• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 24 octobre 2008

FIEVRE

Posté par eurekasophie le 24 octobre 2008

gifradiocrne.gifemoticonetirantlalangue.gifTous les fébrifuges, tous les rafraîchissants, tous les antibiotiques. Particulièrement: Absinthe. Achillée mille-feuille. Ail. Amandier. Artichaut. Aunée. Bouleau. Bourrache. Buis. Camomille. Céleri. Chardon. Citronnier. Eucalyptus. Fenouil. Frêne. Fumeterre. Gentiane. Lilas. Menthe. Myrtille. Oignon. Pervenche. Pommier. Reine-des-prés. Rose. Sarriette. Sauge. Violette.

Mon conseil: infusion de feuilles d’eucalyptus: de feuilles sèches: jetez une demi-poignée de feuilles brisées en menus morceaux dans un litre d’eau.

NOTA : l’eucalyptus, à doses excessives, peut devenir toxique. Les proportions fournies ci-dessus sont sans danger. Cependant, quelques personnes sont hypersensibles à la plante: je leur recommande d’interrompre tout traitement au moindre malaise( maux de tête consécutifs à l’absorption, vertiges, etc.).

Ou bien : infusion de verveine, à une pincée de plante par tasse.

 

Publié dans "F*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

FOIE

Posté par eurekasophie le 24 octobre 2008

moticonequibaisselepouce.gif

Tous les purgatifs, tous les digestifs. Particulièrement: Achillée mille-feuille. Aigrmoine eupatoire. Ail. Anis. Artichaut. Asperge. Bardane. Basilic. Bouleau. Bourrache. Buis. Camomille. Carotte cultivée. Carotte sauvage. Cassis. Crfeuil. Chardon. Chélidoine. Chicorée. Citron. Chou. Fenouil. Fumeterre. Genêt à balais. Groseillier. Mélisse. Menthe. Oignon. Persil. Pissenlit. Romarin. Rose. Sapin. Sauge. Thym. Verveine.

Mon conseil: après les principaux repas, infusion de la composition suivante: anis, basilic, fenouil, menthe, romarin, sarriette, cerfeuil, à une pincée de chaque par bol d’eau.

Publié dans "F*", MON HERBIER DE SANTE | 2 Commentaires »

FRIGIDITE

Posté par eurekasophie le 24 octobre 2008

Frigidité: (voir impuissance).

Publié dans "F*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

FURONCLE, ANTHRAX

Posté par eurekasophie le 24 octobre 2008

Les détersifs, les émollients, les antiseptiques et les dépuratifs. Particulièrement: Aigremoine eupatoire. Ail. Arnica. Bardane. Berce. Bouillon blanc. Chou. Guimauve. Mauve. Oignon. Sauge. Souci. Violette.

Mon conseil: compresses imbibées d’infusion ou de décoction de bardane( une poignée par litre), ou de bardane, d’oignon, et de violette (respectivement : une poignée, une tête écrasée et ue poignée, par litre).

Ou encore: décoction de racines de bardane pilées (une poignée par litre d’eau); 3 tasses par jour.

Publié dans "F*", MON HERBIER DE SANTE | 1 Commentaire »

GALE

Posté par eurekasophie le 24 octobre 2008

gale2.jpg

Le retour en force des sarcoptes en France!


L’hôpital nous informe d’une alerte à la gale dans l’établissement et j’ai récemment entendu une maman à la sortie de l’école dire qu’elle finissait tout juste d’être traitée pour ça!
Gloup’s….pas cool tout ça!

La Gale, c’est quoi au juste?

La gale -aussi appelée mal de Sainte-Marie- est une affection contagieuse de la peau due au sarcopte scabiei (photo).
La femmelle de cet acarien microscopique spécifique à l’homme, creuse dans l’épiderme des galeries appelées « sillons » où elle dépose ses œufs, provoquant de vives démangeaisons nocturnes.

SYMPTOMATOLOGIE

L’incubation est longue, elle peut durer de 3 semaines à 1 mois ce qui correspond à la multiplication asymptomatique des premiers parasites : après la ponte, les larves éclosent en quelques jours, deviennent adulte en deux semaines et vont ensuite se multiplier à la surface de la peau.

Une fois déclarée, la gale provoque des signes cliniques bien particuliers :

- prurit (démangeaison) intense e soir et la nuit, accentuée par la chaleur du lit

- érythème papulovésiculeux (petite bouton liquidien et rouge) au niveau des coudes et de l’abdomen

- vésicules perlées de la taille d’une tête d’épingle sur les doigts ou sur la face antérieure des poignets

- sillons(petite lignes) dans les espaces interdigitaux, sur les poignets et aussi autour des mamelons chez la femme, sur le fourreau de la verge chez l’homme, à la plante des pieds chez le nourrisson

gale.jpg

Les antiparasitaires. Particulièrement: Ail. Bourdaine. Lavande. Lierre grimpant. Romarin. Sarriette. Thym.

Mon conseil: macération de lierre grimpant: mettez à tremper une poignée de feuilles pendant 24 heures, dans un litre de vinaigre de vin; filtrez; appliquez sur la peau.

Egalement: plongez une demi-poignée d’écorce sèche de bourdaine dans un litre d’eau froide; faites bouillir, et cuire 15 minutes; laissez reposer une demi-heure, et mélangez le liquide filtré à une cuvette d’eau tiède coupée par moitié de vinaigre de vin. Baignez les endroits atteints. Renouvelez deux fois par jour: les parasites disparaîtront rapidement.

Publié dans "G*", MON HERBIER DE SANTE | 5 Commentaires »

GINGIVITE

Posté par eurekasophie le 24 octobre 2008

Les adoucissants, les émollients, les antibiotiques. Particulièrement : Bleuet. Camomille. Coquelicot. Guimauve. Mauve. Myrtille. Rose. Sarriette. Sauge. Thym. Violette. Tilleul.

Mon conseil: bains de bouche, avec une infusion de rose( une demi-poignée de pétales), de sauge( une demi-poignée), de violette( une demi-poignée) et de myrtille (une demi-poignée de fruits) par litre d’eau.

Ou encore: infusion de thym, à 2 pincées par bol.

Publié dans "G*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

GOITRE

Posté par eurekasophie le 24 octobre 2008

goitre.jpgForme très avancée d’un goitre

Qu’est-ce qu’un goître?

En avant du cou se trouve une glande très importante, appelée la glande thyroïde. Elle a besoin d’iode pour bien fonctionner.

Le corps a besoin de très peu d’iode, mais cette petite quantité est essentielle. Elle aide la formation des hormones, elle est importante pour le contrôle du métabolisme et a un effet sur le système nerveux.

La glande thyroïde peut subir différentes maladies et la plus courante est le goître. Le goître est l’augmentation de volume de la glande thyroïde. Le goître arrive le plus souvent dans les parties du monde où les réserves du sol en iode sont peu importantes

Dans les régions montagneuses, par exemple, le sol contient très peu d’iode et de ce fait les plantes qui y poussent n’en contiennent pas beaucoup. La vie végétales est, directement ou indirectement, la source principale de la nourriture. Aussi, les habitants de ces régions souffrent d’une carence d’iode.

Ce qui se passe alors, c’est que la glande thyroïde grossit pour contrebalancer le manque d’iode en produisant une plus grande quantité d’hormones. C’est ce qu’on appelle un goître. Quelquefois cette augmentation de volume est positive et quelquefois non. Cela dépend de la quantité d’iode qui atteint la thyroïde. Si le corps ne reçoit pas du tout d’iode, l’augmentation de volume de la glande thyroïde ne résout pas le problème. Ce qui est étonnant, c’est la minuscule quantité d’iode dont a besoin l’organisme. Le corps humain tout entier contient 20 milligrammes d’iode. Et cet iode est sans arrêt réutilisé, aussi l’absorption journalière nécessaire est moindre. Des lois ont été passées dans de nombreux pays, demandant que l’on ajoute de l’iode dans le sel de table, ce qui a résolu une grande partie du problème des goîtres. 

Les reconstituants. Particulièrement: Absinthe. Achillée mille-feuille. Chou. Cresson. Epinard. Romarin. Sauge.

Mon conseil: jus reconstituants (chou, cresson, épinard), à volonté.

Publié dans "G*", MON HERBIER DE SANTE | 7 Commentaires »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant