LA REINE-DES-PRES

Posté par eurekasophie le 4 octobre 2008

reinedespres.jpg

Reine-des-prés
Filipendula ulmaria
Filipendula ulmaria
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Rosales
Famille Rosaceae
Genre Filipendula
Nom binominal
Filipendula ulmaria

 

La reine-des-prés en feuilles

NOMS COMMUNS :
Spirée ulmaire, Ulmaire, Barbe de chèvre ou de bouc, Pied de bouc, Herbe ou fleur aux abeilles, Belle des prés, Vignette, Ormière, Herbe du pauvre homme.
CONSTITUANTS CHIMIQUES PRINCIPAUX :
Glucosides, gaultérine, spiréine, héliotropine, vanilline et acide salicylique.
PARTIES UTILISEES :
Fleurs, sommités fleuries et racines.
UN PEU D’HISTOIRE :En écrasant une pincée de fleurs ou de feuilles, on perçoit une franche odeur de salycate de méthyle. L’huile essentielle élaborée par la plante en contient ainsi que de l’aldéhyde salicylique, qui constituent en grande partie l’action salutaire de la Reine des Prés. Un petit rappel de quelques faits touchant à la chimie et à la pharmacopée vous fera mieux saisir le mécanisme de cette action :   1) c’est dans l’oxydation de l’aldéhyde salicylique qu’en 1838 le médecin et pharmacologue italien Rafaele Piria a découvert l’acide salicylique ;   2) c’est à partir de cette acide salicylique que le chimiste strasbourgeois Charles-Fréderic Gerhardt a découvert en 1853 l’acide acétyl-salicylique, dérivé du précèdent, qui est le plus répandu de tous les médicaments puisque c’est l’aspirine;

   3) le nom même de ce médicament évoque les liens étroits qui le rattachent à la Reine des Prés car il lui a emprunté son appellation scientifique en passant de « spirée » à « aspirine ».

Le parfum suave et aromatique qu’exhale la plante la faisait jadis employer pour parfumer la bière, l’hydromel, ou le vin, auxquelles elle communiquait une très fine saveur de malvoise, ce célèbre vin grec au goût de Muscat.
Elle passait pour être sudorifique, cordiale, vulnéraire et détersive autrefois, mais elle ne semble pas avoir était utilisée par les Anciens, et fort peu par les médecins du XVIIé et XVIIIé siècle.
C’est seulement vers 1850 que ses propriétés antirhumatismales et diurétiques ont été remises en lumière par l’abbé Obriat, un curé de Haute-Marne, qui fit connaître les succès qu’il en avait obtenus dans le traitement des hydropisies. Teissier, médecin de l’Hotel-Dieu de Lyon, ayant eu connaissance de ses succès se livra à des expériences qui démontrèrent à l’évidence les propriétés particulièrement diurétiques de la plante.

CULTURE ET RÉCOLTE :Vous pouvez évidemment, si vous le désirez, planter la reine-des-prés au jardin; elle se multiplie fort bien par éclats de souche, et n’exige que deux choses : beaucoup d’eau et un peu d’ombre.
Cueillez la reine-des-prés au début de la floraison, en juin-juillet, dans les prairies inondées, au bord des sources, près des rivières, etc. Les racines sont actives, de même que les feuilles (plus faiblement), mais les fleurs ont un parfum si suave que ce sont elles que je vous conseille de récolter en premier. Coupez les grandes « queues fleuries » de la plante à mi-hauteur, et faites-les sécher dans votre grenier, accrochées au plafond la tête en bas.USAGES :

Les sommités fleuries renferment un ensemble de composants dont des flavonoïdes et autres hétérosides phénoliques. Ils confèrent a la reine des près des propriétés anti-inflammatoires puissantes utilisées dans le traitement des rhumatismes articulaires chroniques et de l’arthrose. L’ulmaire ou spirée (autres noms de la reine des près) renferme des dérivés salicylés qui ont la propriété d’abaisser la fièvre.
Ils ont une action anti-inflammatoire et antalgique a la fois douce, progressive et parfaitement bien tolérée.

Une étude menée en 1989 contre placebo a montré que la reine des près constitue, en association avec le cassis, un traitement de fond efficace de la maladie rhumatismale chronique. ceci d’autant plus qu’elle est parfaitement bien tolérée Elle diminue de façon appréciable ou supprime même la prise d’antalgiques classiques. qui sont toujours agressifs pour l’organisme à long terme. La plante est aussi un bon diurétique qui est utilise dans les cures d’amincissement pour favoriser l’élimination rénale de l’eau et résorber les œdèmes ou la composante douloureuse est souvent présente.

INDICATIONS :- CELLULITE,
- TRATEMENT DE FOND DES RHUMATISMES CHRONIQUES,
- ARTHROSE,
- ŒDÈMES,
- FIÈVRE.

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

3 Réponses à “LA REINE-DES-PRES”

  1. canada goose oslo dit :

    Ugg boots are manufactured for adult men as well [url=http://canadagoosenorge.8ewebs.com]canada goose oslo[/url] canada goose oslo

  2. new balance m1400 dit :

    Magnificent beat ! I would like to apprentice while you amend your web site, how could i subscribe for a blog web site? The account aided me a acceptable deal. I had been a little bit acquainted of this your broadcast provided bright clear concept
    new balance m1400

  3. net dit :

    I’m juggling about 10 things right now so I don’t have that much time to play around learning how to make a website. What are good resources to jump-start implementing javascript, php, mySQL, etc?.
    net

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant