• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 19 décembre 2008

FAIT NATURE « Les masques ». Page 1

Posté par eurekasophie le 19 décembre 2008

lfleur1.gifefleur3.gifsfleurs1.gif                         mfleur1.gif  afleur23.gif sfleurs1.gif qfleurs.gif ufleur2.gifefleur3.gifsfleurs1.gif

 

 

fleursdecerisier1.gifdecovisage41.giffleursdecerisier1.gif

On a redécouvert récemment les vertus du potager pour ranimer et stimuler la peau. Appliqués en masques, fruits et légumes revitalisent en douceur tous les types de peau, de même que les oeufs, les huiles végétales et les produits laitiers dont l’action sur la beaué est connue depuis l’Antiquité.

Les souveraines égyptiennent se massaient le visage avec de la pulpe d’abricot et de figue ainsi que du lait de coco.

En Orient, on utilisait beaucoup le lait ainsi que de la poudre de lentilles.

En France, les belles courtisanes puisaient abondamment dans leur garde-manger pour se faire une peaulisse et satinée: les oeufs, le lait, les amandes, les roses.

Les précieuses ridicules de Molière usaient et abusaient du lard de cochon. D’autres n’hésitaient pas à abattre des volailles et à les appliquer encore palpitantes sur leur corps.

On vantait également les mérites des tranches de viande crue, plaquées sur les joues ! Ce n’était après tout qu’une variante du masque aux embryons de jeunes animaux utilisé actuellement dans certains instituts.

Les masques que je vous suggère ne vous donneront pas le frisson. Vous avez certainement déjà chez vous une bonne partie des ingrédients nécssaires. Vous pouvez les fabriquer en cinq minutes; puis les garder au moins vingt minutes. Appliqué ainsi une ou deux fois par semaine, le masque maison, bon marché et naturel, vous apporte tous les éléments dont votre peau, fatiguée et anémiée par la vie citadine, a besoin.

Pour appliquer le masque, utilisez un simple pinceau à soies douces.

Dans les masques proposés, la farine (de froment, de maïs, de riz, d’avoine au choix) joue souvent le rôle de liant et d’épaississant. Elle est très bonne pour la peau qu’elle satine, lisse et apaise. Vous pouvez la remplacer par de la poudre d’amandes( ce qui reste après avoir fait du lait d’amandes) ou du son (qui assainit et enrichit la peau). Evitez en mélangeant de faire des grumeaux: ils ne sont pas plus agréables sur la peau que dans la cuisine.

La crème fraîche, très nourrissante, peut être remplacée par du fromage blanc, du yaourt ou du lait.

ligne21perles1.gifligne21perles1.gifligne21perles1.gif

POUR ASSOUPLIR ET NOURRIR LA PEAU

MASQUE AU JAUNE D’OEUF

Ingrédients:

1 jaune d’oeuf; 2 cuillerées d’huile d’amandes douces, 1 cuillerée d’infusion de camomille ou de tilleul bien concentrée

2 cuillerées de farine.

Mélangez et faites monter comme une véritable mayonnaise en utilisant de l’huile d’amandes plutôt que de l’huile d’olive.

Appliquez quand la peau est fatiguée, tiraille, ou ne vous plaît pas.

ligne21perles1.gifligne21perles1.gifligne21perles1.gif

MASQUE A L’AVOCAT

Ingrédients:

1/2 avocat bien mûr; le jus d’1/2 citron; 2 cuillerées de crème fraîche.

Ecrasez bien la pulpe de l’avocat; ajoutez le jus d’un demi-citron et deux cuillerées de crème fraîche; étalez sur la peau.

Accommodez le reste de l’avocat de la même façon, et………..mangez-le pendant que le masque sèche !

L’avocat est déal pourles peaux fatiguées et desséchées. Sa pulpe grasse et remplie de vitamines fait merveille pour nourrir et assouplir la peau.

ligne21perles1.gifligne21perles1.gifligne21perles1.gif

POUR RANIMER UN TEINT TERNE

MASQUE A LA CAROTTE

Ingrédients:

1 ou 2 carottes; 2 cuillerées de yaourt; 2 cuillerées de farine.

Mélangez le jus de carotte (extrait à la centrifugeuse ou concentré dans de l’eau bouillante contenant la carotte rapée) avec le yaourt et la farine.

Appliquez les soirs d’été quand la carotte est encore nouvelle et votre bronzage àparfaire, ou en hiver quand la peau commence à pâlir.

MASQUE MINUTE

Coupez la carotte en rondelles (choisissez-la bien grosse) et appliquez-la sur la peau en frottant légèrement pendant quelques minutes jusqu’à ce que tout le jus soit passé de la carotte sur votre peau.

ligne21perles1.gifligne21perles1.gifligne21perles1.gif

MASQUE A LA FRAISE

Ingrédients

3 fraises bien mûres, 1 cuillerée de jus de citron, 1 cuillerée de fromage blanc épais.

Ecrasez le tout en liant éventuellement avec un peu de farine.

Ce fut longtemps le masque de jeunesse de la célèbre Mme Tallien.

A éviter si vous êtes allergique. C’est un masque idéal pour les peaux brouillées, pour combattre les rides et les pores dilatés.

ligne21perles1.gifligne21perles1.gifligne21perles1.gif

MASQUE A LA PECHE

Ingrédients

1 pêche bien mûre, farine.

Ecrasez la pêche et mélangez en pâte épaisse avec de la farine. Pour obtenir bien sûr un teint……de pêche, velouté et vitaminé.

ligne21perles1.gifligne21perles1.gifligne21perles1.gif

MASQUE A LA PAPAYE OU ANANAS

Ingrédients

La papaye et l’ananas contiennent tous les deux des enzymes qui soignent et adoucissent. Les enzymes contenus dans ces fruits luttent contre les dommages causés par les radicaux libres et sont connus pour réduire les rides et laissez la peau souple. Vous n’avez qu’à jeter un coup d’oeil sur les crèmes hors de prix que vous trouvez dans les rayons. Là vous avez la source et non des synthèses pour dissoudre les cellules mortes à la surface de la peau! Voici comment utiliser ces fruits soignants sur votre peau:

1 tranche de papaye verte ou une cuillère à soupe de jus de papaye.

OU

1 tranche d’ananas bien mûre ou une cuillère à soupe de jus d’ananas

Masser le fruit ou le jus sur le visage. Quoique le fruit soit assez collant, il faut le laisser sécher complètement (prend environ 10 minutes), avant de rincer avec de l’eau chaude et de sécher le visage.

Passez la main sur le visage et sentez à quelle

point votre peau est plus souple!

Publié dans FAIT NATURE, MASQUES POUR LA PEAU | 1 Commentaire »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

FAIT NATURE  » les lotions »

Posté par eurekasophie le 19 décembre 2008

lfleur.gifefleur2.gifsfleurs.gif                                   lfleur.gifofleur2.giftfleur2.gififleur2.gifofleur2.gifnfleur2.gifsfleurs.gif

 

 

 

fleurs53.giffaitnature3.jpg fleurs53.gif

 

 LES LOTIONS DE TOILETTE

Ce sont essentiellement des infusions de feuilles ou de légumes qui vous apportent les nombreuses vertus propres à chaque plante.

Pas besoin d’aller les chercher très loin, on les trouve sur le marché.

Infusion ou décoction ?

Pour fabriquer vos lotions de toilette, vous pouvez utiliser le principe de l’infusion ou de la décoction.

Pour l’infusion, versez l’eau bouillante sur les fleurs de lavande ou les feuilles de thym, par exemple, et attendez dix ou quinze minutes afin que les principes actifs soient bien dissous.

Si, au contraire, vous faites bouillir les plantes dans l’eau, il s’agit d’une décoction. La concentration est plus rapide, mais la plante risque de perdre certaines de ses qualités.

ligne25iris.gif

UNE LOTION POUR LA SEMAINE

Comme les démaquillants, les lotions de toilette ne se conservent pas plus de quelques jours, à la limite une semaine au frais. Pour les stocker plus de huit jours, vous pouvez ajouter un tiers d’alcool. Cela rend l’infusion plus antiseptique. Mais n’en abusez pas: toutes les peaux ne supportent pas l’alcool qui assèche un peu, même à faible dose.

Pour fabriquer votre lotion hebdomadaire, utilisez environ un quart de litre d’eau (minérale de préférence ou pas trop calcaire); faites-la bouillir et jetez-y une grosse poignée de plantes séchées; laissez infuser environ 15 minutes, si possible un peu plus; puis filtrez et versez dans une bouteille que vous puissiez fermer.

Utilisez la lotion de plantes le matin, pour raviver la peau et le teint, pendant la journée, si vous vous sentez les traits tirés, et le soir, après le démaquillage.

Profitez du moment où vous préparez la lotion de toilette avec de l’eau bouillante pour faire une fumigation: versez l’infusion dans un bol et penchez le visage (démaquillé pour que les vapeurs de la plante pénètrent bien) au-dessus; restez ainsi cinq ou dix minutes jusqu’à ce que votre peau soit bien imprégnée et détendue; essuyez et passez un coton imbibé de citron sur la peau. Vous pouvez ensuite appliquer des glaçons pour bien raffermir les pores.

Le soir, après une journée fatigante, si vous n’avez pas le courage de fabriquer un masque, appliquez l’une ou l’autre de vos lotions de toilette en compresses, à l’aide de cotons, et gardez-la cinq minutes.

Profitez-en pour vous allonger et vous relaxer.

ligne25iris.gif

1) EAU DE ROSE (RAFRAICHISSANTE)

Faites-vous offrir une rose par semaine (rouge de préférence). Quand elle est fanée et un peu desséchée, vous pouvez vous en servir pourfabriquer votre eau de rose, en faisant infuser une poignée de pétales dan de l’eau bouillante.

ligne25iris.gif

2) EAU DE THE ( BRONZANTE )

L’infusion de thé bien forte est une lotion très agréable.

Appliquée régulièrement au retour des vacances, elle vous permet de garder plus longtemps un teint bronzé.

ligne25iris.gif

3) EAU DE SEL (TONIFIANTE )

C’est tout simplement de l’eau de mer ( non polluée pour les personnes habitant en bord de mer) , ou de l’eau dans laquelle vous faites dissoudre du gros sel de mer iodé et non purifié.

Cette lotion est tonifiante et revitalisante pour la peau du visage, les dents ou tout le corps (en bains).

ligne25iris.gif

4) EAU DE MENTHE (STIMULANTE)

Antiseptique et stimulante, l’infusion de menthe (feuilles sèches ou fraîches) est très bonne pour toutes les peaux, et en particulier celles aux pores dilatés.

ligne25iris.gif

5) EAU DE SAUGE (ASTRINGENTE)

L’infusion de sauge est excellente pour les peaux impures et dilatées qu’elle resserre et tonifie.

ligne25iris.gif

6) EAU DE ROMARIN OU DE THYM ( DESINFECTANTE)

Deux plantes aromatiques indispensables dans la salle de bains. Elles sont excellentes pour la peau, les cheveux, les dents, les gencives, car particulièrement désinfectantes, antiseptiques et tonifiantes.

ligne25iris.gif

7) EAU DE TILLEUL (ADOUCISSANTE)

C’est un véritable bain de jouvence pour toutes les peaux: elle adoucit et décongestionne, en particulier après une journée au soleil.

ligne25iris.gif

8) EAU DE LAVANDE (DESINFECTANTE ET ODORANTE)

Agréablement parfumée, l’infusion de fleurs de lavande désinfecte et chasse les parasites. On peut également faire macérer des fleurs dans de l’huile et utiliser celle-ci comme les autres huiles végétales. (Faire macérer environ 3 semaines dans un endroit sombre.)

ligne25iris.gif

9) EAU DE PERSIL (ECLAIRCISSANTE)

Chauffez le persil en décoction. Il est très bon pour le teint et stimule la circulation.

Inutile de filtrer l’eau du persil: les feuilles vertes et pointues décorent très joliment le flacon.

ligne25iris.gif

10) EAU DE LAITUE (DECONGESTIONNANTE)

Prenez l’eau de cuisson de la salade ou faites bouillir quelques feuilles pendant 10 minutes.

La laitue est très bonne pour les peaux couperosées et irritées. Le jus de poireaux crus ou cuits est également efficace.

ligne25iris.gif

11) EAU DE CONCOMBRE (HYDRATANTE ET ASTRINGENTE)

Le jus de concombre est idéal pour l’épiderme, surtout pour les peaux à pores dilatés.

Le concombre hydrate, retend la peau et laisse une sensation de fraîcheur très agréable.

Vous pouvez extraire le jus d’un morceau de concombre pelé en le passant dansune simple moulinette à herbes ou à fromages et en filtrant ensuite le jus dans un tamis ou une passoire.

Vous l’utilisez tel quel ou dilué avec un tiers d’eau de rose.

ligne25iris.gif

12) EAU DE CAROTTE (REVITALISANTE)

Extrayez le jus de la carotte à l’aide d’une centrifugeuse. Vous pouvez également broyer ou râper une carotte (pelée auparavant)et la faire bouillir quelques minutes dans un peu d’eau.

Le jus est utilisé pur ou additionné de jus de citron ou d’eau de rose (un tiers environ).

Le carotène et la vitamine A sont très bons pour la peau: ils la raffermissent, la défripent, lui donnent un teint éclatant et l’aident à bronzer.

Mais n’en abusez pas: vous deviendriez toute jaune !

Publié dans FAIT NATURE, LOTIONS POUR VISAGE | 7 Commentaires »

UN DELUGE DE bûches…………..Bûche glacée express aux fruits, à la rose et aux trois chocolat

Posté par eurekasophie le 19 décembre 2008

ligne1.gif                              lignehoux10.gifligne1.gif

Pour 6 personnes
  Préparation : 20 min
  Cuisson : 20 min
  Niveau : UN DELUGE DE bûches..............Bûche glacée express aux fruits, à la rose et aux trois chocolat dans RECETTES SPECIALES icone-toque-vert-1icone-toque-vert-1 dans RECETTES SPECIALESicone-toque-vert-0
  Coût :      
 
icone-couverts-vert Ingrédients
  • |m½ l de glace à la vanille
  • ½ l de sorbet mangue-passion
  • 1 petit ananas Victoria
  • 1 mangue
  • 2 kiwis
  • 1 orange ou 2 mandarines
  • 150 g de sucre en poudre
  • 1 citron non traité
  • 1 gousse de vanille
  • 12 dattes
  • 50 g de pistaches décortiquées non salées
  • 3 cuillerées à soupe de sucre glace.
Bûche glacée express aux fruits
1px
1px
icone-couverts Préparation
 
  1. Préparer le sirop : mettre le sucre en poudre dans une casserole, ajouter ½ l d’eau, le zeste du citron finement râpé et son jus, puis la gousse de vanille fendue en deux et bien raclée.
  2. Porter à frémissement en délayant à la spatule jusqu’à complète dissolution du sucre, puis laisser sur feu moyen jusqu’à obtention d’une consistance sirupeuse (8 minutes environ), sans laisser colorer.
  3. Pendant ce temps, éplucher l’ananas, la mangue et les kiwis (découper 3 ou 4 rondelles de kiwi et les réserver pour le décor). Les couper en petits morceaux. Détailler l’orange ou les mandarines en quartiers, à vif (en réserver un peu pour le décor).
  4. Plonger les fruits dans le sirop et les laisser pocher 5 minutes.
  5. Retirer la casserole du feu et laisser les fruits refroidir dans le sirop : verser l’ensemble dans une jatte placée elle-même dans une jatte plus grande remplie de glaçons, pour accélérer le refroidissement.
  6. Sortir la glace à la vanille et le sorbet mangue-passion du congélateur pour les rendre malléables.
  7. Dénoyauter les dattes et les couper en tout petits morceaux.
  8. Egoutter soigneusement les fruits (réserver le sirop dans une petite bouteille au frais pour une autre préparation).
  9. Dans un saladier, mêler délicatement la glace à la vanille, le sorbet mangue-passion, les fruits pochés, les dattes finement hachées et les pistaches grossièrement concassées.
  10. Verser la préparation dans un moule à cake, mettre 1 heure au congélateur, puis façonner en forme de bûche dans une feuille d’aluminium ménager très résistante en double épaisseur (ou laisser dans le moule).
  11. Pour servir, disposer (ou démouler) la bûche sur un plat de service et la saupoudrer de sucre glace. Couper les rondelles de kiwi réservées en deux et les disposer sur le dessus de la bûche. Entourer des quelques quartiers d’agrumes réservés ou de quartiers de citron confits.
  12. Servir très frais.

Remarque : il faut 1 heure de congélation.

 ligne1.giflignehoux10.gifligne1.gif

Pour 6 personnes
  Préparation : 1 h
  Cuisson : 8 min
  Niveau : icone-toque-vert-1icone-toque-vert-1icone-toque-vert-0
  Coût :      
 
icone-couverts-vert Ingrédients

Pour le biscuit:

  • 7 jaunes d’oeufs
  • 4 blancs d’oeufs
  • 80 g de sucre en poudre
  • 40 g de farine + un peu pour la plaque
  • 40 g de fécule
  • 1 pincée de sel

Pour la crème:

  • 250 g de beurre mou
  • 125 g de sucre glace
  • Colorant alimentaire rouge
  • 12 pralines roses
  • 1 cuillerée à soupe de sirop de rose

Pour le sirop:

  • 10 cl de sirop de sucre de canne
  • 2 cuillerées à soupe d’eau de rose
  • 1 verre à liqueur de sirop de rose

Pour le décor:

  • Sucre glace
  • Pétales de rose cristallisés
  • Quelques pralines roses
 
icone-couverts-vert Ustensiles
  Une plaque à biscuit, Papier sulfurisé
Bûche rose à la rose
1px
1px
icone-couverts Préparation
 
  1. Préchauffer le four (th. 7 – 210 °C).

Préparer le biscuit:

  1. Dans une terrine, fouetter les jaunes d’oeufs avec 60 g de sucre en poudre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse et fasse le ruban.
  2. Monter les blancs d’oeufs en neige ferme en leur incorporant le reste de sucre à la fin. Mêler 2 cuillerées à soupe de blancs en neige au mélange jaunes d’oeufs-sucre.
  3. Mélanger la farine, la fécule et le sel. Tamiser ce mélange et l’incorporer, par cuillerées au mélange précédent en alternant avec des cuillerées à soupe de blancs en neige.
  4. Tapisser une plaque à biscuit rectangulaire de 30 cm x 40 cm de papier sulfurisé. Le beurrer et le fariner, puis y verser la pâte en couche régulière.
  5. Enfourner à mi-hauteur et laisser cuire 8 à 12 minutes, sans laisser le biscuit s’assécher. Au sortir du four, renverser la plaque sur un torchon propre et humide, puis retirer le papier sulfurisé.
  6. Recouvrir avec un autre torchon propre et humide. Laisser tiédir, puis rouler le biscuit sur lui-même et le maintenir ainsi dans le linge humide jusqu’à utilisation.

Préparer la crème:

  1. Mixer le beurre mou coupé en morceaux et le sucre glace. Ajouter quelques gouttes de colorant alimentaire pour teinter la masse en rose ainsi que le sirop de rose.
  2. Broyer grossièrement les pralines au robot et les mêler à la moitié de la crème.

Préparer le sirop:

  1. Dans un saladier, délayer le sirop de sucre de canne avec l’eau de rose et le sirop de rose. Dérouler le biscuit et l’imbiber de ce sirop à l’aide d’un pinceau.
  2. Etaler la crème aux pralines sur le biscuit en couche régulière. Rouler à nouveau le biscuit, sans trop le serrer. Le faire glisser sur un plat de service long, jointure en dessous.
  3. Etaler le reste de crème à la rose sur la surface de la bûche à l’aide d’une spatule. Recouvrir de film alimentaire et faire raffermir 12 heures au réfrigérateur.
  4. Pour servir, retirer le film, saupoudrer la bûche d’un voile de sucre glace et décorer de pralines et de pétales de rose cristallisés.
  5. Servir très frais.

Remarque : On peut remplacer le sirop de rose (en vente dans les épiceries orientales) par de la crème ou de la liqueur de rose.

ligne1.giflignehoux10.gifligne1.gif

Pour 8 personnes
  Préparation : 40 min
  Cuisson : 15 min
  Repos : 3 h
  Niveau : icone-toque-vert-1icone-toque-vert-1icone-toque-vert-0
  Coût :      
 
icone-couverts-vert Ingrédients

Pour le biscuit :

  • 4 œufs
  • 150 g de sucre en poudre
  • 120 g de farine
  • ½ sachet de levure chimique
  • 2 pincées de sel fin
  • 2 cuillerées à soupe de cacao amer en poudre
  • 50 g de beurre

Pour le sirop :

  • 1/10 de l de sirop de sucre
  • 1/10 de l de Banyuls

Pour la garniture :

  • 100 g de chocolat riche en cacao
  • 100 g de chocolat au lait
  • 100 g de chocolat blanc
  • 3 feuilles de gélatine
  • 6 œufs
  • 90 g de beurre
  • 30 cl + 1 cuillerée à soupe de crème fraîche liquide

Pour le décor :

  • 200 g de chocolat riche en cacao
  • 20 cl de crème fleurette
  • 1 cuillerée à soupe de cacao en poudre
  • Quelques cerises confites
  • Morceaux d’angélique confite
  • Perles argentées
 
icone-couverts-vert Ustensiles
  1 plaque à biscuit, papier sulfurisé, 1 batteur électrique
Bûche aux trois chocolats
1px
1px
icone-couverts Préparation
 
  1. Préchauffer le four (th. 6/7 – 200 °C)

Préparer le biscuit :

  1. Casser les œufs en séparant les blancs des jaunes. Dans une terrine, fouetter les jaunes avec le sucre en poudre jusqu’au blanchiment.
  2. Mélanger la farine, la levure, 1 pincée de sel et le cacao, puis incorporer aux jaunes en tamisant et en soulevant la préparation avec une spatule souple. Toujours en soulevant, ajouter 30 g de beurre fondu.
  3. Monter les blancs d’oeufs en neige ferme avec 1 pincée de sel. Détendre la préparation avec 2 cuillerées de cette neige, puis incorporer le reste délicatement, par grosses cuillerées, en enrobant les blancs sans les casser.
  4. Tapisser une plaque à biscuit (ou la plaque creuse du four) d’une feuille de papier sulfurisé beurrée avec le beurre restant, puis y verser la préparation en lissant la surface.
  5. Enfourner à mi-hauteur et laisser cuire 12 à 15 minutes.

Préparer la garniture :

  1. Faire fondre les 3 sortes de chocolat cassé en morceaux au bain-marie ou au micro-ondes dans 3 saladiers différents. Ajouter une cuillerée à soupe de crème fraîche liquide au chocolat blanc.
  2. Faire tremper les 3 feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide, puis en faire dissoudre une dans chacun des chocolats.
  3. Casser les œufs en séparant les blancs des jaunes. Hors du feu, incorporer 2 jaunes d’oeufs dans chacun des chocolats et 30 g de beurre.
  4. Monter les blancs en neige. Fouetter la crème bien froide en chantilly. Incorporer alternativement dans chaque saladier à l’aide d’un batteur électrique à petite vitesse. Réserver au frais.
  5. Au sortir du four, renverser le biscuit sur un torchon humide, le laisser tiédir, puis décoller la feuille de papier sulfurisé. Le couper en 4 bandes égales.
  6. Délayer le Banyuls dans le sirop de sucre et en imbiber les 4 morceaux de biscuit.
  7. Disposer une bande de biscuit sur un plat long, la recouvrir avec la préparation au chocolat au lait. Poser une deuxième bande de biscuit par-dessus. La recouvrir avec la préparation au chocolat noir. Superposer une troisième bande et la recouvrir avec le chocolat blanc.
  8. Poser la dernière bande sur le dessus et bien appuyer pour faire adhérer les 3 bandes entre elles. Mettre 1 heure au frais.

Préparer le décor :

  1. Hacher le chocolat.
  2. Porter la crème fleurette à ébullition, ajouter le cacao en poudre en fouettant, puis verser sur le chocolat haché. Remuer au fouet pour lisser la préparation et laisser tiédir.
  3. Masquer entièrement la bûche avec la ganache au chocolat et la strier avec les dents d’une fourchette. Mettre 2 heures au réfrigérateur.
  4. Pour servir, décorer la bûche de cerises confites surmontées de morceaux d’angélique confite. Entourer la base de la bûche de perles argentées.
  5. Servir frais.

Publié dans RECETTES SPECIALES | Pas de Commentaire »

C’EST QUOI « FAIT NATURE » ?

Posté par eurekasophie le 19 décembre 2008

ffleur.gifafleur2.gififleur.giftfleur.gif                        nfleur.gifafleur2.giftfleur.gifufleur.gifrfleur.gifefleur.gif

 

fonddcranfleurs1.giffaitmaison5.jpgfonddcranfleurs1.gif

 

 

ifleur.gifnfleur.giftfleur.gifrfleur.gifofleur.gifdfleur.gifufleur.gifcfleur1.giftfleur.gififleur.gifofleur.gifnfleur.gif

 

fraisedesbois21.jpgpanierdefruits2.giffraisedesbois21.jpg

 

lignefleur6.giflignefleur6.giflignefleur6.gif

Vous n’auriez pas l’idée de vous laver les cheveux avec un détergent ou de vous nettoyer le visage avec du savon noir. Et pourtant vous employez parfois des produits  » de beauté  » du commerce qui vous décapent de la même façon que la lessive industrielle blanchit votre linge. Sans aucune douceur, et souvent à prix d’or. (Selon la marque, le prix du pot de 40 ml de crème de beauté varie entre 15 et 50 euros, voire d’avantage!) Même les produits dits aux plantes ne contiennent guère plus de 5 à 10 %  d’extraits de plantes, parfois beaucoup moins. En revanche, on peut trouver dans un seul produit  » naturel «  jusqu’à trente composants différents!

En fait, vous possédez déjà chez vous, dans votre réfrigérateur ou vos placards, tous les produits et toutes les plantes nécessaires à l’entretien et au nettoyage du corps. Ce sont eux qu’utilisaient autrefois toutes les femmes: légumes, fruits, huiles, produits laitiers; autant de choses saines, naturelles, pleine de vitamines et de propriétés revitalisantes, prêtes à être appliquées, toujours à votre disposition. Tous ces produits,  » cuisinés  » en forme de lotion, de lait, de crème, assainiront votre épiderme et vous conserveront (ou vous feront retrouver à long terme) l’aspect souple et velouté des peaux d’enfants.

 Vous trouverez dans cette nouvelle rubrique « Fait Nature » :

  • Confectionner ses produits de beauté
  • Soigner ses petits maux quotidiens
  • Faire son marché en plein champ
  • Cueillir ses desserts
  • Récolter son café et son thé
  • Fabriquer ses produits ménagers
  • S’amuser à créer des décors champêtres

 

 

 

 

 

Publié dans C'EST QUOI "FAIT NATURE" ?, FAIT NATURE | 1 Commentaire »

CES PRODUITS DE BASE « FAIT NATURE »

Posté par eurekasophie le 19 décembre 2008

afleur.gif afleur22.gififleur1.giftfleur1.gif                             nfleur1.gifafleur22.gif tfleur1.gif ufleur1.gif rfleur1.gif efleur1.gif                  

 

 

papillon571.giffaitmaison9.jpgpapillon571.gif

 

LES PRODUITS DE BASE pointdinterrogation1.gif

lignefleur5.giflignefleur5.giflignefleur5.gif

Voici une liste des produits nécessaires à la confection de votre cuisine de beauté. Vous pouvez en combiner pluieurs selon votre type de peau, le contenu de votre réfrigérateur et votre humeur du moment. N’oubliez pas de laver les plantes avant deles utiliser: il est inutile de remplacer les produits chimiques par des insecticides ou d’autres produits de traitement…..( Problème dont je parle dans ma rubrique  » Conseils sur mes préparations à base de plantes ».)

Le lait et ses dérivés

Le lait, la crème fraîche, le yaourt, le fromage blanc conviennent à toutes les peaux. Ils nettoient en douceur tout en redonnant au teint sa fraîcheur. C’est avec le lait qu’on nettoyait autrefois les foulards de soie: votre épiderme vaut bien ce traitement de luxe.

Les huiles végétales

L’huile d’amandes douces, l’huile de ricin ( chez tous les pharmaciens), l’huile d’olive vierge, l’huile de tournesol ou de maïs nettoient et nourrissent parfaitement la peau. L’huile d’amandes, en particulier, adoucit et apaise les petites irritations et pénètre très bien la peau, alors que l’huile d’olive graisse plus en surface.

Les agrumes

Le citron, le pamplemousse et l’orange renferment des vitamines C et sont incomparables pour la peau qu’ils purifient et rendent lisse. L’écorce odorante et huileuse, peut également être utilisée à condition d’employer des fruits non traités. Elle a des propriétés astringentes et rend la peau bien nette. Quant au jus, il hydrate, assouplit et éclaircit la peau.

Les oeufs

Le jaune d’oeuf, qui contient de la lécithine et du cholestérol, est excellent pour nourrir la peau et le cuir chevelu. Le blanc, qui contient essentiellement de l’albumine, permet de nettoyer et de resserrer les pores de la peau ( en masque en particulier).

La bière

La bière, qui renferme des matières albumonoïdes, des sels minéraux et des acides, est reconstituante et fortifie la chevelure. Vous pouvez également utliser des jus de fruits ou de légumes, des infusions de plantes aromatiques ainsi que certains produits de synthèse.

La lanoline

Elle est extraite de la laine de mouton. Achetez-la pure en pharmacie et conservez-la au frais. C’est une substance un peu collante, jaune d’or, excellente pour la peau, adoucissante et assouplissante.

La vaseline

C’est une graisse minérale, incolore et inodore, extraite du pétrole, qui offre l’intérêt de ne pas pénétrer la peau. Elle est donc très utile pour confectionner les démaquillants. D’autre part, elle ne rancit jamais. Elle se dissout dans l’huile mais pas dans l’eau. Achetez-la en pharmacie.

L’alun

Encore un produit très bon marché que vous acheterez en pharmacie (et que vous pouvez utiliser aussi pour vos nettoyages maison). C’est une poudre cristalline de sulfate double d’alumine et de potasse, astringente, hémostatique et légèrement désinfectante.

 

 

lignefleur5.giflignefleur5.giflignefleur5.gif

 

Publié dans CES PRODUITS DE BASE "FAIT NATURE", FAIT NATURE | Pas de Commentaire »

FAIT NATURE , les démaquillants

Posté par eurekasophie le 19 décembre 2008

aubpine1.jpgfaitmaison8.jpgaubpine1.jpg

ATTENTION ! Les produits de beauté maison sont bons pour toutes les peaux normalement équilibrées . Si votre peau est très grasse, luisante parde boutons, ou au contraire desséchée , couperosée et parcheminée comme un vieux ciur, ou encore allergique et particulièrementsensible, votre affection relève du dermatologue, et tous les produits de beauté, même naturels, n’y changeront rien. Ils risquent au contraire d’aggraver votre cas. Je ne vous donne pas des remèdes mais de simples démaquillants, masques ou shampooings destinés à nettoyer, à laver et à reposer votre corps en douceur .

Vous vous apercevrez très vite que ces produits confectionnés par vous en quelques minutes sont bon marché, agréables à utiliser, sans danger pour la peau , et qu’ils régénèrent l’épiderme de la même façon qu’une alimentation équilibrée.

LES DEMAQUILLANTS

Sans conservateurs chimiques, la plupart des crèmes ou laits que vous confectionnerez ne se conserveront guère plus de 8 jours au frais (en été, au bas du réfrigérateur et en hiver sur la fenêtre).

Il ne s’agit pas de conserves, mais de produits frais, donc périssables. Il est nécessaire de confectionner régulièrement de nouvelles préparations, ce qui demande quelques minutes seulement. En préparant vos crèmes deux ou trois fois par semaine, vous pourrez varier les produits avec les saisons et les besoins de votre peau.

Vous connaissez bien sûr le principe essentiel d’application d’un démaquillant: quelques gouttes sur les doigts, vous appliquez sur le visage en frottant doucement, et quand le lait est bien réparti, à ce moment là seulement, vous prenez un coton et essuyez soigneusement; puis vous passez une lotion rafraîchissante avec un autre coton afin d’enlever les dernières impuretés.

A chaque type de peau ses plantes spécifiques !

Peau grasse

Lavande.Romarin.Sauge. Thym. Menthe. Rose. Hamamélis.

Peau sèche

Lys blanc. Camomille. Basilic. Rose. Souci. Fleurs d’oranger. Guimauve. Mauve. Tilleul.

Une peau sèche nécessite des soins très doux, protecteurs, hydratants, calmants et régénérants. Telles sont les propriétés de ces plantes qui apporteront à votre peau douceur et souplesse.

Peau mixte

Lavande. Fleurs d’oranger. Rose. Cerfeuil. Sauge. Thym. Hamamélis. Menthe. Romarin.

Une peau mixte nécessite deux types de soins: des soins assainissants afin de traiter la zone médiane de votre visage et des soins nourrissants sur les parties les plus sèches. Ces plantes normaliseront l’excès de sébum (présent sur le front, le nez et le menton) tout en hydratant le reste de votre épiderme.

1) LAIT « PEAU MIXTE  » A LA POIRE

Ingrédients :

Epluchez et mixez la poire. Ajoutez le yaourt puis le citron.

Mélangez bien et versez cette préparation dans un flaon de verre. Mettez votre lait au réfrigérateur et utilisez-le comme votre démaquillant habituel.

lignefleur62.gif

2) LAIT SPECIAL « PEAU GRASSE » A LA MENTHE

Ingrédients:

25 grammes de feuilles de menthe et 2 cuillères à soupe de lait écrémé en poudre.

Faites bouillir la menthe dans 1/2 litre d’eau. Laissez infuser 15 minutes puis filtrez. Laisser refroidir et ajouter le lait.

Versez dans une bouteille en verre. Secouez bien avant chaque utilisation. Conservez 1 semaine au réfrigérateur et utilisez ce lait comme votre démaquillant habituel.

lignefleur62.gif

3) DEMAQUILLANT MINUTE

Si vous êtes très pressée le soir, vous pouvez utiliser:

-De la crème fraîche (rincez bien après et ajoutez du jus de citron si votre peau est grasse);

-du beurre ou de l’huile végétale ( pour les peaux râpeuses ou irritées;

-du blanc d’oeuf légèrement battu à la fourchette (pour les pores dilatés).

lignefleur62.gif

4) LAIT D’AMANDES (ADOUCISSANT)

Ingrédients:

25 grammes de poudre d’amandes, 1/4 de litre de lait.

Broyez les amandes décortiquées (on en trouve en poudre dans les supermarchés); mélangez petit à petit le lait avec cette poudre;

filtrez le mélange obtenu à travers une passoire (gardez la pâte d’amandes pour la cuisine ou pour confectionner un masque);

conservez le lait d’amandes au frais.

C’est un lait adoucissant et revitalisant, surtout pour les peux irritées ou asséchées.

lignefleur62.gif

5) LAIT AU CONCOMBRE ( ASTRINGENT)

Ingrédients

3 cuillerées de jus de concombre, 3 cuillerées d’huile d’amandes douces, 3 cuillerées de vaseline

Vous avez certainement dans un de vos placards un tube de vaseline. C’est une substance blanche, onctueuse et inaltérable, qui a la propriété de ne pas pénétrer la peau. Elle est donc particulièrement indiquée dans la préparation des démaquillants.

Pour obtenir le jus de concombre, vous pouvez broyer et filtrer le légume à travers une passoire, ou tout simplement, s’il est bien juteux, le couper en rondelles et le laisser dégorger quelques heures (sans sel).

Le jus sert à préparer le démaquillant et le concombre est prêt à être mangé en salade.

Mélangez d’abord la vaseline et l’huile d’amandes douces (que vous pouvez éventuellement remplacer par une autre huile végétale).

Ajoutez le jus de concombre en battant régulièrement pour que le mélange devienne bien homogène (éventuellement au fouet).

Vous obtenez une crème blanche, onctueuse et très rafraîchissante. Elle s’applique parfaitement sur la peau, enlève facilement le maquillage et les saletés et laisse le visage lisse et net.

lignefleur62.gif

6) LAIT DEMAQUILLANT AU CITRON OU A L’ORANGE ( TONIQUE)

Ingrédients

3 cuillerées de jus de citron ou d’orange (fruits frais);

3 cuillerées d’huile d’amandes douces;

3 cuillerées de vaseline.

Procédez comme pour le lait au concombre. Ce lait, très parfumé, est particulièrement tonique et agréable à manipuler.

lignefleur62.gif

7) LAIT DEMAQUILLANT A LA CAMOMILLE (APAISANT)

Ingrédients:

3 cuillerées d’infusion concentrée de camomille;

3 cuillerées d’huile d’amandes douces;

3 cuillerées de vaseline.

Faites infuser un quart d’heure, ou faites bouillir quelques minutes si vous êtes pressée, une poignée de fleurs de camomille dans un peu d’eau.

Procédez comme pour les laits précédents.

Ce lait est très doux et apaisant pour la peau.

lignefleur62.gif

8) LAIT DEMAQUILLANT AU MIEL (STIMULANT)

Ingrédients

2 cuillerées de miel;

3 cuillerées d’huile d’amandes douces;

3 cuillerées de jus de citron;

5 cuillerées de vaseline.

Mélangez la vaseline et l’huile, puis ajoutez le miel et enfin le citron en tournant bien de façon à obtenir une crème épaisse, à l’odeur stimulante. N’hésitez pas à mélanger longtemps pour que l’émulsion soit bien stable. Ajoutez éventuellemen un peu de farine pour lier le tout.

Utilisez ce lait pour enlever les maquillages épais.

lignefleur62.gif

NOTA: Conservez vos démaquillants dans de petits pots en verre ou en porcelaine, avec un couvercle de préférence. Les minuscules pots à pommades de nos grand-mères conviennent très bien. Ebouillantez-les avant afin qu’ils soient très propres. Evitez le plastique, qui donne une mauvaise odeur et ne favorise pas la conservation.

 

Publié dans DEMAQUILLANTS, FAIT NATURE | 2 Commentaires »

BOUTON

Posté par eurekasophie le 19 décembre 2008

boutons2.jpg

-Tissu épais

*Il est indispensable de laisser un pied lorsqu’on coud des boutons sur des tissus épais, à moins que vous n’utilisiez, au lieu du fil traditionnel, du fil élastique, ce qui dans certains cas est une bonne solution.

*Pour réussir sans difficulté à laisser un pied en cousant un bouton sur un tissu épais, mettre une allumette entre le vêtement et le bouton, coudre celui-ci, enlever alors l’allumette et enrouler le fil très serré autour de la tige.

coudrebouton1.jpg

-Sur cuir ou fourrure

Pour qu’il ne s’arrache plus à l’usage, en risquant en plus d’endommager votre vêtement, prenez la précaution suivante: cousez derrière chaque bouton (à l’intérieur du vêtement) en même temps que celui-ci, une rondelle de cuir.

-Sécurité

C’est bien connu, il est indispensable de recoudre tous les boutons d’un vêtement neuf que l’on vient d’acheter. Si vous voulez être assuré contre le risque d’en perdre un, posez une touche de vernis à ongles incolore au centre de chaque bouton (à l’endroit comme à l’envers). En fixant les fils, le vernis maintiendra le bouton.

-A découdre

Votre tâche sera plus aisée et vous ne risquerez plus d’endommager le tissu si vous glissez une fourchette sous le bouton avant d’en couper le pied.

Publié dans "Bu.r.o..i..a", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

BRIOCHE

Posté par eurekasophie le 19 décembre 2008

Pour rendre sa fraîcheur à une brioche de la veille, l’envelopper dans du papier de soie mouillé et la mettre à four tiède pendant quelques instants.

Publié dans "Bu.r.o..i..a", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

Le Noël de Pierre

Posté par eurekasophie le 19 décembre 2008

jeanne.jpg  Un conte de Jeanne

Le Noël de Pierre

lignehoux9.giflignehoux9.giflignehoux9.gif

L’hiver est précoce, cette année. Décembre accroche ses petits cristaux immaculés. A l’orée du bois, une maisonnette, faite de troncs de sapins assemblés, est en partie cachée derrière un mur de neige. Quelques pas tracent un chemin jusqu’à sa porte. Ce soir, c’est la veille de Noël. Pierre a dix ans. Il habite là avec sa petite sœur Lucie et ses parents. Le petit garçon est bien triste depuis que son chien, Bob, a disparu. Toute la famille s’est mise à le chercher, à l’appeler dans les bois environnants, en vain. Qu’est-il devenu ? Il doit être mort, voilà huit jours qu’il n’est pas revenu.
- « Il y a un loup qui rôde dans les environs » a dit le père au dîner.
- « Le froid et la neige le rendent hardi. On l’a aperçu près de la cabane du vieux trappeur ».
Pierre est de plus en plus inquiet pour Bob. Peut-être a-t-il été dévoré par le loup ? Ce soir, la veillée traditionnelle sera triste. Même les gâteaux que sa mère a préparé ne taquinent pas son odorat, ni le fumet s’échappant des marmites. Dans l’âtre, des langues de feu dansent gaîement, lèchent les bûches odorantes et colorent de reflets châtoyants les guirlandes du sapin. Pierre ne les voit pas. Tout est triste en lui et autour de lui. Il pense à Bob. Le repas est prêt et on se met à table. Le vent hurle au dehors. Bob doit avoir bien froid. Mais où peut-il bien être ?

Les pensées de Pierre sont loin de la douceur présente de cette soirée de réveillon. Soudain un bruit se mêle au bruit du vent. C’est le loup qui rôde pense-t-on. L’anxiété de Pierre grandit. Mais qui donc cogne à la porte ? Le père va ouvrir armé de son fusil.
- « Mais, c’est ce bon vieux Thomas, le trappeur ! Vous êtes le bienvenu mon ami, une place vous attend à table ». Une luge qu’il traîne entre avec lui et… oh, stupeur ! Bob est là emmitouflé dans une couverture.

chien.jpg- « Oui », dit le vieux trappeur, « je l’ai trouvé, gisant dans le fond du ravin de Sainte Agnès. Je passais alors qu’une tempête de neige commençait. Il a dû glisser et s’est brisé les pattes arrière. Je l’ai soigné et gardé au chaud toute la semaine. Il va beaucoup mieux maintenant. Dans quelque temps, il n’y paraîtra plus ».
Bob se dégage de la couverture, agite ses pattes avant et lèche sans fin en jappant de joie les mains et le visage de son jeune maître, accouru vers lui. Pierre rit et pleure, serre contre son cœur la grosse tête de Bob.
- « Ah mon Bob, mon Bob, tu es là ! » articule Pierre avec, tour à tour sur son visage une expression d’étonnement, de peine et de joie immense. Son visage maintenant rayonne de bonheur. Il ne pouvait espérer un plus beau cadeau de Noël. Toute la maisonnée se réjouit avec lui. Jamais Pierre n’oubliera cette veillée. Ce fut le plus fabuleux Noël de sa vie !

lignehoux9.giflignehoux9.giflignehoux9.gif

Publié dans CONTES ET BELLES HISTOIRES | Pas de Commentaire »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant