• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 19 novembre 2008

HUILE DE FRITURE

Posté par eurekasophie le 19 novembre 2008

-Odeur

Pour la désodoriser, notamment après friture de poissons, ajoutez-lui un jus de citron.

Publié dans "H", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

HUMIDITE

Posté par eurekasophie le 19 novembre 2008

livres1.gif-Livres

Il est indispensable de protéger de l’humidité les livres qui se trouvent sur les rayons de votre bibliothèque . Placez donc sur ces rayonnages une soucoupe remplie de chlorure de calcium, ce qui aura pour effet de déshydrater l’atmosphère.

Publié dans "H", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

INSECTES

Posté par eurekasophie le 19 novembre 2008

mouche2.gif

-Dans le jardin

En couvrant le sol et la racine des arbres de feuilles de tomates, vous débarrasserez ces derniers de tous les insectes nuisibles ainsi que des pucerons.

-Dans la maison

Une utilisation inattendue de votre laque à cheveux: en vaporiser quelques nuages et vous serez débarrassés des insectes volants qui se sont introduits dans votre maison.

 

Publié dans "I", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

INSECTES ECRASES

Posté par eurekasophie le 19 novembre 2008

-Taches

** sur du tissu grand teint: pas d’hésitations, un bain dans de l’eau javellisée;

** sur des tissus de couleurs:après avoir imbibé la tache d’un peu d’eau tiède, brosser doucement avec de l’eau légèrement ammoniaquée

Publié dans "I", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

INSOMNIES

Posté par eurekasophie le 19 novembre 2008

insomniaque3.gif

[?] Qu’est-ce que c’est ?

L’insomnie vraie regroupe deux sortes de symptômes :

  • L’impression de mal dormir la nuit : difficulté d’endormissement, éveils nocturnes ;
  • Et de mal être le jour suivant : somnolence diurne, troubles de l’attention et de la mémoire, difficultés de concentration dans la journée…. Le patient se sent somnolent, asthénique, irritable, mal à l’aise dans son corps, gêné dans son activité intellectuelle.

L’analyse de la qualité dcastor.gife l’état de veille (niveaux de vigilance et des performances, qualité de l’humeur, vécu somatique…) permet d’éviter le diagnostic erroné d’insomnie. Cette notion est primordiale car la prescription d’un hypnotique dans ces cas rendrait le patient véritablement insomniaque en quelques semaines.

[?] Causes et facteurs de risque

Toutes les formes de stress peuvent causer une hyperstimulation du système d’éveil : bruit excessif, anxiété chronique, traumatisme psychique, hyperactivité intellectuelle ou physique.

Certaines affections psychiatriques peuvent être en cause : début d’une décompensation délirante, accès maniaque, syndrome dépressif grave masqué…

Trois syndromes particuliers sont individualisés par l’enregistrement polygraphique du sommeil de nuit :

  • Le « syndrome des impatiences des membres inférieurs » provoquant des insomnies rebelles par difficultés d’induction du sommeil ;
  • Le « syndrome de secousses périodiques des membres inférieurs » provoquant une insomnie par réveils multiples.

Ces deux  premiers syndromes souvent associés se rencontrent avec une grande fréquence chez les patients alcooliques chroniques et chez l’insuffisant rénal, hépatique ou respiratoire. Des formes familiales ont été décrites. Certains médicaments (antidépresseurs) et toxiques (café, alcool) peuvent déclencher les deux syndromes chez des personnes prédisposées.

  • Le « syndrome d’apnées périodiques au cours du sommeil » : tout obèse mais aussi tout ronfleur qui dort mal a probablement des apnées du sommeil dont la fréquence augmente avec l’âge. Elles sont favorisées par la prise de benzodiazépines et d’alcool. A partir d’un certain nombre d’apnées, on parle de syndrome d’apnée périodique qui peut induire une insomnie mais aussi provoquer des conséquences cardio-respiratoires.

Les facteurs alimentaires

L’alcool est très souvent à l’origine de troubles du sommeil. Chez le sujet non éthylique, il facilite l’endormissement mais procure un sommeil de mauvaise qualité, léger et instable. L’éthylique chronique a un sommeil profondément altéré.

Le médecin trouve parfois à l’origine d’une insomnie une consommation excessive de café ou de thé ou bien un régime amaigrissant soutenu par des amphétaminiques.

Si vous voulez dormir comme un ……..castor.gifayez recours à des moyens naturels:

castor.gif **Croquez une pomme ;

                                       ** Mangez de la laitue au dîner;

**prendre un bain d’eau très chaude;

**boire un verre d’eau sucrée ;

**sans oublier les infusions.

Mon conseil : manger une pomme à la fin du repas et boire une infusion de mélisse juste avant de vous coucher……c’est très efficace

Pour ne plus compter les moutons.gif Bonne nuit……………………

Publié dans "I", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

LE SAPIN ET LE PIN……

Posté par eurekasophie le 19 novembre 2008

  Après ce petit voyage en Alsace préparant Noël et ses festivités, je dois bien revenir chez moi pour vous parler du sapin et de ses vertus thérapeutiques, ce dont je vais me faire une joie….

« Mon beau sapin, roi des forêts, que j’aime ta verdure….. »

Oh! qu’elle me ravit, cette chanson: elle a la couleur des Noëls de mon enfance, avec une messe de minuit , des clochettes et des cadeaux ………Il n’y avait pas certes  beaucoup de cadeaux à la maison, car nous ne roulions pas sur l’or: mais que voulez-vous, ils étaient offerts avec le coeur! Y songez-vous, de temps à autre, à vos Noëls ? Vous rappelez-vous vos bonheurs simples d’enfants qu’une panoplie d’Indien ou qu’une poupée comblait ?

Etes-vous encore capable d’en faire ressurgir toute la joie? Si oui, alors vous n’avez pas perdu vos  » racines ».

Pour moi le sapin est un peu le symbole de cette union des hommes et des végétaux. A la folie du monde actuel, il oppose sa sagesse, sa force tranquille, son calme et sa générosité. Car il nous chauffe et nous protège. Car il nous offre l’ombrage de sa ramure épaisse en été, et l’abri de ses branches lorsque vient la saison froide. A cela, j’ajoute qu’il nous guérit. La résine, les jeunes pousses, la poix, l’essence qu’on en tire (ou qu’on vole à son cousin le pin), possèdent mille vertus médicinales. Toutes comptent aujourd’hui parmi les armes favorites des phytothérapeutes. La liste complète de toutes les espèces et sous-espèces de ces arbres serait fastidieuse à dresser: sapin pectiné (ou sapin blanc, ou sapin argenté ou sapin noir, ou sapindes Vosges), épicéa, mélèze, pin parasol,pin maritime, pin sylvestre, pin laricio, pin noir, pin de montagne, ce ne sont là que quelques représentants de ce vaste groupe végétal. En fait , si tous sont utiles, le sapin pectiné  et le pin sylvestre ont le plus de vertus.

On emploie essentiellement la résine de ces arbres, les bourgeons du pin sylvestre, et l’essence de térébenthine. Un célèbre phyothérapeute disait que la résine était le sang des conifères, et qu’elle pouvait, d’une certaine manière, devenir notre propre sang. Il  avait parfaitement raison . Non seulement les « perles précieuses » qui coulent des blessures du sapin et du pin excitent toutes les sécrétions et activent les glandes endocrines (les « maîtresses de notre organisme »), mais encore elles agissent favorablement sur la plupart des organes. Zimmermann, médecin allemand du siècle dernier, recommandait la cure exclusive de résine contre la tuberbulose: il exagérait à coup sûr, mais pas autant qu’on pourrait le croire. En réalité, la résine donne les meilleurs résultats contre les bronchites ( chroniques ou aiguës), les pneumonies et les pleurésies. Notre époque, dira-t-on, dispose d’antibiotiques pour soigner de telles affections; mais rien n’interdit de recourir aux vieilles méthodes pour aider les neuves, et pour limiter leurs inconvénients……Or la résine est encore efficace contre une infinité de troubles. Vous l’emploierez avec succès contre les mauvais fonctionnements du système urinaire, les cystites, les calculs de la vessie, les pertes blanches et la blennorragie. En outre, elle ait merveille contre les coliques hépatiques. Boulettes, pommades, pilules à la résine, sont actives contre les vers parasites. Recourez encore à cette substance contre les hémorragies et les afflux anormaux de sang (notamment pendand les règles). Enfin la résine est un antidote du phosphore, et peut rendre de grands services en cas d’intoxication par cet élément (pensez-y, si vous habitez àproximité d’une usine qui en fabrique).

Mais la résine présente quelques  inconvénients. Il ne faut pas en abuser, faute de quoi on s’expose à quelques troubles désagréables (vertiges, nausées, etc.). Les bourgeons du sapin et du pin, surtout ceux de ce dernier ( pour être plus précise: surtout ceux du pin sylvestre), ne recèlent pas les mêmes dangers, tout en restant très efficaces. Non seulement vous pouvez les employer contre les maladies de l’appareil urinaire ( inflammation des reins, cystite, blennorragie, etc.), mais encore ils se montrent actifs contre la toux, la grippe, la coqueluche, les embarras pulmonaires et l’asthme. En outre, ils donnent d’exellents résultats contre le scorbut, ils provoquent la sueur, et ils calment les spasmes de l’estomac et de l’intestin. Une friction énergique, une lotion ou un bon bain de bourgeons de pin, peuvent guérir l’acné et les maladies de la peau en général, ou bien encore « requinquer » un sujet déprimé, neurasthénique, apathique, ou bien encore soutenir un coeur défaillant et « remettre à neuf » un foie épuisépar les excès. Faut-il ajouter qu’on peut attendre les meilleurs effets des bains de vapeur aux bourgeons ? C’est aux sujets anémiques et aux enfants rachitiques, alors, que je les recommanderai. En précisant bien que ce traitement,pour être populaire , n’en est pas moins reconnu par les plus hautes autorités médicales.  N’assiste-t-on pas à cet étrange phénomène que la vapeur donne aux urines l’odeur de la violette caractéristique de la résine ? Telles sont les vertus de ces chères plantes…….

Quant à l’essence de térébenthine, extraite par distillation de la térébenthine, c’est-à-dire de la résine purifiée et déshydratée, ses utilisations sont multiples. Une bonne partie de la production annuelle est absorbée par l’industrie pharmaceutique. Au reste, le médicament est connu depuis fort longtemps puisqu’on l’employait dès le haut Moyen Age sous le nom d’aqua ardens,  » eau ardente ». Rien n’est interdit, aujourd’hui d’en rétudier les qualités. A l’extérieur—-et uniquement  l’extérieur—, l’essence de térébenthine est un révulsif et un rubéfiant efficace (elle attire le sang soit hors des parties lésées, pour les soulager, soit vers elles, pour hâter l’intervention des défenseurs de l’organisme, les globules blancs). Non seulement elle guérit les ulcères et les brûlures, mais elle calme les névralgies. Tous les rhumatisants, tous ceux qui souffrent d’une sciatique ou d’un lumbago, auront intérêt à y faire appel. Et de même, un bon cataplasme imbibé d’essence de térébenthine peut faire merveille contre les bronchites, les maux de gorge, la coqueluche et les pneumonies. C’est là un éventail étonnant de propriétés.

Il y a, à mes yeux, comme de la magie dans les productions médicinales des conifères. Ne vous disais-je pas tout à l’heure, que c’étaient de bien  généreux végétaux ? Que d’ingratitude, chez les hommes qui les abattent par forêts entières, pour de l’argent…. » Arrête un peu le bras », disait notre grand poète Ronsard au bûcheron. Il faudrait arrêter de saccager la nature…… En aurons-nous la force et les moyens ?  C’est qu’il est déjà bien tard.

Récolte

Il convient de ramasser les bourgeons du pin sylvestre ( éventuellement d’autres pins, de l’épicéa ou du sapin) au printemps, lorsqu’ils sont bien tendres et bien collants de résine fraîche. Tâchez de les conserver le plus longtemps possible, à l’abri de l’humidité.

C’est également au printemps que la résine est la plus riche. Entaillez un tronc pour en recueillir les larmes, comme font les gemmeurs des Landes. L’essence de térébenthine ne manque pas dans les bonnes herboristeries. Il suffit qu’elle soit garantie pure, sans « adjuvants » chimiques. Vous pouvez également, si vous le voulez, cueillir les jeunes aiguilles de l’année, et les utiliser comme des bourgeons: elles sont moins actives. Rien ne vous empêche, enfin, pendant que vous êtes en forêt, de faire une provision ……….d’oxygène. Et c’est même » peut-être la meilleure garantie de succès de votre cure.

Préparation et emploi

Boulettes

de résine: avalez chaque jour la grosser d’une larme de résine pure, pendant 7 jours. (Cure de printemps, contre les maladies du système respiratoire.)

Pilules

de résine (contre les maladies du système urinaire): mêlez 3 cuillerées à soupe de résine et 6 cuillerées à soupe de réglisse en  poudre; malaxez; prenez-en la valeur d’un grain de café par jour.

Pommade

à la résine (pour toutes les applications externes): mélangez 4 parties d’huile d’amandes douces et 4 parties de résine; chauffez légèrement au bain-marie; ajoutez-y une partie de cire d’abeille.

Infusion

de bourgeons: jetez-en une petite poignée  dans un litre d’eau. (2 à 3 tasses par jour.)

Décoction

de bourgeons (pour usage xterne): jetez une grosse poignée de bourgeons dans un litre d’eau. ( lotions, compresses, etc.)

Bains de mains et de pieds

de bourgeons: mêmes proportions que pour la recette précédente.

 

Vapeur

de bourgeons: faites bouillir pendant plusieurs heures une grande bassine d’eau et de bourgeons dans une petite pièce bien close (genre sauna).

Frictions

à l’essence de térébenthine: faites-les à l’essence pure, ou à l’essence étendue d’huile de camphre.

Publié dans "S**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 3 Commentaires »

LE SAPIN ET LE PIN…… Je vous emmène en Alsace ……

Posté par eurekasophie le 19 novembre 2008

noelenalsace1.jpg     cestbienttnoel.gif

Une porte décorées pour les fêtes de Noël à Haguenau.

Les Alsaciens sont passés maîtres dans la tradition de Noël

A Strasbourg, un mois avant Noël ouvre le fameux « Christkindelmärik », « Marché de l’Enfant Jésus » ou « Marché de Noël » et cela depuis 425 ans… On y vient pour acheter boules, guirlandes et crèches, tout cela au milieu des parfums de cannelle, de pains d’épices et de vin chaud.

Strasbourg proclamée Ville de Noël offre de rutilantes mises en scènes, des musiciens ambulants et des concerts en public au détour de ses ruelles pavées où seul le piéton a le droit de déambuler.

    noelenalsace2.jpg

 

 Marché de Noël à Strasbourg atmosphère à proximité de la cathédrale. Strasbourg is within an easy reach by bus and train from Riquewihr. Strasbourg est dans un accès facile en bus et en train de Riquewihr. No need to take your car and bother for parking! Pas besoin de prendre votre voiture et de la peine pour le stationnement

noelenalsace3.jpg

 

 Glühwein (sucré épicé vin chaud) et d’autres sont en attente d’épicerie fine vous partout sur les marchés de Noël en Alsace!

 

noelenalsace4.jpg

 

 Chaque magasin et presque chaque maison affiche une décoration

Une renommée foudroyante

La coutume de couper un sapin à Noël est tellement bien prisée que le 17 décembre 1555, les édiles de Sélestat en interdisent les coupes (aboutissant à de réels pillages) sous peine de punition. Alors qu’avant le Moyen-Age, on utilisait seulement les branches de sapin pour décorer, l’arbre entier fit son apparition dans les églises, décoré d’hosties et de pommes rouges dans le choeur où il représentait l’Arbre du Paradis. Les paroissiens eurent tôt fait de reproduire cette scène dans leurs foyers.

C’est en 1837 que la duchesse d’Orléans fit planter dans le jardin des Tuileries le premier sapin de Noël, officialisant la tradition.

 

sapin.jpg        »Mon beau sapin, roi des forêts…… »

 

   cestbienttnoel1.gif                   

Publié dans FETES ET TRADITIONS | 4 Commentaires »

IVOIRE

Posté par eurekasophie le 19 novembre 2008

i v o i r e   « or blanc »  !

Les éléphants ont été chassés par les hommes depuis toujours. 
Pour leur viande et pour l’ivoire de leurs défenses. 
Car l’ivoire est une matière précieuse.

Au 20e siècle, la chasse s’est transformée en massacre.

Au point que dans les années 1980, les éléphants d’Afrique ont été menacés de disparition.

Pour les sauver, en 1989, le commerce de l’ivoire a été interdit.

L’ivoire a longtemps été un « or blanc ».

C’est une matière précieuse car il est lisse et doux, facile à sculpter et très résistant. Le porc-épic est le seul animal capable d’entamer une défense d’éléphant ; ce rongeur avale l’ivoire, ses canines sont donc plus dures que celles des éléphants !
Les braconniers tuent surtout les éléphants pour leurs défenses en ivoire. Celles ci sont transformées en bijoux, en objets sculptés….

Des scientifiques ont ainsi retrouvé des statues de femmes en ivoire qui datent d’il y a 27 000 ans ! Elles ont été sculptées dans des défenses de mammouth, l’ancêtre de l’éléphant. Au 19e siècle, le commerce de l’ivoire devient une industrie. Les Européens en on besoin notamment pour fabriquer des boules de billard. Au 20e siècle le plastique est inventé. Il peut remplacé l’ivoire. Mais la chasse continue quand même car l’ivoire vaut cher. En 1980, le kilo se vendant 600 F ( une défense peut peser jusqu’à 100 kg).

Les défenses des éléphants sont des incisives démesurées, et non des canines comme pour le morse, elles sont précédées par des défenses de lait présentes dès la naissance et qui tombent lorsque l’éléphanteau atteint 1 ou 2 ans. Les défenses définitives croissent pendant toute la vie de l’éléphant et parfois deviennent énormes . Elles sont constituées uniquement d’ivoire, l’émail qui revêt les défenses des jeunes éléphants disparaît complètement à l’âge adulte !.  Les défenses sont plus développées chez les mâles que chez les femelles car elles sont aussi des armes de combat et d’intimidation

Interdiction de vendre de l’ivoire!!!

Cliquez sur ce lien flche14.gif        http://www.notre-planete.info/actualites/actu_1540_trafic_ivoire_Afrique.php                    

Si vous possédez chez vous des objets ou bioux en ivoire voici quelques conseils:

Le pire ennemi de l’ivoire, c’est la sécheresse de l’atmosphère dans laquelle il se trouve. Veillez donc à humidifier l’air de votre appartement, sinon vos objets en ivoire risquent de se fendiller, voire de se casser.

-Pour le blanchir

Un ivoire ancien et jauni par le temps a beaucoup de charme, mais il n’en demeure pas moins nécessaire de connaître les procédés permettant de le blanchir. Choisissez parmi ceux-ci celui qui vous conviendra le mieux:

** un bain de lait suivi d’un séchage au soleil;

** une moitié de citron trempée dans du sel fin avant d’en frotter l’ivoire à éclaircir, que vous laverez ensuite et essuierez aussitôt;

** fabriquer une pâte faite d’un mélange de blanc d’Espagne et d’alccol à brûler; l’appliquer sur l’ivoire, essuyer sans attendre et faire briller;

** un bain dans de l’eau oxygénée, ou dans de l’essence de térébenthine, à condition d’avoir la possibilité d’exposer ensuite l’ivoire pendant 3 ou 4 jours au grand soleil.

-Patine

Si l’on est impatient et que l’on ne veut pas laisser à un ivoire le temps de se patiner naturellement, on peut parfaitement obtenir la coloration attendue en l’immergeant dans du café fort et sucré. Attention: surveiller de très près l’opération et essuyer immédiatement avant de polir.

Publié dans "I", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

JADE

Posté par eurekasophie le 19 novembre 2008

jadebrut.jpg Voici du jade brut

Je vous présente maintenant quelques objets  en jade magnifiques  et très précieux de la Cité interdite …..

jadeboite.jpg   La boîte de jade à encre à sceaux. Hauteur : 3,4 cm Calibre : 8,8 cm

jadecoupe.jpg   Les coupe et plat de jade ornés de motifs de dragon. Hauteur : 5 cm Calibre : 7 cm Diamètre du plat : 18,5 cm

jadeplat.jpg      Le plat de jade en forme de pêche pour laver des pinceaux. Hauteur : 3,8 cm Diamètre : 24,8 cm

Si vous possédez quelques objets en jade, cette pierre fine, d’un vert plus ou moins soutenu voici comment vous pouvez les entretenir :

** pour les proéger de la poussière, cirez-les avec une cire liquide, puis polissez avec un tissu en laine.

** lorsqu’un nettoyage s’imposera, vous le ferez avec un tampon de coton imbibé d’eau légèrement vinaigrée.

Publié dans "J", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

JAMBON

Posté par eurekasophie le 19 novembre 2008

-Déssalage

S’il est trop salé, faites-le tremper plus ou moins longtemps dans du lait cru.

-Desséché

Des tranches de jambon que l’on n’a pas pris la précaution d’envelopper soigneusement dans du papier d’aluminium ménager se dessèchent et durcissent très rapidement. Pour pouvoir les consommer, rendez-leur leur fraîcheur en les laissant tremper dans du lait.

-Moisi

Le fait que du moisi se soit formé sur la croûte d’un jambon ne signifie pas pour autant qu’il faille renoncer à le consommer. Il est pourtant préférable d’éliminer ce moisi en le frottant avec un linge imbibé d’une pâte faite de sel et d’eau.

Publié dans "J", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

12
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant