EPIPHANIE

Posté par eurekasophie le 27 décembre 2008

ΕΠΙΦΑΝΙΑ

L’Épiphanie

Avant le concile Vatican II, cette fête se célébrait à date fixe, le 6 janvier.Le 6 janvier, on fête l’Épiphanie, c’est à dire la présentation de Jésus aux Rois Mages. On l’appelle aussi le jour des Rois.L’Épiphanie vient du grec Ἐπιφάνια ; le terme a été traduit en latin par apparitio,-onis (apparition).

En grec moderne, επιφάνια signifie avant tout la surface (de la Terre, par exemple) ; ce sens existait aussi en grec ancien (tout ce qui apparaît à la surface).
En Grèce, la fête porte le nom de Θεοφάνια. La théophanie, c’est la manifestation de Dieu (Théos) qui s’est fait homme en Jésus.

Cependant, dans l’église orthodoxe, on célèbre ce jour-là le baptème de Jésus dans le Jourdain. Cet évènement s’est déroulé une trentaine d’années plus tard. Ce n’est pas une fève que l’on tire, mais une croix que l’on repêche dans l’eau. Le prêtre lance une croix et c’est au premier baigneur qui la retrouve…

L’Épiphanie a lieu 12 jours après Noël. Ces 12 jours représentent aussi le décalage entre le calendrier lunaire et le calendrier solaire. Une année fait 12 mois lunaires (à l’origine le mois représentait la période entre deux nouvelles lunes, soit 29,5 jours). Cela fait un total de 354 jours. Il faut ajouter presque 12 jours (comme les 12 mois de l’année) pour atteindre l’année solaire.6 jours après Noël et 6 jours avant l’Épiphanie, se déroule le passage à la nouvelle année. Autrefois on fêtait, le jour de l’An, la circoncision de Jésus. Comme tout enfant juif, elle se déroulait 7 jours après la naissance.

Aujourd’hui, la tradition veut que pour le ‘Jour des rois’, on partage un gâteau appelé galette. Selon la région, il s’agit soit d’un gâteau feuilleté soit d’un gâteau brioché.

On a le choix entre :

  • la brioche nature, toute simple, en forme de grosse roue avec dessus des pépites de sucre
  • En Provence, la brioche, toujours ronde mais fourrée aux fruits confits
  • La galette, assez rare aujourd’hui, dite « sèche », simple pâte feuilletée sucrée
  • La galette feuilletée fourrée de frangipane, sorte de crème d’amande inventée par Frangipani, beau saucier florentin.

Dans cette galette est dissimulée une fève. Celui qui mange la part contenant la fève est déclaré roi. La coutume veut que le plus jeune de la famille se glisse sous la table pour désigner qui aura quelle part. Ainsi, personne ne peut tricher. On pose une couronne sur la tête du roi qui doit alors choisir sa reine (ou le contraire).

Dans certaines familles, on laisse de côté la « part du pauvre » ou celle du Bon Dieu, offerte le plus souvent au visiteur imprévu.

Une légende raconte que la fève serait née le jour ou Peau d’Ane avait oublié sa bague dans un gâteau destiné au prince. En fait, son utilisation remonte certainement au XIIIe siècle. La fève existe sous de nombreuses formes et dans différentes matières, il y en a pour tous les goûts. Du haricot sec à la fève dorée à l’or fin 24 carats, on peut en trouver en plastique blanc ou, la plupart du temps, en porcelaine. La fève est devenue un véritable objet de collection . Ainsi le Musée de Blain en conserve plus de 10 000. Les collectionneurs sont appelés les fabophiles .

fves04.jpg    Un joli présentoir pour de très belles fèves.

 feve4.jpgfeve5.jpgfeve2.jpgfeve1.jpg

Quelques fèves de collection

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Une Réponse à “EPIPHANIE”

  1. patrick dit :

    superbe collection de fève!!! je suis moi même collectionneur , félicitations
    patrick

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant