• Accueil
  • > Archives pour septembre 2008

Pâtes alimentaires

Posté par eurekasophie le 28 septembre 2008

- Cuisson

Au départ, le secret de la réussite tient à peu de chose: la dimension du récipient et la quantité d’eau. Un grand faitout aux bords assez hauts convient parfaitement, et il doit être rempli aux deux tiers sans hésitation.

L’eau doit être en pleine ébullition au moment où l’on y jette les pa^tes, et je vous recommande d’y ajouter une cuillerée à soupe d’huile pour les empêcher de coler entre elles.

Il est tout à fait recommandé de stopper net la cuisson des pâtes dès qu’elles sont à point. Pour y parvenir, il suffit d’ajouter un demi-verre d’eau froide avant de les égoutter.

-Egouttage

Ne négligez pas cette étape, qui a tout autant d’importance que celle de la cuisson, surtout si vos pâtes ont séjourné un peu trop longtemps dans l’eau bouillante. En effet, en les passant très rapidement sous l’eau froide, vous leur rendrez leur fermeté.

- Restes

Nous hésitons souvent à faire réchauffer un reste de pâtes, car cette opération, si elle n’est pas bien menée, est quasi impossible à réussir. Elle devient pourtant simple si on plonge les pâtes quelques instants dans l’eau bouillante et qu’on les égoutte très rapidement.

Publié dans "P", Astuces de "Z" a  "A" | 2 Commentaires »

LES VIEUX DICTONS ….ET LES PROVERBES

Posté par eurekasophie le 28 septembre 2008

 

Décembre trop beau, été dans l’eau

En Décembre, fait du bois et endors toi

Si Décembre est sous la neige, la récolte elle protège

Qui ôte son manteau à Noël, se coiffera à Pâques

 

papypourdicton.gif                  ange12.gif

Qu’ont ils à nous dire ces deux bons aïeuls?

 

-A beau mentir qui vient de loin ( il est facile de tromper autrui en tenant des propos invérifiables.)

-A bon chat, bon rat (l’assaillant trouve un adversaire à sa taille.)

-Abondance de biens ne nuit pas ( même si l’on est suffiamment pourvu, il ne faut pas daigner ce qui semble superflu.)

-Les absents ont toujours tort (on ne peut défendre ses intérêts si l’on est absent.)

-A chaque jour suffit sa peine (il ne faut pas trop se soucier du lendemain.)

-Aide-toi, le ciel t’aidera (il faut d’abord faire des efforts si l’on veut obtenir l’aide de la providence.)

-A l’impossible nul n’est tenu (on ne peut exiger de quelqu’un qu’il accomplisse ce qui est impossible.)

- A l’oeuvre, on connaît l’ouvrier ( la valeur d’un ouvrage permet de juger l’habileté de celui qui l’a fait.)

-L’amour est aveugle( quand on aime quelqu’un, on ne voit pas ses défauts.)

-A père avare, fils prodigue( une attitude excessive fait naître dans l’entourage, par réaction, l’excès contraire.)

-L’appétit vient en mangeant( plus on a de biens, plus on en désire.)

- Après la pluie, le beau temps (aux difficultés succèdent les bons moments.)

-A quelque chose malheur est bon (on peut toujours trouver quelque chose de positif dans un évènement facheux.)

-Les arbres cachent la forêt ( il faut savoir regarder le tout et non pas uniquement les détails.)

-L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître ( l’argent est utile si on s’en sert judicieusement, néfaste si on lui accorde la prééminence.)

-L’argent ne fait pas le bonheur (les biens matériels ne suffisent pas pour être heureux.)

-A tout péché miséricorde (rien n’est impardonnable.)

-A tout seigneur tout honneur (on accorde la préséance à la personne la plus importante.)

-Au bout du fossé, la culbute ( les actions irréfléchies peuvent avoir des suites fâcheuses.)

-Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois (un médiocre brille parmi ceux qui sont plus médiocres que lui.)

-Autres temps, autres moeurs ( les moeurs changent à chaque époque.)

-Aux grands maux, les grands remèdes ( quand le mal est grave, il faut recourir à des mesures extrêmes.)

-Aux innocents les mains pleines (les personnes simples, qui ne calculent pas, sont souvent favorisées par le destin.)

 

Publié dans Les vieux dictons....et les proverbes | 1 Commentaire »

ULCERE

Posté par eurekasophie le 28 septembre 2008

Les détersifs, les vulnéraires. Particulièrement : Absinthe. Achillée mille-feuille. Aigremoine eupatoire. Ail. Bardane. Berce.Bouillon-blanc. Chardon. Chêne. Chou. Fénugrec. Lavande. Lierre grimpant. Navet. Noyer. Ortie. Oseille. Pervenche. Rose. Sapin. Sarriette. Sauge. Souci. Verveine. Violette.

Mon conseil: cataplasmes de feuilles de chou, de navet ou d’ortie chauffées. Bains de mains de la composition suivante: une poignée de bardane, une poignée de chardon, une poignée de lierre grimpant, une poignée de ronce et une poignée de sauge, pour 2 litres d’eau.(2 à 4 bains par jour.)

Ou encore: compresses imbibées d’une décoction de verveine, ou de sauge, ou de sarriette, à une poignée de plante par litre.

Publié dans "U*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

URTICAIRE (Voir aussi Allergies)

Posté par eurekasophie le 28 septembre 2008

Contre l’urticaire, prenez: Coquelicot. Mauve. Ortie. Sauge. Tilleul. Violette. Chélidoine. (Cette dernière en usage externe et avec prudence).

Mon conseil: applications locales (sans frotter) et bains de mains et de pieds de la préparation suivante: une poignée de chélidoine, une poignée de coquelicot, une poignée de mauve, une poignée d’ortie, une poignée de sauge et une poignée de violette, pour 2 litres d’eau.

Essayez également des bains plus simples avec uniquement des feuilles de mauve et des fleurs de tilleul.

Publié dans "U*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

VARICES

Posté par eurekasophie le 28 septembre 2008

Les dépuratifs, les toniques, les résolutifs. Particulièrement: Achillée mille-feuille. Arnica. Aubépine. Basilic. Berce. Cyprès. Genêt à balais. Lamier. Lierre terrestre. Menthe. Romarin. Rose. Sauge. Thym. Verveine. Violette.

Mon conseil: bains de mains (jamais de pieds, ceux-ci peuvent être dangereux) de la préparation suivante: une poignée d’aubépine, une poignée de fleurs de genêt à balais, une poignée d’achillée mille-feuille, et une poignée de pétales de roses, pour 2 litres d’eau.

ou encore: infusion de la composition suivante: menthe, sauge, basilic, verveine. (Une poignée de chaque pour un grand bol d’eau; un bol par jour.)

Publié dans "V*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

VERRUES

Posté par eurekasophie le 28 septembre 2008

Particulièrement : Ail. Chélidoine. Chou. Noyer. Souci

Mon conseil: suc de chélidoine, ou rondelle d’ail à appliquer directement sur la verrue, en protégeant la peau alentour avec du sparadrap.

Les verrues sont de petites bosses rugueuses, bien délimitées, qui se forment dans l’épiderme, la couche externe de la peau. Elles peuvent atteindre jusqu’à un centimètre de diamètre. Elles résultent d’une infection causée par un virus de la famille des papillomavirus humains (VPH), et peuvent être contagieuses.

Le virus s’introduit sous la peau. Une petite coupure ou une blessure, parfois si petite qu’elle peut être invisible à l’oeil nu, entraîne l’infection. Si le virus n’est pas neutralisé par le système immunitaire, il déclenche une multiplication des cellules à un endroit bien précis. L’exposition au virus ne fait pas apparaître automatiquement des verrues, car le système immunitaire de chacun réagit différemment et peut être plus ou moins efficace pour combattre ce virus.

Les verrues se retrouvent le plus souvent sur les doigts ou les pieds, mais on peut aussi en trouver sur le visage, le dos ou d’autres parties du corps. Elles apparaissent isolément ou en mosaïque, c’est-à-dire sous forme de plusieurs petites verrues regroupées.

Les enfants et les adolescents sont les plus susceptibles d’être touchés. De 5 % à 10 % d’entre eux contractent des verrues.

En moyenne, il s’écoule de deux à six mois entre l’exposition au virus et l’apparition des verrues. C’est ce qu’on appelle la période d’incubation. Cependant, certaines verrues peuvent rester « dormantes » durant des années.

Publié dans "V*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

VESSIE

Posté par eurekasophie le 28 septembre 2008

(Voir cystite)

Publié dans "V*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

Pâté…..miam miam…..

Posté par eurekasophie le 28 septembre 2008

-Parfum….Hummmm!

Vous pouvez facilement parfumer vous-même un pâté fait maison et voici comment: faire deux trous dans le hachis, une fois que la terrine est remplie(vous pouvez très bien les faire avec le manche d’une petite cuillère). Verser alors dans les petites cavités un peu d’alcool sec et laisser reposer quelques heures avant de le faire cuire.

Recette de la terrine au poulet

Préparation : 20 mn
Cuisson : 50 mn
Repos : 0 mn
Temps total : 70 mn
Pour 8 personnes :

  •   600 g de blanc de poulet (soit 2 pièces)
  •   150 g de jambon de poulet ou dinde en tranches
  •   1 oeuf
  •   10 cl de crème liquide
  •   1 gousse d’ail
  •   1 petit oignon
  •   la mie d’une tartine de pain
  •   1/2 cube de bouillon de poule dégraissé
  •   2 cuillères à soupe de vieux cognac XO
  •   50 g de mélange d’arachides
  •   2 tranches de forêt noire (jambon fumé)
  •   3 tranches de lard fumé
  •   1 feuille de laurier
  •   1 cuillère à café rase de thym
  •   sel et poivre
    1.  1     Mettre le four à préchauffer sur 200°C. Y placer un grand plat rempli d’eau chaude.
    2. 2     Placer dans le mixer, 1 blanc de poulet, le jambon de poulet, le 1/2 cube, le cognac, l’oeuf, le sel et poivre, la crème, la mie de pain, la gousse d’ail émincée, l’oignon émincé.
      Mixer quelques secondes – pas trop, ce n’est pas de la purée.
    3.  
    4. 4     Emincer le second blanc de poulet en longues lanières.
      Disposer la forêt noire dans le
      fond de la terrine.
      Placer la moitié des lanières de
      poulet dans le sens de la longueur.
    5.  
    6. 5     Recouvrir de la moitié de la préparation et renouveler l’opération.
    7.  
    8. 6     Couvrir avec le lard fumé. Poser le laurier. Enfourner 1/2 heure au bain-marie couvert d’un papier aluminium. L’ôter et prolonger la cuisson d’1/2 heure. Vider éventuellement le jus et laisser refroidir.
      Réserver au frais au moins 1 jour à l’avance, avec un poids (boîte de conserves) au-dessus pour la tasser.
    Pour finir… Les accompagnements sont possibles à l’infini. On peut aussi tout simplement poser la terrine telle quelle à table avec un assortiment de petits pains.
     

    Publié dans "P", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

    Patine

    Posté par eurekasophie le 28 septembre 2008

    -Argent

    C’est le temps qui donne à l’argent cette patine à l’ancienne qui en est l’un des charmes essentiels. Cependant il est tout à fait possible de tricher, grâce à un produit d’entretien bien connu: l’eau de javel. Après en avoir badigeonné l’objet, vous le verrez noircir assez rapidement, surtout dans les parties creuses. Il ne vous restera alors qu’à le polir superficiellement avec votre produit habituel, afin d’aviver et faire briller les reliefs.

    Publié dans "P", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

    Paupières

    Posté par eurekasophie le 28 septembre 2008

    emoticone Si vous vous réveillez un matin avec les paupières fripées ou gonflées, appliquez une compresse imprégnée d’une infusion de camomille.

    emoticone Un glaçon passé délicatement sur vos paupières sera également du meilleur effet.

    Publié dans "P", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

    12345...24
     

    Quantum SCIO |
    Le Mangoustan |
    actumed |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
    | Psychothérapeute PAU
    | Soleil levant