La bourdaine

Posté par eurekasophie le 25 septembre 2008

bourdaine.jpg

Bourdaine
Frangula dodonei

PHYTOTHÉRAPIE


SPHÈRE DIGESTIVE
Nom courant : BOURDAINE Nom latin : Rhamnus frangula
(Frangula alnus)
Autres Noms : Nerprun bourdaine, bourgène

Famille : Rhamnacées
bois noir, puène, pastel lourd
Autres domaines : Spécifique : Pancréas/Intestin

Principales propriétés :
La bourdaine est une plante utilisée essentiellement pour ses propriétés laxatives, elle ne doit pas être pre- scrite sèche et en cas de fragilité intestinale (irritation) ajouter de la racine de guimauve.
Étymologie : Rhamnus vient de ramnos qui est le nom grec de la bourdaine ; frangula vient de frangere mot latin signifiant : casser, en effet, les rameaux cassent facilement.Description : Arbuste qui peut atteindre 5 à 6 m de haut dont l’écorce, et en particulier celle des rameaux, est couverte de petites taches blanches appelées lenticelles. Les feuilles sont arrondies à la base. Les fleurs sont blanches, roses ou verdâtres et le fruit est une petite drupe noire rappelant la myrtille.

Habitat : Toute l’Europe. Fréquente dans les haies, les taillis, les bord de l’eau et les marécages

Parties utilisées : La seconde écorce (l’aubier) sur des rameaux d’au moins 3 ans d’âge.

Constituants : Matières minérales
Anthraquinones (dont la fraguline, laxatif irritant)

Propriétés : Écorce fraîche
Émétique puissant (favorise le vomissement)

Écorce sèche
Laxatif+++
Cholagogue +
Purgatif
Vermifuge +++
Antifongique
(aspergillose)
Aspergillose. Maladie causée par le développement d’un champignon, Aspergillus fumigatus, dans l’organisme de l’homme et des animaux. Elle se présente généralement chez l’homme sous la forme d’une affection pulmonaire avec hémoptysies (pseudo-tuberculose aspergillaire) ou de lésions cutanées (érythème, pustules, ulcérations, tumeurs sous-cutanées, fistulisées).

Indications :
Constipation (origine intestinale) +++
Insuffisance hépato-biliaire (en association) ++
Intoxication aiguë
(en tant que purgatif, vomitif, écorce fraîche)
Virus de l’herpès ++
Maladie de la rate
(grosse rate hématologique, problèmes sur les lignées sanguines, lymphocytes)

Posologie : Interne
- décoction :
- Pour un déblocage ponctuel : entre 5 et 10 g pour un demi litre d’eau, faire bouillir 10 minutes et laisser macérer très longtemps (toute la nuit) et boire par petit verre, espacé tous les 1/4 heure ou les 20 minutes, jusqu’à obtention du résultat souhaiter (mieux vaut rester à la maison).
- Pour l’herpès : 5 g dans un demi litre d’eau avec de la guimauve (si pas de problème intestinal).
- Poudre : 1 à 2 g à prendre en même que l’on mange sinon irritant.
- T.M. : 40 gouttes 3 fois par jour maximum (amorce le travail contre la constipation). Voir Cascara sagrada

Externe
- T.M. : Compresses diluées (herpès labial)

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant