidement digérés et augmentent brusquement le taux de sucre dans le sang (glycémie). Consommés en excès, ils favorisent le diabète.

Les sucres lents sont dégradés plus lentement et augmentent progressivement la glycémie. Ils ont un effet « coupe-faim  » et aident à prévenir le diabète et le surpoids. Ils ne doivent pas être supprimés de l’alimentation.

LES PROTEINES ET LES ACIDES AMINES

1Gramme de protides = 4 calories

*Viandes *Poissons *Oeufs *Charcuteries *Laitages *Légumes secs

*Céréales *Soja ………

Les protéines sont l’élément bâtisseur de nos cellules. Elles représentent notre principale source d’énergie et sont nécessaires au bon déroulement de l’ensemble des processus métaboliques. Notre peau, nos muscles, nos organes, nos hormones, nos enzymes, nos gènes (qui sont la base de notre patrimoine génétique) et tous nos tissus en règle générale sont construits à partir des protéines. Une alimentation carencée ou trop chargée en protéines peut entraîner divers dysfonctionnements. L’alimentation nous apporte des protéines d’origine animale( viandes, poissons, oeufs, laitages) constituées d’acides aminés essentiels et des protéines d’origine végétale (légumes secs, céréales, soja) dont les acides aminés sont plus limités. Certains acides aminés sont fabriqués par l’organisme, d’autres doivent obligatoirement être fournis par l’alimentation. Pour que notre organisme puisse synthétiser ses propres protéines, tous les acides aminés doivent être présents.

 

 

Pyramide bienmanger.jpgalimentaire

La

Manger pour se nourrir…oui, mais manger également pour le plaisir…le sien et celui de sa famille, de ses invités….

*Alcool

*Sucres

*Graisses

*Fromages

*Produits laitiers

*Poissons, viandes, oeufs

*Pain complet, féculents, légumineuses

*Légumes verts, fruits frais….

Publié dans BIEN MANGER | Pas de Commentaire »

TOUT EN VERT ….DES PLANTES POUR DEBUTANTS

Posté par eurekasophie le 20 janvier 2009

monsteradeliciosa.jpghoweabelmoreanakentia.jpgficuslyratafiguierlyre.jpg

                     Monstera deliciosa                                                     Howeïa belmoreana                                                                            Ficus lyrata

ficuslasticacaoutchouc.jpgaspidistraeliator.jpgchlorophytumcomosumchlorophyte.jpg

                                Ficus elastica                                                                        Aspidistra eliator                                                                     Chlorophytum comosum

yuccaaloifolia.jpgasparagussprengeri.jpghederahelix.jpg

                     Yucca aloifolia                                                                              Asparagus sprengeri                                                                             Hedera helix

hoyacarnosa.jpgtradescantiafluminensis.jpgsansevieratrifasciata.jpg

                        Hoya carnosa                                                                         Tradescantia fluminensis                                                               Sanseviera trifasciata

saintpauliaionantha.jpgkalechoeblossfeldiana.jpg

Saint paulia ionantha                                                             Kalenchoe blossfeldiana                   

 

      

  1. Montera deliciosa ( faux philodendron)

  2. Howeïa belmoreana (kentia)

  3. Ficus lyrata ( figuier lyre)

  4. Ficus elastica ( caoutchouc)

  5. Aspidistra eliator

  6. Chlorophytum comosum ( chlorophyte)

  7. Yucca aloifolia ( yucca)

  8. Asparagus sprengeri

  9. Hedera helix (lierre)

  10. Hoya carnosa (fleur de cire)

  11. Tradescantia fluminensis (misère ou éphémère)

  12. Sanseviera trifasciata (langue de belle-mère)

  13. Saint paulia ionantha (violette du cap)

  14. Kalenchoe blossfeldiana

 

Voici quelques plantes faciles, résistantes et accomodantes, elles donneront satisfaction au jardinier débutant, qui trouvera dans cette rubrique tous les conseils nécessaires à leur santé et à leur beauté…..

Publié dans TOUT EN VERT ...... | 10 Commentaires »

BIEN MANGER (2)

Posté par eurekasophie le 20 janvier 2009

Retrouverbienmangerconseils.jpgbienmanger3.jpg bienmangerconseils.jpgsensations

de vraies

Pour perdre durablement du poids et ne pas le reprendre, il va falloir tout mettre en oeuvre pour retrouver les sensations oubliées. D’abord, avant de commencer à manger, il est nécessaire d’apprendre à reconnaître le vrai signal de la faim qui se traduit par un creux à l’estomac ou des gargouillis. Ainsi, on mange par faim, et non par gourmandise, stress ou compulsion. Ensuite, on doit éprouver un vrai plaisir à manger. Ainsi, on devient capable de percevoir que ce plaisir diminue au fur et à esure que l’on est rassasié. Enfin, pour s’arrêter de manger, il faut savoir reconnaître le vrai moment où l’on n’a plus faim, où manger n’apporte plus de satisfaction à notre corps. Ainsi, on s’arrête de manger au bon moment et on évite les calories inutiles.

Les sensations gustatives passent également par l’éducation du goût. Les personnes en surpoids ont tendance à avoir une attirance pour certains types d’aliments (sucrés, salés ou sucrés et salés). En consommant seulement un certain type d’aliment, il est plus difficile de parvenir à apaiser sa faim: le sucré appelle le sucré et le gras entraîne le gras….. Normalement le plaisir de manger un aliment en particulier (ou un certain type d’aliments) diminue au fur et à mesure qu’on l’ingère et celui à consommer des aliments différents par leurs qualités sensorielles reste intact. La notion de « rassasiement sensoriel spécifique » explique qu’au cours d’un repas varié, le mangeur apaise mieux sa faim que s’il consomme un seul type d’aliments. La diversification alimentaire reste indispensable à la fois pour fournir à l’organisme tous les nutriments dont il a besoin mais aussi pour parvenir à une meilleure régulation de l’appétit et une bonne satiété. Cela implique de préaprer une cuisine attractive, de varier les saveurs et de composer avec toutes les catégories d’aliments mais aussi de manger à table en restant à l’écoute des réactions de son organisme.

 

bien.jpg

Prendre le temps de savourer

 Les messages entre les centres cérébraux et l’organisme prennent du temps et il faut compter au moins une dizaine de minutes pour ressentir la satiété. En mangeant lentement, on arrive à satiété en ayant absorbé moins de nourriture. Si l’on mange trop vite, on laisse passer le moment où l’on est rassasié et on continue à manger…un peu au-delà de nos besoins. Bien mastiquer ses aliments c’est mieux les assimiler…

 

Publié dans BIEN MANGER | Pas de Commentaire »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant