• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 30 octobre 2008

SOUPE A LA CITROUILLE

Posté par eurekasophie le 30 octobre 2008

halloween.gifhalloween.gifhalloween.gif

Soupe à la citrouille à la crème et aux herbes

- 1kg de chair de courge
- 1 pot de crème épaisse
- Une bonne poignée d’herbes hachées (persil plat, cerfeuil…)                       
- 1 pincée de sucre                                                                                            
- 100 gr de Conté râpé
- Sel, poivre, noix de muscade

Découper en gros dés la chair du potiron, et la faire cuire durant 20 minutes environ dans de l’eau salée. Bien égoutter, et en faire une purée à l’aide d’un moulin à légumes.
Mettre cette purée dans une casserole, et la faire chauffer en remuant constamment, et en ajoutant la crème, un peu de sucre, le sel, le poivre et la noix de muscade.

Saupoudrer d’herbes hachées au moment de servir, et rajouter dans l’assiette des croûtons de pain grillé et du Conté râpé.

Soupière de citrouille aux graines

- Une petite citrouille de 2 kg environ
- 1 demi-litre de bouillon de poule
- 1 oignon
- Sel, poivre, herbes ciselées
- Gruyère râpé et croûtons selon les goûts.

Enlever le dessus de la citrouille pour en faire un couvercle. La vider à l’aide d’une cuiller en laissant à l’intérieur une petite paroi de chair. La mettre de côté.
Découper la chair en cubes, la cuire avec le bouillon, l’oignon au préalable coloré à la poêle, le sel et le poivre. Passer au moulin à légumes.

Verser ce potage dans la citrouille évidée, la refermer, et mettre le tout au four durant 40 minutes. Pendant ce temps, dégager les graines des filaments, et les faire griller à la poêle.
Utiliser la citrouille comme soupière. Juste avant de servir, rajouter peu de crème épaisse et les herbes ciselées, ajuster le sel et le poivre Enlever un peu de chair de la paroi avec chaque louche de potage servie Chacun pourra agrémenter ce très joli potage d’un peu de gruyère, de croûtons, et de graines.

La version minceur

- 500 grammes de chair de potiron
- 1 oignon
- 1 gousse d’ail
- 2 branches de céleri
- Un peu de thym et une feuille de laurier.
- 1 litre de bouillon de poule
- 2 cuillères à soupe de fromage blanc
- 1 cuiller à soupe de lait écrémé en poudre
- Des herbes fraîches ciselées (persil plat, cerfeuil, …)

Détailler les légumes en morceaux. Étuver l’oignon, l’ail hachés, puis les légumes, le thym et le laurier dans un peu de beurre, pendant une dizaine de minutes à feu doux.
Ajouter le bouillon, et laisser cuire pendant 20 minutes.
Retirer le thym et la feuille de laurier.

Saler, poivrer, ajouter le fromage blanc, le lait en poudre puis passer au mixer. Servez aussitôt, et parsemez d’herbes fraîches.

                                                                                                                                     Soupe appréciée durant tout l’hiver ….

Publié dans RECETTES SPECIALES | 1 Commentaire »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

MECHE

Posté par eurekasophie le 30 octobre 2008

coiffeur2.gif-De cheveux

Nous avons tous eu à nous battre certains matins devant notre glace avec une mèche de cheveux particulièrement rebelle. Pour la remettre en place, l’humecter tout simplement de jus de citron.

Publié dans "M", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

MELON

Posté par eurekasophie le 30 octobre 2008

melon.jpg

Comment faire pour acheter un melon qui sera bien mûr et donc bon au goût ? C’est la question maintes fois débattue et à laquelle chacun apporte souvent une réponse différente. C’est d’ailleurs marrant de voir sur le marché les gens choisir leur melon : certains sentent, d’autres tâtent, ou matent minutieusement pour choisir ceux qui sont éclatés tandis que les autres préfèrent ceux qui sont lisses, et puis il y a les méthodes exotiques comme ceux qui remuent le melon ou le font rouler ! :-) En vérité, selon les spécialistes (producteurs de melons de Cavaillon), il y a plusieurs paramètres à regarder sur un melon. Une sorte de faisceaux d’indices concordant pour savoir s’il est mûr ou pas.
1. Regarder le melon et comptez le nombre de tranches (espaces vert clair sur la peau du melon, séparés par un filet vert plus foncé) : un bon melon compte généralement 10 tranches : pas 9, ni 11. En outre, la séparation entre les tranches doit être bien marquée, un vert foncé presque bleuté.
2. Soupesez le melon : un melon bien mûr et gorgé de sucre doit être lourd.
3. Sentez le melon au niveau de la queue (et non pas au niveau du « cul » comme le font la majorité des gens !). Un melon mûr doit sentir bon au niveau de la queue.
4. Bonus : si, en plus, la queue du melon a tendance à se détacher naturellement, c’est que le melon est à maturité, prenez-le !
Voilà de quoi éviter de se tromper sur le choix des melons cet été. Si vous voulez plus d’infos sur les melons et la manière de les choisir, faites un saut sur le site
Melondecavaillon.com, vous y trouverez plein de choses intéressantes

Publié dans "M", Astuces de "Z" a  "A" | 1 Commentaire »

MERCUROCHROME

Posté par eurekasophie le 30 octobre 2008

-Utilisation

Pour éviter les taches rouges, autant sur les mains que sur les vêtements, prenez l’habitude de vous servir d’un coton tige pour appliquer du mercurochrome sur une plaie

-Taches sur les mains

Les taches de mercurochrome sont tellement visibles qu’elles donnent l’impression de ne plus vouloir disparaître. Pourtant, du vinaigre ou du jus de citron les atténuent considérablement.

-Taches sur tissu grand teint

Aucune hésitation: faire prendre au tissu tahé un bain d’eau javellisée.

-Taches sur linge de couleur

Pour les tissus qui ne sont pas garantis grand teint, frotter les taches avec un mélange d’eau et d’alcool à 90° en parties égales.

-Taches sur laine et soie

Plonger les vêtements tachés dans une solution composée de deux parties d’eau froide pour une partie d’alcool à brûler.

Publié dans "M", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

MERINGUES

Posté par eurekasophie le 30 octobre 2008

Ne redoutez plus qu’elles » tombent  » en cuisant si, avant de les enfourner, vous les saupoudrez de sucre glace à travers une passoire.

meringues.jpg

Ingrédients pour envron 20 meringues :

  • 2 blancs d’oeufs (soit 65 g)
  • 150 g de sucre en poudre
  • 15 g de cacao (d’excellente qualité), tamisé
  • 60 g d’amandes effilées et dorées à sec (ou de noix hachées ou de noisettes effilées si vous en trouvez)

Préparation :

  1. Mélangez doucement les blancs d’oeufs et le sucre, au-dessus d’un bain-marie, jusqu’à ce que votre préparation atteigne 45 ° C : en testant avec le bout du doigt, il faut sentir un léger picotement.
  2. Retirez votre prépartion du bain-marie et montez-la avec un batteur (ou au fouet à main si vous en avez le courage), puis laissez refroidir
  3. Incorporez le cacao tamisé et les amandes effilées
  4. Sur une tôle de pâtisserie, dressez des petits tas (de la taille d’une mandarine) à l’aide de 2 cuil. à café, préalablement trempées dans de l’eau froide (pour éviter que ça colle de trop)
  5. Faites cuire vos meringues à 130° C, pendant 35 à 45 min (selon leur taille et selon la puissance de votre four)
  6. Laissez refroidir les meringues sur une grille, elles se conserveront jusqu’à plusieurs semaines dans un récipient hérmétique, à l’abri de l’humidité.

Publié dans "M", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant