• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 10 janvier 2009

BETTERAVE

Posté par eurekasophie le 10 janvier 2009

betteraverouge.jpg-Epluchage

Vous savez qu’une betterave crue doit cuire au moins 2 heures dans de l’eau bouillante, mais peut-être ignorez-vous que pour l’éplucher facilement, il faut la plonger immédiatement dans de l’eau froide. Ce chaud et froid vous facilitera grandement la tâche.

-Cuisson

Si vous l’appréciez surtout quand elle est moelleuse, passez-la au four (environ 1h 30) avant de la cuire à l’eau.

-En salade

* Elle sera meilleure si vous ajoutez une cuillerée à café de sucre en poudre à la sauce vinaigrette;

* Sa couleur agrémente très joiment un plat de crudités, mais attention, elle n’est pas « garantie grand teint » ! Ne l’ajoutez donc qu’au dernier moment, sinon tout devient rose.

Publié dans "Bu.r.o..i..a", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

BEURRE

Posté par eurekasophie le 10 janvier 2009

beurre.gif-Conservation

* Pour garder du beurre frais sans réfrigérateur, enveloppez-le dans un linge imbibé d’eau vinaigrée puis essoré.

* Enfermé sous un pot de fleurs retourné et le tout enveloppé dans un linge mouillé, il se conservera également fort bien.

-Rance

Une simple carotte pourra vous permettre de récupérer un beurre rance si, après l’avoir plantée dans celui-ci, vous laissez agir pendant 3 ou 4 heures.

-Taches

*Sur fibres synthétiques: tout simplement de l’eau savonneuse et éventuellement de l’essence minérale.

*Sur tissus de coton et grand teint: savonner à sec avant de laver.

*Sur de la laine ou de la soie: faites appel à la terre de Sommières.

Publié dans "Bu.r.o..i..a", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

BIERE

Posté par eurekasophie le 10 janvier 2009

-Taches

* Sur du coton blanc: faire tremper dans un bain composé d’un volume d’eau de Javel pour 14 volumes d’eau, puis au bout de quelqes minutes, retirer le tissu et le faire tremper dans de l’eau additionnée de quelques gouttes d’ammoniaque.

Sur du tissu couleur: tamponner avec de l’eau oxygénée à 10 volumes puis avec de l’eau additionnée de quelques gouttes d’ammoniaque.

* Sur les meubles: imbiber un tampon de coton d’eau tiède additionnée de quelques gouttes d’ammoniaque.

Publié dans "Bu.r.o..i..a", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

BIJOUX

Posté par eurekasophie le 10 janvier 2009

-Argent

Faire appel au jus de citron, les rincer à l’eau chaude et faire briller avec une peau de chamois.

-Or

Une règle d’OR : ne jamais utiliser d’alcool, sous quelque forme que ce soit.

* pour un nettoyage sérieux, mettre de l’eau savonneuse dans un petit récipient comportant un couvercle. Plonger les bijoux dans celui-ci, fermer et agiter plusieurs fois. Rincer ensuite abondamment et sécher avec un chiffon propre.

* pour leur donner rapidement de l’éclat, les frotter tout simplement avec de la mie de pain.

Publié dans "Bu.r.o..i..a", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

BIJOUX FANTAISIE

Posté par eurekasophie le 10 janvier 2009

-Entretien

Pas d’hésitation, l’eau savonneuse vous donnera toute satisfaction.

-Protection

Ils ne noirciront plus sur votre peau ou vos vêtements si, après les avoir nettoyés avec du jus de citron, vous badigeonnez avec du vernis incolore la partie qui déteint

-Pierres décollées

Une goutte de vernis à ongle incolore suffira à les maintenir en bonne place.

Publié dans "Bu.r.o..i..a", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

BISCOTTES

Posté par eurekasophie le 10 janvier 2009

Elles ne se briseront plus lorsque vus voudrez les beurrer si vous savez être méthodique. Sortez-les du paquet par groupe de 3 ou 4 en veillant surtout à les maintenir dans l’ordre où elles se trouvaient. Beurrez alors la biscotte qui se trouve au-dessus du tas, puis une fois beurrée, mettez-la dessous. Continuez de même pour les suivantes, et elles ne s’émietteront plus.

Publié dans "Bu.r.o..i..a", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

BISCUITS SECS

Posté par eurekasophie le 10 janvier 2009

-Conservation

* Ne les laissez pas dans leur emballage d’origine une fois le paquet ouvert, car ils ramolliraient; mettez-les dans une boîte en fer et ils resteront croustillants.

* S’il s’agit de biscuits secs vendus dans une boîte, vous pouvez les laisser dans celle-ci si vous y placez le bouchon « anti-humidité » qui ferment certains tubes de médicaments.

Publié dans "Bu.r.o..i..a", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

LOISIRS VERTS

Posté par eurekasophie le 10 janvier 2009

  • faitnature.jpg 

 

Au lieu de rester   »scotché(e) » devant votre téléviseur ou votre ordinateur, prenez vos enfants par la main en emmenez-les faire une promenade dans la campagne ou la forêt . Vous y gagnerez en respirant un air frais et salutaire, et en faisant un peu de marche, ce qui vous fera le plus grand bien !

Emmenez vos enfants se servir dans la nature. C’est eux-mêmes qui créeront leurs jouets à partir de branches, d’écorce, de terre. En cherchant bien, vous trouverez aussi pour la maison quantité de décors naturels originaux, des plantes, des bouquets d’immortelles et du vert pour toutes les pièces.

Mosaïques naturelles

Vous pouvez composer de très jolies mosaïques en collant sur du carton fort:

  • des graviers ou des petits cailloux;

  • des morceaux de verre polis par la mer ou des morceaux de coquillages;

  • des morceaux d’écorce bien lisses;

  • des bouts d’ardoise ou de granit.

Les mosaïques aux couleurs naturelles sont très belles, mais il est également possible de les peindre.

Coquillages

Tentez l’expérience de marcher la tête baissée sur une plage où la mer vient de se retirer: vous découvrirez des dizaines de coquillages ou de galets aux formes fantastiques qui formeront des presse-livres, des cendriers, des bijoux, des petits personnages, des sculptures, des colliers, etc.

Nettoyez-les simplement à l’eau bouillante. Pour les percer, perforez d’un coup d’épingle les plus fines coquilles. Les gros coquillages se trouent avec un clou et un marteau. Ayez toujours soin de vous appuyer par exemple sur un bouchon pour ne pas faire éclater la coquille. Teintez les coques ou vernissez-les.

Il peut être amusant aussi de ramasser des coquillages vivants et de petits animaux marins et de les déposer pour les observer dans un aquarium rempli de galets, d’algues (vertes en particulier), d’eau de mer (à renouveler souvent) et de sable. Vous verrez ainsi comment les moules se fixent au rocher, comment les étoiles de mer ou les anémones s’y aggripent, ce que font les bernard-l’hermite si on les prive de coquille en leur en offrant d’autres neuves et vides, et la façon dont les palourdes creusent leur trou. Si vous emprisonnez des petits crabes ou des carnivores marins comme l’étoile de mer, il faut leur fournir un peu de nourriture: crevettes, moles, etc. N’oubliez pas de placer votre aquarium dans un endroit frais.

coquillage1.jpg                                                                                     coquillages2.jpg

Fossiles

Si vous avez la chance de vous promener dans une région riche en souvenirs du Tertiaire, comme l’Anjou ou la Touraine, allez explorer les carrières de falun, où le sable renferme d’innombrables débris de coquillages et d’animaux fossilisés. Vous y trouverez facilement des bouts de coquille fossilisés, des morceaux de bois transformés en pierre, plus rarement des dents de requin. Mais c’est une recherche toujours passionnante ( renseignements dans les syndicats d’initiative de la région.)

 

fossile1.jpgfossile3.jpgfossile2.jpg

 

Terre à modeler

Si vous vous promenez en terrain argileux, n’hésitez pas à rapporter de la terre glaise. Cette terre ivoire, grasse et collante, se travaille très bien et peut éveiller des instants créateurs chez vos enfants comme chez vous.

Porte-plantes

Pour accrocher vos plantes vertes, ramassez des branches mortes recouvertes de lichen et faites grimper dessus du lierre ou des variétés acrobates.

Très décoratif, un petit tronc branchu débarrasé de ses feuilles peut aussi accueillir une végétation de plastique et imiter à s’y méprendre un palmier, un cytise, un laurier-rose ou un arbre pleureur.

composition2.jpgRéaliser une composition avec des fleurs bulbeuses printanières est facile. Vous pourrez choisir des tulipes, des jonquilles, des narcisses, des muscaris etc. Fleurs fraîches ou synthètiques bien imitées. Cette composition ne nécessite pas de vase

Il vous faudra un morceau de mousse pique-fleurs de style oasis, environ un sixième d’un bloc (choisir de préférence la verte pour vos fleurs fraîches ou la grise pour les fleurs artificielles). Si vous utilisez des végétaux frais, mettre le bloc dans un contenant discret ou recouvrir la mousse florale d’un papier alu sauf sur le dessus (pour ne pas mouiller votre table).
fagot1.jpg
Ici on a utilisé un emballage plastique transparent (de tofu) et on a découpé le bloc de mousse aux dimensions du contenant. Humifier votre bloc de mousse en le faisant tremper une demi-heure pour pouvoir abreuver les végétaux vivants.Il vous faudra des branches d’arbres, de préférence bien droites, de longueur similiaire, pour camoufler votre bloc de mousse-oasis. Mettre de part et d’autre de la mousse (sur le côté longueur du bloc) une dizaine de ces baguettes de bois. Préparer deux petits fagots de morceaux de bois bien plus courts et d’égale longueur pour camoufler les petits côtés du bloc d’oasis.Maintenir les petits bâtonnets ensemble en les liant avec un élastique. Positionnez ces petits fagots entre les grandes baguettes.fagotficelle.jpgRajouter quelques branches par ex. un peu plus fines et moins droites que les autres pour camoufler un peu la mousse pique-fleurs. Lier le fagot de chaque côté avec un morceau de corde en sisal, un brin de raphia naturel ou coloré, ou un ruban dans un ton printanier, selon que vous souhaitez que le lien reste discret ou au contraire mettre en valeur le noeud. On peut aussi faire plusieurs tours de corde.Planter les fleurs (naturelles ou synthétiques) dans la mousse florale. Les plus hautes sur l’arrière de la composition. Donner un port naturel aux tiges comme si les tiges sortaient de terre dans un jardin.Pour camoufler la mousse et donner une allure un peu sauvage à votre composition, rajouter un petit peu de mousse (récoltée dans les bois), un peu de verdure ou quelques feuilles. Certains feuillages très résistants nécessitent peu d’eau et peuvent tenir plusieurs jours même sans arrosage.  

Publié dans FAIT NATURE, LOISIRS VERTS | Pas de Commentaire »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant